Accueil > Histoire locale > Enigmes eaubonnaises > Enigmes eaubonnaises : un ressortissant allemand devient adjoint au maire...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Enigmes eaubonnaises >> un ressortissant allemand devient adjoint au maire d'Eaubonne en 1890 !

Publié le : 16-04-2020

Paul MorsePaul Morse, historien d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Un ressortissant allemand devient adjoint au maire d'Eaubonne en 1890 !

Otto Baetge18 ans après la guerre Franco-Prussienne de 1870-1871, dont l’occupation de la ville d’Eaubonne par les troupes du Kaiser a laissé des traces dans la mémoire locale, Otto Baetge un ressortissant allemand est élu Conseiller Municipal puis nommé premier Adjoint au Maire en 1890, ce qui n’était pas pour plaire à tout le monde.

Otto Baetge est venu en France vers 1860 pour terminer ses études. Il se fait embaucher en 1862 dans une institution de Gentilly pour s’occuper des enfants en difficulté, qu’on qualifiait à l’époque comme des « enfants idiots » et qu’aujourd’hui on nommerait enfants ayant des troubles ‘apprentissage ou de comportement…  Otto expérimente une pédagogie différente, novatrice, basé sur la musique, les activités sportives, l’ergothérapie, et des activités de socialisation. Très vite ses succès faont de lui la coqueluche de tout Paris, il est invité dans tous les salons, donne des conférences.

Arthur LangloisAlors d’une de ces conférences, il rencontre l’entrepreneur Arthur Langlois qui le met en relation avec Edmond Tarbé des Sablons, ancien maire d’Eaubonne, fondateur du journal "Le Gaulois" et propriétaire du Petit-Château d’Eaubonne. Ensemble, Langlois et Baetge fondent "L’institution Langlois pour Enfants Arrièrés" (ça sonne mieux que « Idiots ») et achètent le Petit-Château…

Retrouvons le récit complet du destin d'Otto Baetge jusqu'à

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

Institutio des Enfants arriérés

le château devenu

Paul MorsePaul Morse, historien d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Un ressortissant allemand devient adjoint au maire d'Eaubonne en 1890 !

Otto Baetge18 ans après la guerre Franco-Prussienne de 1870-1871, dont l’occupation de la ville d’Eaubonne par les troupes du Kaiser a laissé des traces dans la mémoire locale, Otto Baetge un ressortissant allemand est élu Conseiller Municipal puis nommé premier Adjoint au Maire en 1890, ce qui n’était pas pour plaire à tout le monde.

Otto Baetge est venu en France vers 1860 pour terminer ses études. Il se fait embaucher en 1862 dans une institution de Gentilly pour s’occuper des enfants en difficulté, qu’on qualifiait à l’époque comme des « enfants idiots » et qu’aujourd’hui on nommerait enfants ayant des troubles ‘apprentissage ou de comportement…  Otto expérimente une pédagogie différente, novatrice, basé sur la musique, les activités sportives, l’ergothérapie, et des activités de socialisation. Très vite ses succès faont de lui la coqueluche de tout Paris, il est invité dans tous les salons, donne des conférences.

Arthur LangloisAlors d’une de ces conférences, il rencontre l’entrepreneur Arthur Langlois qui le met en relation avec Edmond Tarbé des Sablons, ancien maire d’Eaubonne, fondateur du journal "Le Gaulois" et propriétaire du Petit-Château d’Eaubonne. Ensemble, Langlois et Baetge fondent "L’institution Langlois pour Enfants Arrièrés" (ça sonne mieux que « Idiots ») et achètent le Petit-Château…

Retrouvons le récit complet du destin d'Otto Baetge jusqu'à

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

Institutio des Enfants arriérés

le château devenu

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Enigmes eaubonnaises"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28