Accueil > Histoire locale > Patrimoine > Arrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency : La gare d'Enghien favorise...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Arrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency : La gare d'Enghien favorise le développement la station thermale

Publié le : 22-02-2021

Gare d'Enghien-les-Bains

SÉRIE "Le chemin de fer dans la Vallée de Montmorency"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2020-2021 de revivre l'arrivée du chemin de fer dans notre chère Vallée de Montmorency. Cet événement va bouleverser la vie quotidienne des habitants.
Aujourd'hui, zoom sur la gare d'Enghien qui favorise le développement la station thermale.

Gare d'Enghien-les-BainsLors du premier épisode de notre série, nous avons vu que le chemin de fer a fait son apparition dans la Vallée d Montmorency en juin 1846 avec l'établissement de la ligne Paris-Bruxelles. Un mois plus tard, Enghien-les-Bains se dote d'une gare, avant même d'être officiellement une commune !
Aussitôt la station thermale attire de très nombreux parisiens, heureux de venir se promener aux bords du lac. En moins de 30 minutes, ils peuvent maintenant s'aérer agréablement. A cette occasion, de nombreux cafés et restaurants voient le jour. Les publicitaires ne sont pas avares dans l'enthousiasme comme par exemple cette description : « Adieu pour plus d’un jour, Pyrénées, Alpes, déjà vues et revues ! Entre Paris et vous j’ai pour terme le plus gracieux vallon du monde avec chalets helvétiques, des gondoles comme à Venise, des salons spirituels qui sont parisiens avec délices et puis des sérénades espagnoles. » (extrait "Le Tour de la vallée" de Charles Lefeuve).
Gare d'Enghien-les-BainsEn 1866, la gare d'Enghien accueille aussi le célèbre Refoulons (nous en reparlerons dans un prochain épisode) qui reliait la station thermale à Montmorency.
Mais saviez-vous qu'une gare de marchandises, dite "de petite vitesse" a été construite à la même époque côté rue du Départ : on y trouve une halle, un quai de bestiaux, un dépôt de marchandises pondéreuses et une bascule. (extrait du livre "150 ans d'histoire d'Enghien-les-Bains")
Mais au début du XXe siècle, l'utilité de cette gare décline et les habitants se plaignent des désagréments qu'elle procure… Elle sera déménagée dans les années 30 à Soisy, près du champ de courses. Pour l'anecdote, c'est le square pour enfants Jean Mermoz qui se situe maintenant à la place de cette gare…

Enfin la gare d'Enghien a aussi accueilli de 1897 à 1935 deux lignes de tramway : la ligne Montmorency -Saint-Gratien via Enghien et celle reliant à Trinité (Paris). Nous y reviendrons aussi prochainement…

> Page wikipédia de la gare d'Enghien-les-Bains

Gare d'Enghien-les-Bains


Train en gare du NordArticles déjà parus sur l'a
rrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency :
- Merci aux Anglais et aux Belges !
- Les maires réclament "leurs" gares.
- Premières récriminations des habitants !
- Le projet fou du Baron Haussmann !
- Ermont-Eaubonne enfin relié à Saint Lazare !
- Le destin chaotique de la gare d'Ermont-Eaubonne.
- Pourquoi la gare de "Gros Noyer Saint-Prix" située sur la commune… d'Ermont !
-
Un petit air de Normandie à Saint-Leu-la-Forêt et Taverny !

- Saint-Gratien, un nœud ferroviaire au début du XXe siècle !

Gare d'Enghien-les-Bains

SÉRIE "Le chemin de fer dans la Vallée de Montmorency"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2020-2021 de revivre l'arrivée du chemin de fer dans notre chère Vallée de Montmorency. Cet événement va bouleverser la vie quotidienne des habitants.
Aujourd'hui, zoom sur la gare d'Enghien qui favorise le développement la station thermale.

Gare d'Enghien-les-BainsLors du premier épisode de notre série, nous avons vu que le chemin de fer a fait son apparition dans la Vallée d Montmorency en juin 1846 avec l'établissement de la ligne Paris-Bruxelles. Un mois plus tard, Enghien-les-Bains se dote d'une gare, avant même d'être officiellement une commune !
Aussitôt la station thermale attire de très nombreux parisiens, heureux de venir se promener aux bords du lac. En moins de 30 minutes, ils peuvent maintenant s'aérer agréablement. A cette occasion, de nombreux cafés et restaurants voient le jour. Les publicitaires ne sont pas avares dans l'enthousiasme comme par exemple cette description : « Adieu pour plus d’un jour, Pyrénées, Alpes, déjà vues et revues ! Entre Paris et vous j’ai pour terme le plus gracieux vallon du monde avec chalets helvétiques, des gondoles comme à Venise, des salons spirituels qui sont parisiens avec délices et puis des sérénades espagnoles. » (extrait "Le Tour de la vallée" de Charles Lefeuve).
Gare d'Enghien-les-BainsEn 1866, la gare d'Enghien accueille aussi le célèbre Refoulons (nous en reparlerons dans un prochain épisode) qui reliait la station thermale à Montmorency.
Mais saviez-vous qu'une gare de marchandises, dite "de petite vitesse" a été construite à la même époque côté rue du Départ : on y trouve une halle, un quai de bestiaux, un dépôt de marchandises pondéreuses et une bascule. (extrait du livre "150 ans d'histoire d'Enghien-les-Bains")
Mais au début du XXe siècle, l'utilité de cette gare décline et les habitants se plaignent des désagréments qu'elle procure… Elle sera déménagée dans les années 30 à Soisy, près du champ de courses. Pour l'anecdote, c'est le square pour enfants Jean Mermoz qui se situe maintenant à la place de cette gare…

Enfin la gare d'Enghien a aussi accueilli de 1897 à 1935 deux lignes de tramway : la ligne Montmorency -Saint-Gratien via Enghien et celle reliant à Trinité (Paris). Nous y reviendrons aussi prochainement…

> Page wikipédia de la gare d'Enghien-les-Bains

Gare d'Enghien-les-Bains


Train en gare du NordArticles déjà parus sur l'a
rrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency :
- Merci aux Anglais et aux Belges !
- Les maires réclament "leurs" gares.
- Premières récriminations des habitants !
- Le projet fou du Baron Haussmann !
- Ermont-Eaubonne enfin relié à Saint Lazare !
- Le destin chaotique de la gare d'Ermont-Eaubonne.
- Pourquoi la gare de "Gros Noyer Saint-Prix" située sur la commune… d'Ermont !
-
Un petit air de Normandie à Saint-Leu-la-Forêt et Taverny !

- Saint-Gratien, un nœud ferroviaire au début du XXe siècle !

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Anny Stevens - Il y a 15 jours
Mon arrière grand-père maternel était employé des chemins fer, attaché à la gare de marchandises d’Enghien les Bains dans les années 1990. Il habitait dans une petite maison qui était située à l’emplacement d’un bassin du Square Jean Mermoz ( en face sur la gauche en entrant) et mon grand-père et son frère y sont nés. Il a été muté au Champ de Course et a termine sa carrière chef de gare de Champagne sur Oise.
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28