Accueil > Culture > Concerts > TETE D'AFFICHE : Les "Stentors " revisitent l'histoire de France à Enghien !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

TETE D'AFFICHE : "Les "Stentors" revisitent l'histoire de France à Enghien !

Publié le : 05-10-2014

les stentorsDepuis quelques années, "Les Stentors" ont conquis le public français qui leur réserve partout un immense succès. 350 000 albums de "Voyage en France" vendus, triple disque de platine : des chiffres qui  parlent pour eux.
Ces 4 mousquetaires sont depuis repartis en studio et ils nous reviennent avec un nouvel album ""Une Histoire de France – Du temps des Cerises au Déserteur". 
Ils nous le présentent :
« Ce deuxième album nous tient particulièrement à cœur, car nous y reprenons ce que chantaient nos parents et nos grands-parents. Nous avons d’abord fait une sélection d’une quarantaine de titres, puis nous en avons discuté tous les quatre : il s’agissait de reprendre ceux qui nous sont chers, tant par goût que parce qu’ils occupent une place particulière dans nos cœurs et dans nos histoires familiales.
Evidemment, certains de ces grands classiques se sont imposés d’eux-mêmes : "L’hymne à l’amour", "Les feuilles mortes", "Le Temps des cerises" ou "Mon amant de Saint-Jean" touchent au cœur de chacun. Tout comme "Les roses blanches". Une chanson réaliste enregistrée il y a plus de 80 ans par Berthe Sylva. Aujourd’hui, ce titre – comme d’autres – peut paraître suranné. C’était la difficulté principale, le grand défi à relever. "Le Temps des cerises", par exemple, a plus de 140 ans ! Quant à la plus récente, "Le Déserteur", elle en aura bientôt 60. Même si les messages qu’elles véhiculent sont encore d’actualité (parfois plus que jamais !), il nous fallait néanmoins les remettre au goût du jour, marquer notre style, les adapter à la couleur des "Stentors". Mais sans les dénaturer pour autant ! »

Zoom sur les 4 chanteurs du groupe

Sébastien Lemoine
Baryton, il chante dans les grands théâtres en Europe jusqu'en Russie, les opéras de Mozart, Bizet, Rossini… Et les comédies musicales de Bernstein, Kurt Weill… d'Angleterre aux États-Unis.
« "Les Roses blanches" était la chanson préférée de ma grand-mère. Je l’ai chanté à l’occasion de ses cent ans, lors d’un concert que j’ai donné dans son petit village de Normandie. Elle n’était déjà plus là, mais pour lui rendre hommage j’avais affiché son portrait, et j’avais distribué cent roses blanches dans le public… Ce jour-là, j’ai eu bien du mal à l’interpréter jusqu’au bout tant l’émotion m’a submergé… »

Vianney Guyonnet
Baryton, il a joué Papageno dans "La Flûte Enchantée", Guglielmo dans "Così fan tutte" de Mozart, Wagner dans "Faust", Colline dans "La Bohème" ou encore Massetto dans "Don Giovanni"…
LES STENTORS« J’ai une affection particulière pour "Le Temps des cerises" que je chantais avec Les Petits Chanteurs à la Croix de bois, dont je faisais partie il y a plus de vingt ans. Je suis très heureux de retrouver cette chanson sur mon chemin. J’espère que Les Petits chanteurs apprécieront notre relecture… »

Mowgli Laps
Ténor, il a chanté partout en France. A la fois de l’opéra [Don José ("Carmen", Bizet), Turridu ("Cavalleria Rusticana", Mascagni), Tamino ("La Flûte Enchantée", Mozart)…], ainsi que de l’opérette [Paris ("La Belle Hélène", Offenbach)] de la comédie musicale, Tony ("West Side Story", Bernstein) et beaucoup de Musique Sacrée (Hayden, Beethoven, Mozart...).
« Dès que j’entends ou que je chante "L’Hymne à l’amour", je pense à "Mimi" ma grande tante que j’aimais beaucoup et que je venais souvent voir en métropole, alors que j’habitais encore en Guadeloupe. Ce titre d’Edith Piaf m’émeut beaucoup. Mais je pourrais aussi vous parler de "Domino" que j’ai découvert il y a quelques années, à l’occasion d’un concert que je donnais aux côtés de celui que je considère comme mon mentor, celui à qui je dois ma carrière à l’opéra. Il s’appelle Loïc Mignon ; je pense à lui dès que j’entends cette chanson.»

Mathieu Sempere
Ténor, il se produit sur les scènes françaises et jusqu'en Afrique, dans le répertoire d'oratorio, d'opéra, interprétant les rôles de ténors de "Don Giovanni" de Mozart à "La Traviata" de Verdi, et d'opérette. Il parcourt en parallèle les routes de France avec un spectacle hommage à Luis Mariano.
« Toutes les chansons de ce deuxième album me renvoient à mon enfance, aux fêtes de familles. Je revois mes grands-parents les chanter...  Mais s’il fallait n’en retenir qu’une seule, alors je vous dirais "Le Chant des partisans". Je l’ai interprété sur la Place de l’Hôtel de Ville, lors de la commémoration de la libération de Paris. Pour l’occasion, une reconstitution avait été faite : nous étions en habits d’époque, dans des voitures d’époque, et nous campions des résistants. Chez nous chanteurs, comme dans la foule, l’émotion était palpable, très forte ».
(extrait dossier de presse)

Vendredi 10 octobre 2014 à 20h30 - Théâtre du Casino d'Enghien 3 avenue de Ceinture Enghien - – Tarif de 20 à 61 € - Réservation au 01 39 64 10 80.

les stentorsDepuis quelques années, "Les Stentors" ont conquis le public français qui leur réserve partout un immense succès. 350 000 albums de "Voyage en France" vendus, triple disque de platine : des chiffres qui  parlent pour eux.
Ces 4 mousquetaires sont depuis repartis en studio et ils nous reviennent avec un nouvel album ""Une Histoire de France – Du temps des Cerises au Déserteur". 
Ils nous le présentent :
« Ce deuxième album nous tient particulièrement à cœur, car nous y reprenons ce que chantaient nos parents et nos grands-parents. Nous avons d’abord fait une sélection d’une quarantaine de titres, puis nous en avons discuté tous les quatre : il s’agissait de reprendre ceux qui nous sont chers, tant par goût que parce qu’ils occupent une place particulière dans nos cœurs et dans nos histoires familiales.
Evidemment, certains de ces grands classiques se sont imposés d’eux-mêmes : "L’hymne à l’amour", "Les feuilles mortes", "Le Temps des cerises" ou "Mon amant de Saint-Jean" touchent au cœur de chacun. Tout comme "Les roses blanches". Une chanson réaliste enregistrée il y a plus de 80 ans par Berthe Sylva. Aujourd’hui, ce titre – comme d’autres – peut paraître suranné. C’était la difficulté principale, le grand défi à relever. "Le Temps des cerises", par exemple, a plus de 140 ans ! Quant à la plus récente, "Le Déserteur", elle en aura bientôt 60. Même si les messages qu’elles véhiculent sont encore d’actualité (parfois plus que jamais !), il nous fallait néanmoins les remettre au goût du jour, marquer notre style, les adapter à la couleur des "Stentors". Mais sans les dénaturer pour autant ! »

Zoom sur les 4 chanteurs du groupe

Sébastien Lemoine
Baryton, il chante dans les grands théâtres en Europe jusqu'en Russie, les opéras de Mozart, Bizet, Rossini… Et les comédies musicales de Bernstein, Kurt Weill… d'Angleterre aux États-Unis.
« "Les Roses blanches" était la chanson préférée de ma grand-mère. Je l’ai chanté à l’occasion de ses cent ans, lors d’un concert que j’ai donné dans son petit village de Normandie. Elle n’était déjà plus là, mais pour lui rendre hommage j’avais affiché son portrait, et j’avais distribué cent roses blanches dans le public… Ce jour-là, j’ai eu bien du mal à l’interpréter jusqu’au bout tant l’émotion m’a submergé… »

Vianney Guyonnet
Baryton, il a joué Papageno dans "La Flûte Enchantée", Guglielmo dans "Così fan tutte" de Mozart, Wagner dans "Faust", Colline dans "La Bohème" ou encore Massetto dans "Don Giovanni"…
LES STENTORS« J’ai une affection particulière pour "Le Temps des cerises" que je chantais avec Les Petits Chanteurs à la Croix de bois, dont je faisais partie il y a plus de vingt ans. Je suis très heureux de retrouver cette chanson sur mon chemin. J’espère que Les Petits chanteurs apprécieront notre relecture… »

Mowgli Laps
Ténor, il a chanté partout en France. A la fois de l’opéra [Don José ("Carmen", Bizet), Turridu ("Cavalleria Rusticana", Mascagni), Tamino ("La Flûte Enchantée", Mozart)…], ainsi que de l’opérette [Paris ("La Belle Hélène", Offenbach)] de la comédie musicale, Tony ("West Side Story", Bernstein) et beaucoup de Musique Sacrée (Hayden, Beethoven, Mozart...).
« Dès que j’entends ou que je chante "L’Hymne à l’amour", je pense à "Mimi" ma grande tante que j’aimais beaucoup et que je venais souvent voir en métropole, alors que j’habitais encore en Guadeloupe. Ce titre d’Edith Piaf m’émeut beaucoup. Mais je pourrais aussi vous parler de "Domino" que j’ai découvert il y a quelques années, à l’occasion d’un concert que je donnais aux côtés de celui que je considère comme mon mentor, celui à qui je dois ma carrière à l’opéra. Il s’appelle Loïc Mignon ; je pense à lui dès que j’entends cette chanson.»

Mathieu Sempere
Ténor, il se produit sur les scènes françaises et jusqu'en Afrique, dans le répertoire d'oratorio, d'opéra, interprétant les rôles de ténors de "Don Giovanni" de Mozart à "La Traviata" de Verdi, et d'opérette. Il parcourt en parallèle les routes de France avec un spectacle hommage à Luis Mariano.
« Toutes les chansons de ce deuxième album me renvoient à mon enfance, aux fêtes de familles. Je revois mes grands-parents les chanter...  Mais s’il fallait n’en retenir qu’une seule, alors je vous dirais "Le Chant des partisans". Je l’ai interprété sur la Place de l’Hôtel de Ville, lors de la commémoration de la libération de Paris. Pour l’occasion, une reconstitution avait été faite : nous étions en habits d’époque, dans des voitures d’époque, et nous campions des résistants. Chez nous chanteurs, comme dans la foule, l’émotion était palpable, très forte ».
(extrait dossier de presse)

Vendredi 10 octobre 2014 à 20h30 - Théâtre du Casino d'Enghien 3 avenue de Ceinture Enghien - – Tarif de 20 à 61 € - Réservation au 01 39 64 10 80.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Concerts"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Concerts"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28