Accueil > Agenda Expo > 52ème Salon du Plessis-Bouchard avec Hafiz Pakzad, Thierry Daniel et Guy Fossier à l'honneur.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

52ème Salon du Plessis-Bouchard avec Hafiz Pakzad, Thierry Daniel et Guy Fossier à l'honneur.

Du 4 au 18 février 2024
Le Plessis-Bouchard

Salon Plessis-Bouchard 2024Chaque année, en février, le détour par le Salon de Peintures et Sculptures du Plessis-Bouchard est conseillé mais, en 2024, il va devenir impératif ! En effet, le "Cercle des Arts", organisateur de l'exposition, a concocté une édition exceptionnelle en mettant notamment à l'honneur le célèbre pixelliste Hafiz Pakzad, le sculpteur sur métal Thierry Daniel et l'artiste peintre Guy Fossier. 80 artistes les accompagneront en exposant également leurs œuvres au Centre culturel Jacques Templier.

Hafiz Pakzad ? Les amateurs d'art connaissent déjà ce formidable artiste, originaire de l'Afghanistan, qui vit depuis 1982 en France, sa seconde patrie. Sa renommée est internationale !
Bernard Devienne et Christiane Simon, membres du Cercle des Arts, nous décrivent sa carrière : « Hafiz Pakzad participe tout d’abord à l’élaboration de lampes composites créées par Laurent Veresky. Puis, il entre à l’atelier de Catherine Feff décoratrice et conceptrice de peintures murales, qu’il assiste jusqu’en 2006 dans la réalisation de grandes fresques, en France et à l’étranger.
Oeuvre de Hafiz PakzadTout en poursuivant encore aujourd’hui la réalisation de commandes publiques de fresques murales de tailles impressionnantes, Hafiz Pakzad se consacre désormais très largement à sa création artistique personnelle à l’huile, sur toile. Dans ses œuvres, le peintre mêle avec virtuosité la culture européenne classique qui lui a été enseignée et la culture persane dont il est un témoin vivant. Peintre contemporain, il se saisit volontiers des problèmes les plus préoccupants de nos sociétés à l’échelle mondiale pour les traduire de manière surréaliste et futuriste en parvenant à nous émouvoir.
Hafiz Pakzad expose ses tableaux dans de très nombreux salons d’Ile-de-France où il est régulièrement invité d’honneur. Maintes fois récompensé, il s’est présenté récemment à un concours international d’art mural où il a été classé 7e parmi 12 000 projets. »
Vous apprécierez sa simplicité et il vous donne rendez-vous le dimanche 4 février à partir de 15h pour une rencontre tout en poursuivant la finition de sa fresque. A ne pas manquer !

Oeuvre de Thierry DanielAutre invité d'honneur de cette édition : le sculpteur de métal Thierry Daniel ! Rappelez-vous, le Journal l'avait mis à l'honneur pendant le confinement, il nous avait dévoilé les œuvres qu'il avait réalisées lors de cette période compliquée. (voir article)
Aujourd'hui il est un artiste reconnu et très apprécié par les membres du Cercle des Arts : « On ressent beaucoup d’émotion en circulant parmi les œuvres de Thierry Daniel. En effet, il excelle à faire ressortir la fragilité des êtres et la délicatesse des objets en travaillant une matière qui, à priori, incarne plutôt la rigidité et la robustesse !  
Ses créations, le plus souvent inspirées du réel, proposent une interprétation libre, voire abstraite, selon les séries.
Thierry Daniel est un artiste à l’imagination fertile, ce qui l’amène à traiter des sujets très variés. On le connaît bien désormais pour ses silhouettes de personnages célèbres : Monsieur Hulot, Le petit Prince, Charlie Chaplin... Certains reviennent de manière récurrente comme Don Quichotte traité de manière épurée, comme le faisait Giacometti, l’un des Maîtres Sculpteurs qui l’ont inspiré. Il crée aussi des animaux pleins de charme, aux formes arrondies dans lesquels on retrouve la manière du sculpteur François-Xavier Lalanne qu’il admire.
Quand on interroge Thierry Daniel sur ses gestes d’artiste, on est très surpris d’apprendre qu’il part toujours d’une feuille de métal qu’il découpe à la cisaille, emboutit, soude et remet en forme jusqu’à obtenir les volumes qu’il a imaginés. Le recours à un « modèle » est très rare, sauf quand il réalise un portrait de personnage connu, ou bien encore un animal comme le cheval dont il nous dit que c’est une forme redoutablement difficile !
Les pièces ainsi réalisées peuvent être directement vernies ou bien retravaillées en surface à la soudure pour obtenir un « grain » très caractéristique de son art.
Thierry Daniel est un artiste qui aime expérimenter de nouvelles formes, sortant ainsi de son registre habituel. Il construit des sculptures abstraites au design lisse et élancé dans lesquelles il insère des petites galettes colorées en raku, conçues par la sculptrice Chantal Emmanuel.
Parallèlement à son activité de sculpteur, il s’est lancé dans la création de bijoux en laiton, ornés de pierres fines, dont la ligne est très contemporaine. Une belle collection de colliers, bracelets et bagues s’est développée au fil du temps. »

Enfin, l'équipe du Cercle des Arts reste fidèle à ses bonnes habitudes, en offrant un coup de chapeau à un artiste local. Cette année c'est Guy Fossiez, récompensé dans de nombreux salons d'Ile-de-France, qui a été choisi : « Ses sources d’inspiration se sont souvent tournées vers les horizons dégagés des paysages scandinaves dans lesquels il a voyagé. Qu’il travaille à l’huile ou à l’aquarelle, il s’éloigne le plus souvent du réel, sans dessin préalable. Dans une construction plus intuitive que rationnelle, il s’attache à suggérer les lumières et les couleurs du sujet sans définir trop précisément ses formes. Les peintures des aquarellistes anglais, notamment celles de Turner, sont des chemins d’inspiration qu’il convoque volontiers pour construire ses œuvres. L’artiste met un point d’honneur à choisir avec soin les titres de ses tableaux, en rapport avec la musique classique ou la poésie. »

Pour être complet notons qu'un hommage sera rendu à deux artistes, membres du "Cercle des Arts : Dany Raccah et Jean Berranger, fidèles exposants depuis de nombreuses années.

Vous l'aurez compris, cette 52ème édition s'annonce très prometteuse. Programmez vite un détour par Le Plessis Bouchard !

Animations :
Dimanche 4 février 2024 à partir de 15h
Rencontre avec Hafiz Pakzad poursuivant la finition de sa fresque.
Dimanche 11 février 2024 à partir de 15h
Démonstration de Christiane Simon qui réalisera une aquarelle.

Du dimanche 4 au samedi 17 février de 14h à 18h et le dimanche 18 février 2024 de 14h à 17h - Centre Culturel Jacques Templier 5 rue Pierre Brossolette Le Plessis-Bouchard – Entrée libre - Parking à proximité - Accessibilité PMR (Ascenseur)


Du 4 au 18 février 2024
Le Plessis-Bouchard

Salon Plessis-Bouchard 2024Chaque année, en février, le détour par le Salon de Peintures et Sculptures du Plessis-Bouchard est conseillé mais, en 2024, il va devenir impératif ! En effet, le "Cercle des Arts", organisateur de l'exposition, a concocté une édition exceptionnelle en mettant notamment à l'honneur le célèbre pixelliste Hafiz Pakzad, le sculpteur sur métal Thierry Daniel et l'artiste peintre Guy Fossier. 80 artistes les accompagneront en exposant également leurs œuvres au Centre culturel Jacques Templier.

Hafiz Pakzad ? Les amateurs d'art connaissent déjà ce formidable artiste, originaire de l'Afghanistan, qui vit depuis 1982 en France, sa seconde patrie. Sa renommée est internationale !
Bernard Devienne et Christiane Simon, membres du Cercle des Arts, nous décrivent sa carrière : « Hafiz Pakzad participe tout d’abord à l’élaboration de lampes composites créées par Laurent Veresky. Puis, il entre à l’atelier de Catherine Feff décoratrice et conceptrice de peintures murales, qu’il assiste jusqu’en 2006 dans la réalisation de grandes fresques, en France et à l’étranger.
Oeuvre de Hafiz PakzadTout en poursuivant encore aujourd’hui la réalisation de commandes publiques de fresques murales de tailles impressionnantes, Hafiz Pakzad se consacre désormais très largement à sa création artistique personnelle à l’huile, sur toile. Dans ses œuvres, le peintre mêle avec virtuosité la culture européenne classique qui lui a été enseignée et la culture persane dont il est un témoin vivant. Peintre contemporain, il se saisit volontiers des problèmes les plus préoccupants de nos sociétés à l’échelle mondiale pour les traduire de manière surréaliste et futuriste en parvenant à nous émouvoir.
Hafiz Pakzad expose ses tableaux dans de très nombreux salons d’Ile-de-France où il est régulièrement invité d’honneur. Maintes fois récompensé, il s’est présenté récemment à un concours international d’art mural où il a été classé 7e parmi 12 000 projets. »
Vous apprécierez sa simplicité et il vous donne rendez-vous le dimanche 4 février à partir de 15h pour une rencontre tout en poursuivant la finition de sa fresque. A ne pas manquer !

Oeuvre de Thierry DanielAutre invité d'honneur de cette édition : le sculpteur de métal Thierry Daniel ! Rappelez-vous, le Journal l'avait mis à l'honneur pendant le confinement, il nous avait dévoilé les œuvres qu'il avait réalisées lors de cette période compliquée. (voir article)
Aujourd'hui il est un artiste reconnu et très apprécié par les membres du Cercle des Arts : « On ressent beaucoup d’émotion en circulant parmi les œuvres de Thierry Daniel. En effet, il excelle à faire ressortir la fragilité des êtres et la délicatesse des objets en travaillant une matière qui, à priori, incarne plutôt la rigidité et la robustesse !  
Ses créations, le plus souvent inspirées du réel, proposent une interprétation libre, voire abstraite, selon les séries.
Thierry Daniel est un artiste à l’imagination fertile, ce qui l’amène à traiter des sujets très variés. On le connaît bien désormais pour ses silhouettes de personnages célèbres : Monsieur Hulot, Le petit Prince, Charlie Chaplin... Certains reviennent de manière récurrente comme Don Quichotte traité de manière épurée, comme le faisait Giacometti, l’un des Maîtres Sculpteurs qui l’ont inspiré. Il crée aussi des animaux pleins de charme, aux formes arrondies dans lesquels on retrouve la manière du sculpteur François-Xavier Lalanne qu’il admire.
Quand on interroge Thierry Daniel sur ses gestes d’artiste, on est très surpris d’apprendre qu’il part toujours d’une feuille de métal qu’il découpe à la cisaille, emboutit, soude et remet en forme jusqu’à obtenir les volumes qu’il a imaginés. Le recours à un « modèle » est très rare, sauf quand il réalise un portrait de personnage connu, ou bien encore un animal comme le cheval dont il nous dit que c’est une forme redoutablement difficile !
Les pièces ainsi réalisées peuvent être directement vernies ou bien retravaillées en surface à la soudure pour obtenir un « grain » très caractéristique de son art.
Thierry Daniel est un artiste qui aime expérimenter de nouvelles formes, sortant ainsi de son registre habituel. Il construit des sculptures abstraites au design lisse et élancé dans lesquelles il insère des petites galettes colorées en raku, conçues par la sculptrice Chantal Emmanuel.
Parallèlement à son activité de sculpteur, il s’est lancé dans la création de bijoux en laiton, ornés de pierres fines, dont la ligne est très contemporaine. Une belle collection de colliers, bracelets et bagues s’est développée au fil du temps. »

Enfin, l'équipe du Cercle des Arts reste fidèle à ses bonnes habitudes, en offrant un coup de chapeau à un artiste local. Cette année c'est Guy Fossiez, récompensé dans de nombreux salons d'Ile-de-France, qui a été choisi : « Ses sources d’inspiration se sont souvent tournées vers les horizons dégagés des paysages scandinaves dans lesquels il a voyagé. Qu’il travaille à l’huile ou à l’aquarelle, il s’éloigne le plus souvent du réel, sans dessin préalable. Dans une construction plus intuitive que rationnelle, il s’attache à suggérer les lumières et les couleurs du sujet sans définir trop précisément ses formes. Les peintures des aquarellistes anglais, notamment celles de Turner, sont des chemins d’inspiration qu’il convoque volontiers pour construire ses œuvres. L’artiste met un point d’honneur à choisir avec soin les titres de ses tableaux, en rapport avec la musique classique ou la poésie. »

Pour être complet notons qu'un hommage sera rendu à deux artistes, membres du "Cercle des Arts : Dany Raccah et Jean Berranger, fidèles exposants depuis de nombreuses années.

Vous l'aurez compris, cette 52ème édition s'annonce très prometteuse. Programmez vite un détour par Le Plessis Bouchard !

Animations :
Dimanche 4 février 2024 à partir de 15h
Rencontre avec Hafiz Pakzad poursuivant la finition de sa fresque.
Dimanche 11 février 2024 à partir de 15h
Démonstration de Christiane Simon qui réalisera une aquarelle.

Du dimanche 4 au samedi 17 février de 14h à 18h et le dimanche 18 février 2024 de 14h à 17h - Centre Culturel Jacques Templier 5 rue Pierre Brossolette Le Plessis-Bouchard – Entrée libre - Parking à proximité - Accessibilité PMR (Ascenseur)


Partager cette page :

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Agenda Expo"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Agenda Expo"

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28