Accueil > Histoire locale > Patrimoine > L'essor de Deuil-la-Barre a nécessité la construction d'une nouvelle mairie inaugurée en 1935.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

L'essor de Deuil-la-Barre a nécessité la construction d'une nouvelle mairie inaugurée en 1935.

Publié le : 15-06-2020

Ancienne mairie de Deuil-la-Barre (1860) (Collection Alain Chabanel)

SERIE "Mairies de la Vallée de Montmorency"
A l'occasion de cette année marquée par les élections municipales, le Journal de François continue sa série sur l'histoire locale de certaines mairies et hôtels de ville, abrités par des édifices remarquables.
Après Andilly, Montmorency, Margency, Ermont, Groslay, Le Plessis-Bouchard, Saint-Leu-la-Forêt, Enghien, Saint-Gratien,Sannois, Eaubonne, intéressons-nous à la mairie de Deuil-la-Barre.

Ancienne mairie de Deuil-la-Barre (1860) (Collection Alain Chabanel)Prenons la direction de Deuil-la-Barre. Impossible de ne pas remarquer la belle mairie imposante au cœur de la ville ! Celle-ci a été inaugurée en 1935 en remplacement d'un ancien édifice situé au même endroit et devenu trop petit pour accueillir l'équipe municipale (voir carte postale ci-dessus - collection Alain Chabanel). Il ne faut pas oublier l'essor des villes de la vallée en ce début du XXe siècle, notamment dû à l'arrivée du chemin de fer… En 1930, Deuil-la-Barre comptait déjà 5 000 habitants !


Mairie de Deuil-la-BarreC'est pour cette même raison, l'accroissement de la population et des services publics que les bâtiments scolaires situés derrière l'église connaissent une deuxième vie depuis 1971, en étant devenus des bureaux administratifs dépendant de la mairie…
Su le site internet de la ville de Deuil-la-Barre, on évoque avec plaisir la salle d'honneur dite "des mariages" qui mérite le détour : « Les fresques décorant l'escalier d'honneur à double révolution qui conduit à la salle des mariages ainsi que celles décorant le couloir du premier étage, furent réalisées par Henri Prosper Wirth, artiste peintre deuillois, qui peignit aussi une fresque maintenant disparue derrière l'autel de la chapelle Saint-Louis de la Barre. Plusieurs peintures et notamment celle dominant le palier de l'escalier d'honneur, montrent des vues intéressantes de la ville, à l'époque où Deuil était encore un petit village rural. »

L'histoire de cette mairie est belle mais a failli virer au drame En effet, le 27 février 1986, un incendie est provoqué par un court-circuit dans les combles, engendrant l'effondrement de la grande verrière au-dessus de l'escalier d'honneur et des dégâts dans la toiture. Heureusement le sinistre a été limité et une restauration a rendu son éclat à l'hôtel de ville !

A noter aussi, sur le parvis de la mairie, un monument commémoratif a été érigé en 1949 à la mémoire du maréchal Leclerc dont les troupes de la deuxième D.B. libèrent la ville le 27 août 1944. C'est le Commandant Manoukian, chef des résistants deuillois qui l'inaugura en mai 1949.

Monument mémoire Maréchal Leclerc - Deuil-la-Barre

 

Mairie de Deuil-la-Barre

Ancienne mairie de Deuil-la-Barre (1860) (Collection Alain Chabanel)

SERIE "Mairies de la Vallée de Montmorency"
A l'occasion de cette année marquée par les élections municipales, le Journal de François continue sa série sur l'histoire locale de certaines mairies et hôtels de ville, abrités par des édifices remarquables.
Après Andilly, Montmorency, Margency, Ermont, Groslay, Le Plessis-Bouchard, Saint-Leu-la-Forêt, Enghien, Saint-Gratien,Sannois, Eaubonne, intéressons-nous à la mairie de Deuil-la-Barre.

Ancienne mairie de Deuil-la-Barre (1860) (Collection Alain Chabanel)Prenons la direction de Deuil-la-Barre. Impossible de ne pas remarquer la belle mairie imposante au cœur de la ville ! Celle-ci a été inaugurée en 1935 en remplacement d'un ancien édifice situé au même endroit et devenu trop petit pour accueillir l'équipe municipale (voir carte postale ci-dessus - collection Alain Chabanel). Il ne faut pas oublier l'essor des villes de la vallée en ce début du XXe siècle, notamment dû à l'arrivée du chemin de fer… En 1930, Deuil-la-Barre comptait déjà 5 000 habitants !


Mairie de Deuil-la-BarreC'est pour cette même raison, l'accroissement de la population et des services publics que les bâtiments scolaires situés derrière l'église connaissent une deuxième vie depuis 1971, en étant devenus des bureaux administratifs dépendant de la mairie…
Su le site internet de la ville de Deuil-la-Barre, on évoque avec plaisir la salle d'honneur dite "des mariages" qui mérite le détour : « Les fresques décorant l'escalier d'honneur à double révolution qui conduit à la salle des mariages ainsi que celles décorant le couloir du premier étage, furent réalisées par Henri Prosper Wirth, artiste peintre deuillois, qui peignit aussi une fresque maintenant disparue derrière l'autel de la chapelle Saint-Louis de la Barre. Plusieurs peintures et notamment celle dominant le palier de l'escalier d'honneur, montrent des vues intéressantes de la ville, à l'époque où Deuil était encore un petit village rural. »

L'histoire de cette mairie est belle mais a failli virer au drame En effet, le 27 février 1986, un incendie est provoqué par un court-circuit dans les combles, engendrant l'effondrement de la grande verrière au-dessus de l'escalier d'honneur et des dégâts dans la toiture. Heureusement le sinistre a été limité et une restauration a rendu son éclat à l'hôtel de ville !

A noter aussi, sur le parvis de la mairie, un monument commémoratif a été érigé en 1949 à la mémoire du maréchal Leclerc dont les troupes de la deuxième D.B. libèrent la ville le 27 août 1944. C'est le Commandant Manoukian, chef des résistants deuillois qui l'inaugura en mai 1949.

Monument mémoire Maréchal Leclerc - Deuil-la-Barre

 

Mairie de Deuil-la-Barre

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28