Accueil > Histoire locale > Patrimoine > Arrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency : merci aux Anglais et aux Belges !

Arrivée du chemin de fer dans la Vallée de Montmorency : merci aux Anglais et aux Belges !

Publié le : 21-09-2020

Départ de train de la gare du NordSÉRIE "Le chemin de fer dans la Vallée de Montmorency"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2020-2021 de revivre l'arrivée du chemin de fer dans notre chère Vallée de Montmorency. Cet événement va bouleverser la vie quotidienne des habitants.
Pour commencer cette série, découvrons pourquoi les premiers trains ont rapidement circulé dans notre région.

Plantons le décor : à la moitié du XIXe siècle, la vallée de Montmorency était composée de villages qui ne comptaient pas plus de 3000 âmes. L'urbanisation n'était pas encore présente et l'agriculture tenait une grande place dans la vie quotidienne. Alors l'arrivée du chemin de fer va bouleverser la région… Merci aux Anglais et aux Belges !
Véhicule à vapeur de TrevithickMais pourquoi donc remercier nos chers voisins britanniques, me direz-vous ? C'est tout simplement pour rappeler que le chemin de fer a été inventé par un certain Richard Trévithick en 1803 et que la première locomotive tractant un train de voyageurs a circulé en 1825. Puis, en 1830, la première ligne régulière voit le jour entre Manchester et Liverpool…
La nouvelle invention a aussitôt intéressé tous les pays et en France, la première ligne est réalisée pour permettre l'acheminement du charbon des mines de Saint-Etienne vers la ville d'Andrézieux située aux bords de la Loire.
Ensuite, dans les années 1830, des lignes voient le jour comme le Paris-Saint-Germain-en Laye, Paris-Versailles ou bien Paris-Orléans…
Plan du parcours dans la Vallée de MontmorencyC'est là que nos amis Belges entrent en jeu. Une ligne reliant Paris à Bruxelles est envisagée. Aussitôt les ingénieurs imaginent le tracé Paris - Saint-Denis - Creil - Compiègne… mais les premières locomotives ne pouvaient pas monter la "rampe" de Survilliers ! Un tunnel de trois kilomètres a été envisagé mais cela revenait trop cher.
C'est alors que le plan B est actionné : un contournement par Pontoise via la Vallée de Montmorency est proposé. Cela rallonge évidemment le trajet de 40 km mais le projet devient réalisable. C'est ainsi que les premiers trains ont circulé dans notre chère Vallée de Montmorency…. Mais ils ne marquaient pas d'arrêt dans les villes. C’était une "ligne nationale" qui reliait la capitale française à la Belgique.
James de RotschildL'inauguration du tronçon Paris – Clermont (Oise) a lieu le 25 janvier 1846 et celle de la ligne complète Paris Bruxelles le 14 juin de la même année. Cela donnera lieu à l'organisation de deux banquets mémorables à Lille et Bruxelles avec des invités de renom comme Alexandre Dumas, Victor Hugo, Ingres ou Berlioz… ! James de Rothschild dirigeait la Compagnie du chemin de fer du Nord (qui avait obtenu la concession de la ligne) et n'avait pas fait les choses à moitié : il avait invité plus de 1700 convives !

A suivre.

Départ de train de la gare du NordSÉRIE "Le chemin de fer dans la Vallée de Montmorency"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2020-2021 de revivre l'arrivée du chemin de fer dans notre chère Vallée de Montmorency. Cet événement va bouleverser la vie quotidienne des habitants.
Pour commencer cette série, découvrons pourquoi les premiers trains ont rapidement circulé dans notre région.

Plantons le décor : à la moitié du XIXe siècle, la vallée de Montmorency était composée de villages qui ne comptaient pas plus de 3000 âmes. L'urbanisation n'était pas encore présente et l'agriculture tenait une grande place dans la vie quotidienne. Alors l'arrivée du chemin de fer va bouleverser la région… Merci aux Anglais et aux Belges !
Véhicule à vapeur de TrevithickMais pourquoi donc remercier nos chers voisins britanniques, me direz-vous ? C'est tout simplement pour rappeler que le chemin de fer a été inventé par un certain Richard Trévithick en 1803 et que la première locomotive tractant un train de voyageurs a circulé en 1825. Puis, en 1830, la première ligne régulière voit le jour entre Manchester et Liverpool…
La nouvelle invention a aussitôt intéressé tous les pays et en France, la première ligne est réalisée pour permettre l'acheminement du charbon des mines de Saint-Etienne vers la ville d'Andrézieux située aux bords de la Loire.
Ensuite, dans les années 1830, des lignes voient le jour comme le Paris-Saint-Germain-en Laye, Paris-Versailles ou bien Paris-Orléans…
Plan du parcours dans la Vallée de MontmorencyC'est là que nos amis Belges entrent en jeu. Une ligne reliant Paris à Bruxelles est envisagée. Aussitôt les ingénieurs imaginent le tracé Paris - Saint-Denis - Creil - Compiègne… mais les premières locomotives ne pouvaient pas monter la "rampe" de Survilliers ! Un tunnel de trois kilomètres a été envisagé mais cela revenait trop cher.
C'est alors que le plan B est actionné : un contournement par Pontoise via la Vallée de Montmorency est proposé. Cela rallonge évidemment le trajet de 40 km mais le projet devient réalisable. C'est ainsi que les premiers trains ont circulé dans notre chère Vallée de Montmorency…. Mais ils ne marquaient pas d'arrêt dans les villes. C’était une "ligne nationale" qui reliait la capitale française à la Belgique.
James de RotschildL'inauguration du tronçon Paris – Clermont (Oise) a lieu le 25 janvier 1846 et celle de la ligne complète Paris Bruxelles le 14 juin de la même année. Cela donnera lieu à l'organisation de deux banquets mémorables à Lille et Bruxelles avec des invités de renom comme Alexandre Dumas, Victor Hugo, Ingres ou Berlioz… ! James de Rothschild dirigeait la Compagnie du chemin de fer du Nord (qui avait obtenu la concession de la ligne) et n'avait pas fait les choses à moitié : il avait invité plus de 1700 convives !

A suivre.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28