Accueil > Histoire locale > Patrimoine > La ville de Beauchamp a 100 ans ! Retour sur la création de la commune.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

La ville de Beauchamp a 100 ans ! Retour sur la création de la commune.

Publié le : 04-04-2022

Gare de Beauchamp (photo issue site internet de Beauchamp)La ville de Beauchamp a 100 ans ! En effet, c'est en 1922 que le Président de la République de l'époque, Monsieur Millerand, a promulgué la loi créant la commune de Beauchamp à partir des communes voisines de Taverny (222 ha), Pierrelaye (44ha) et Montigny (26 ha). Revenons sur la création de cette jeune commune qui reste discrète au sein de la Vallée de Montmorency.

C'est l'arrivée de la ligne de chemin de fer Paris-Pontoise qui va être l'élément déclencheur d'un changement de taille. En effet, l'implantation de la station Herblay (maintenant appelée Montigny-Beauchamp) va bouleverser ce territoire qui était situé au sud de Taverny et principalement composé de bois et forêt. Cet endroit va alors attirer au départ une centaine de Parisiens fortunés qui vont former le hameau de Beauchamps, avec un "s".
Gérard Ducoeur, historien de "Valmorency", nous raconte une petite anecdote datant de 1900 : « Cette nouvelle population n’est pas véritablement intégrée au pays car, hormis la possession d’une maison sur le territoire de la commune, tant au plan géographique que social, elle n’en est pas issue. Le 7 septembre 1900, sur proposition de l’un des représentants, M. Bechet, une plaque indicatrice est placée à l’entrée du hameau, côté chemin Jules-César. »
Château de Beauchamp (photo issue site internet de Beauchamp)A travers ce geste, c'est bien un désir d'autonomie qui voit le jour. Et en 1904, à l’initiative du Comité de défense des intérêts de Beauchamps, une pétition est signée par les deux tiers de la population qui demande l'érection d'une nouvelle commune. Le conseil d'Etat donne un avis favorable. Mais, évidemment la commune de Taverny voit d'un mauvais œil la perspective de perdre un cinquième de sa surface. Même son de cloche du côté de Montigny.
En 1908, une nouvelle commission chargée par le Conseil municipal de Taverny listera tous les arguments qui montrent que le hameau de Beauchamps est bien traité au sein de la commune : bon éclairage, service postal efficace, rues entretenues. Il y a même une cabine téléphonique publique au bureau des tabacs du hameau !

Mais en 1912, changement de cap ! Le conseil de Taverny vote à l’unanimité, le principe de la séparation de Beauchamps et de Taverny. C'est le principe de réalité qui s'est imposé : « Le rendement des impôts dans le hameau est faible et ne correspond pas aux dépenses effectuées chaque année. Divers lotissements continuent à voir le jour, il est donc à craindre que celles-ci ne deviennent encore plus importantes. » nous précise Gérard Ducoeur.
Louis BousquetEnsuite est survenue la première Guerre mondiale et c'est en 1919 que l'idée est reprise à l'initiative de la ville de Taverny ! Et en 2022 voit le jour de Beauchamp (sans "s") qui aura comme premier maire un certain Louis Bousquet, auteur de "Quand la Madelon", chanson qui est restée dans l'Histoire en devenant l'hymne des Poilus.

En savoir plus
> histoire de Beauchamp par Gérard Ducoeur (site de Valmorency)
> la création de la commune de Beauchamp par Jean-Claude Marc (site de l'association généalogique de Taverny)
> centenaire de la vile de Beauchamp sur le site internet de la ville.

Gare de Beauchamp (photo issue site internet de Beauchamp)La ville de Beauchamp a 100 ans ! En effet, c'est en 1922 que le Président de la République de l'époque, Monsieur Millerand, a promulgué la loi créant la commune de Beauchamp à partir des communes voisines de Taverny (222 ha), Pierrelaye (44ha) et Montigny (26 ha). Revenons sur la création de cette jeune commune qui reste discrète au sein de la Vallée de Montmorency.

C'est l'arrivée de la ligne de chemin de fer Paris-Pontoise qui va être l'élément déclencheur d'un changement de taille. En effet, l'implantation de la station Herblay (maintenant appelée Montigny-Beauchamp) va bouleverser ce territoire qui était situé au sud de Taverny et principalement composé de bois et forêt. Cet endroit va alors attirer au départ une centaine de Parisiens fortunés qui vont former le hameau de Beauchamps, avec un "s".
Gérard Ducoeur, historien de "Valmorency", nous raconte une petite anecdote datant de 1900 : « Cette nouvelle population n’est pas véritablement intégrée au pays car, hormis la possession d’une maison sur le territoire de la commune, tant au plan géographique que social, elle n’en est pas issue. Le 7 septembre 1900, sur proposition de l’un des représentants, M. Bechet, une plaque indicatrice est placée à l’entrée du hameau, côté chemin Jules-César. »
Château de Beauchamp (photo issue site internet de Beauchamp)A travers ce geste, c'est bien un désir d'autonomie qui voit le jour. Et en 1904, à l’initiative du Comité de défense des intérêts de Beauchamps, une pétition est signée par les deux tiers de la population qui demande l'érection d'une nouvelle commune. Le conseil d'Etat donne un avis favorable. Mais, évidemment la commune de Taverny voit d'un mauvais œil la perspective de perdre un cinquième de sa surface. Même son de cloche du côté de Montigny.
En 1908, une nouvelle commission chargée par le Conseil municipal de Taverny listera tous les arguments qui montrent que le hameau de Beauchamps est bien traité au sein de la commune : bon éclairage, service postal efficace, rues entretenues. Il y a même une cabine téléphonique publique au bureau des tabacs du hameau !

Mais en 1912, changement de cap ! Le conseil de Taverny vote à l’unanimité, le principe de la séparation de Beauchamps et de Taverny. C'est le principe de réalité qui s'est imposé : « Le rendement des impôts dans le hameau est faible et ne correspond pas aux dépenses effectuées chaque année. Divers lotissements continuent à voir le jour, il est donc à craindre que celles-ci ne deviennent encore plus importantes. » nous précise Gérard Ducoeur.
Louis BousquetEnsuite est survenue la première Guerre mondiale et c'est en 1919 que l'idée est reprise à l'initiative de la ville de Taverny ! Et en 2022 voit le jour de Beauchamp (sans "s") qui aura comme premier maire un certain Louis Bousquet, auteur de "Quand la Madelon", chanson qui est restée dans l'Histoire en devenant l'hymne des Poilus.

En savoir plus
> histoire de Beauchamp par Gérard Ducoeur (site de Valmorency)
> la création de la commune de Beauchamp par Jean-Claude Marc (site de l'association généalogique de Taverny)
> centenaire de la vile de Beauchamp sur le site internet de la ville.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28