Accueil > Culture > Littérature > Jeannine Dion-Guérin invitée de "l'Onde poétique" sur idFM...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Jeannine Dion-Guérin invitée de "l'Onde poétique" sur idFM pour son nouvel ouvrage "Et que la joie demeure" !

Publié le : 01-06-2020

Jeannine Dion-GuérinUn peu de poésie dans le mode actuel… c'est bienvenu ! Accueillons alors avec plaisir le vingtième ouvrage de Jeannine Dion-Guérin intitulé sobrement "Et que la joie demeure". A cette occasion, notre poétesse sera l'invitée de l'émission "L'onde poétique" sur IdFM le jeudi 4 juin à 21h.

Il y a cinq ans, le Journal de François mettait en avant Jeannine Dion-Guérin qui évoquait avec nous sa vie et sa correspondance avec Léopold Sédar Senghor. Une rencontre émouvante à Montmorency avec une femme exceptionnelle.
Aujourd'hui à 87 ans, elle nous revient avec un recueil où elle « unit toutes les expériences, joies, peines, jouissances en un bouquet unique de poésie ». Son ouvrage rassemble des textes ciselés et épurés qui rappellent ce qu'elle nous confiait : « La poésie est ouverte sur l'extérieur. Le poème c'est un oignon, le poète déshabille l'oignon, enlève une peau, et encore une, puis apparaît la chair puis le germe. Pour chacun d'entre nous, il faut une vie pour trouver son germe à soi ! Par contre la parole du poète c'est une parole universelle basée sur l'humain, la nature, sur ce qui nous fait vivre. Simplement c'est l'oignon qui n'est pas le même ! Il existe des oignons peinture, des oignons tricot, des oignons comédie…  L'art sous toutes ses formes est en général la base des racines… pour pouvoir ensuite développer l'arbre. »
ET QUE LA JOIE DEMEURE de Jeannine Dion-GuérinN'oublions pas que Jeannine Dion-Guérin a aussi une oreille musicale et une attirance pour la peinture. Rappelez-vous ce livre CD "Offre moi ce oui" qu'elle a réalisé en compagnie du guitariste Alain Richou et du peintre de Wilfrid Ménard. Alors quand elle a choisi comme titre "Et que la joie demeure" pour son ouvrage, difficile de ne pas y voir un clin d'œil à "l'Hymne à la joie" de Beethoven…
A n'en pas douter, nous serons nombreux à l'écoute d'IdFM ce jeudi 4 juin 2020 à 21h pour une heure en compagnie de Jeannine Dion Guérin lors de l'émission "L'onde poétique". Elle nous délivrera sûrement quelques confidences et évoquera assurément le titre de son ouvrage. Elle sera entourée et interviewée par Marie-Stéphane Vaugien, Nathalie et Michel Cousin.

Emission "L'Onde poétique" - Jeudi 4 juin 2020 de 21h à 22h – àécouter sur idFM sur 98.00 FM ou sur idfm.fr

Livre de Jeannine Dion-Guérin "Et que la joie demeure" – éditions Edinter poésie –194 pages - 20 €.


Bonus : deux poèmes issus de "Et que la joie demeure" de Jeannine Dion-Guérin

D'Etretat

Sous le ressac des jours
tout calcaire s'effrite

Il se plisse mais résiste
à se déliter à fonds perdus.

Falaises de mon corps,

préservez vos assises,
faites preuve d'entêtement.

Je vous promets, vous fais
serment, qu'à l'heure advenue

je viendrai me livrer consentante
à la rigueur de votre océan.

***
Lettre à mes médecins

Messieurs de la Faculté,

Laissez-moi la liberté de disposer
de mon corps, espace de jouissance
et d'exultation du corps et de l'esprit.

Fichez la paix à mes bactéries

qu'elles aient tout loisir de se planquer,
circuler au sein des diverticules
ou appendices répertoriés par vos rayons.

Laissez-les s'ébrouer gaiement, à leur gré
faire gros dos, patte douce, tendre museau

afin qu'elles puissent à vous comme à moi
prouver qu'elles participent utilement
à l'unité, diversité, complexité du Vivant.

Jeannine Dion-GuérinUn peu de poésie dans le mode actuel… c'est bienvenu ! Accueillons alors avec plaisir le vingtième ouvrage de Jeannine Dion-Guérin intitulé sobrement "Et que la joie demeure". A cette occasion, notre poétesse sera l'invitée de l'émission "L'onde poétique" sur IdFM le jeudi 4 juin à 21h.

Il y a cinq ans, le Journal de François mettait en avant Jeannine Dion-Guérin qui évoquait avec nous sa vie et sa correspondance avec Léopold Sédar Senghor. Une rencontre émouvante à Montmorency avec une femme exceptionnelle.
Aujourd'hui à 87 ans, elle nous revient avec un recueil où elle « unit toutes les expériences, joies, peines, jouissances en un bouquet unique de poésie ». Son ouvrage rassemble des textes ciselés et épurés qui rappellent ce qu'elle nous confiait : « La poésie est ouverte sur l'extérieur. Le poème c'est un oignon, le poète déshabille l'oignon, enlève une peau, et encore une, puis apparaît la chair puis le germe. Pour chacun d'entre nous, il faut une vie pour trouver son germe à soi ! Par contre la parole du poète c'est une parole universelle basée sur l'humain, la nature, sur ce qui nous fait vivre. Simplement c'est l'oignon qui n'est pas le même ! Il existe des oignons peinture, des oignons tricot, des oignons comédie…  L'art sous toutes ses formes est en général la base des racines… pour pouvoir ensuite développer l'arbre. »
ET QUE LA JOIE DEMEURE de Jeannine Dion-GuérinN'oublions pas que Jeannine Dion-Guérin a aussi une oreille musicale et une attirance pour la peinture. Rappelez-vous ce livre CD "Offre moi ce oui" qu'elle a réalisé en compagnie du guitariste Alain Richou et du peintre de Wilfrid Ménard. Alors quand elle a choisi comme titre "Et que la joie demeure" pour son ouvrage, difficile de ne pas y voir un clin d'œil à "l'Hymne à la joie" de Beethoven…
A n'en pas douter, nous serons nombreux à l'écoute d'IdFM ce jeudi 4 juin 2020 à 21h pour une heure en compagnie de Jeannine Dion Guérin lors de l'émission "L'onde poétique". Elle nous délivrera sûrement quelques confidences et évoquera assurément le titre de son ouvrage. Elle sera entourée et interviewée par Marie-Stéphane Vaugien, Nathalie et Michel Cousin.

Emission "L'Onde poétique" - Jeudi 4 juin 2020 de 21h à 22h – àécouter sur idFM sur 98.00 FM ou sur idfm.fr

Livre de Jeannine Dion-Guérin "Et que la joie demeure" – éditions Edinter poésie –194 pages - 20 €.


Bonus : deux poèmes issus de "Et que la joie demeure" de Jeannine Dion-Guérin

D'Etretat

Sous le ressac des jours
tout calcaire s'effrite

Il se plisse mais résiste
à se déliter à fonds perdus.

Falaises de mon corps,

préservez vos assises,
faites preuve d'entêtement.

Je vous promets, vous fais
serment, qu'à l'heure advenue

je viendrai me livrer consentante
à la rigueur de votre océan.

***
Lettre à mes médecins

Messieurs de la Faculté,

Laissez-moi la liberté de disposer
de mon corps, espace de jouissance
et d'exultation du corps et de l'esprit.

Fichez la paix à mes bactéries

qu'elles aient tout loisir de se planquer,
circuler au sein des diverticules
ou appendices répertoriés par vos rayons.

Laissez-les s'ébrouer gaiement, à leur gré
faire gros dos, patte douce, tendre museau

afin qu'elles puissent à vous comme à moi
prouver qu'elles participent utilement
à l'unité, diversité, complexité du Vivant.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Littérature"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Littérature"


Déposer un commentaire
2 commentaire(s)

Filtre anti-spam

GOUTAL - Il y a 1 mois
Merci pour votre article qui marque le passage de cette grande poète de notre temps, et que la Joie demeure de le coeur du plus grand nombre grâce à Jeannine Dion-Guérin
Jeannine Dion-Guérin - Il y a 1 mois
Grand merci au "Journal de François"pour le rappel de cet entretien auquel j'ai eu tant de plaisir à répondre sous l'impulsion de son directeur, ce journaliste que chacun sait au service de tous et de chacun dans notre chère Ile de France
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28