Accueil > Histoire locale > Patrimoine > Série "patrimoine religieux" : l'église Sainte-Madeleine de Franconville et ses vitraux remarquables.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Série "patrimoine religieux" : l'église Sainte-Madeleine de Franconville et ses vitraux remarquables.

Publié le : 29-11-2021

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville (issu site AEPPF)

Eglise Sainte-Madeleine de FranconvilleSÉRIE "Le patrimoine religieux"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2021-2022 de découvrir les principaux édifices religieux de notre chère Vallée de Montmorency et leur histoire à travers les siècles.
Intéressons-nous aujourd'hui à l'église Sainte-Madeleine de Franconville construite par étape tout au long de la première partie du XXe siècle

Avant de nous intéresser à l'église Sainte-Madeleine que vous pouvez visiter actuellement, effectuons un petit saut rapide dans le passé…
C'est en 1210 que la première église a vu le jour mais elle sera détruite durant la guerre de Cent Ans. Vers 1450 sera construite un nouvel édifice avec des matériaux de moins bonne qualité, ce qui entraina de nombreux travaux. Elle finira en si mauvais état que le préfet de Seine-et-Oise autorisera exceptionnellement sa démolition partielle le 28 mars 1899.
Eglise Sainte-Madeleine de FranconvilleLaissons ensuite la parole aux historiens de Franconville qui nous racontent la suite : « L’abbé Faivre arrive alors à Franconville. La construction de cette nouvelle église sera son affaire. Il édite un bulletin dans lequel il publie la liste des donateurs et les sommes recueillies.
La cérémonie de la pose de la première pierre se déroule le jour de la fête Dieu le 14 juin 1903, les collectes et les fêtes paroissiales continuent. La bénédiction de la nouvelle église se fera le 19 juin 1904.
Il ne s’agit que de la moitié de l’édifice, chœur, transept, première travée de la nef et sacristie. Cette partie neuve est accolée à l’ancienne église. En 1905 on détruit ce qui reste de l’ancienne église. Les travaux reprennent en 1912, puis seront stoppés suite aux évènements de 1914, il faudra attendre 1955 pour que l’église possède son clocher. Le presbytère actuel fut construit en 1938.
Jusqu’aux lois de la séparation de l’église et de l’état, les processions à travers le village sont fréquentes. Le maire Claude Bonne les interdit le 13 avril 1907. » (extrait du site de l'AEPPF, l'Association "En Passant Par Franconville").
Vitrail de l'église Sainte-Madeleine de FranconvilleEnfin, sur le site de la paroisse de Franconville, on y apprend aussi qu'à partir de 1961, « l'abbé Maurice Nassoy préside à la réfection des vitraux. Il travaille avec des artiste verriers Jean-Jacques Borghetto et André Ripeau. Le vitrail du chœur (Sainte Madeleine) est remplacé par trois vitraux représentant la Foi (Saint Pierre), l'Espérance (allégorie) et la Charité (Saint Jean). En 1963 seront réalisés la grande verrière à la gloire de Notre-Dame au milieu des symboles des litanies de la Vierge ainsi que le somptueux vitrail de Saint Marc»
L'église Sainte Madeleine est située au rond-point, face à l'école municipale de musique et de danse et au château Cadet de Vaux. Elle mérite donc un détour au cours d'une prochaine promenade.

> Vidéo sur l'église Sainte-Madeleine, réalisée par les historiens de l'AEPPF

> Vidéo sur les vitraux de l'église, réalisée par les historiens de l'AEPPF

> Histoire de l'église et des grandes orgues de l'église Sainte-madeleine, sur le site de la paroise de Franconville.

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville (issu site AEPPF)

Eglise Sainte-Madeleine de FranconvilleSÉRIE "Le patrimoine religieux"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2021-2022 de découvrir les principaux édifices religieux de notre chère Vallée de Montmorency et leur histoire à travers les siècles.
Intéressons-nous aujourd'hui à l'église Sainte-Madeleine de Franconville construite par étape tout au long de la première partie du XXe siècle

Avant de nous intéresser à l'église Sainte-Madeleine que vous pouvez visiter actuellement, effectuons un petit saut rapide dans le passé…
C'est en 1210 que la première église a vu le jour mais elle sera détruite durant la guerre de Cent Ans. Vers 1450 sera construite un nouvel édifice avec des matériaux de moins bonne qualité, ce qui entraina de nombreux travaux. Elle finira en si mauvais état que le préfet de Seine-et-Oise autorisera exceptionnellement sa démolition partielle le 28 mars 1899.
Eglise Sainte-Madeleine de FranconvilleLaissons ensuite la parole aux historiens de Franconville qui nous racontent la suite : « L’abbé Faivre arrive alors à Franconville. La construction de cette nouvelle église sera son affaire. Il édite un bulletin dans lequel il publie la liste des donateurs et les sommes recueillies.
La cérémonie de la pose de la première pierre se déroule le jour de la fête Dieu le 14 juin 1903, les collectes et les fêtes paroissiales continuent. La bénédiction de la nouvelle église se fera le 19 juin 1904.
Il ne s’agit que de la moitié de l’édifice, chœur, transept, première travée de la nef et sacristie. Cette partie neuve est accolée à l’ancienne église. En 1905 on détruit ce qui reste de l’ancienne église. Les travaux reprennent en 1912, puis seront stoppés suite aux évènements de 1914, il faudra attendre 1955 pour que l’église possède son clocher. Le presbytère actuel fut construit en 1938.
Jusqu’aux lois de la séparation de l’église et de l’état, les processions à travers le village sont fréquentes. Le maire Claude Bonne les interdit le 13 avril 1907. » (extrait du site de l'AEPPF, l'Association "En Passant Par Franconville").
Vitrail de l'église Sainte-Madeleine de FranconvilleEnfin, sur le site de la paroisse de Franconville, on y apprend aussi qu'à partir de 1961, « l'abbé Maurice Nassoy préside à la réfection des vitraux. Il travaille avec des artiste verriers Jean-Jacques Borghetto et André Ripeau. Le vitrail du chœur (Sainte Madeleine) est remplacé par trois vitraux représentant la Foi (Saint Pierre), l'Espérance (allégorie) et la Charité (Saint Jean). En 1963 seront réalisés la grande verrière à la gloire de Notre-Dame au milieu des symboles des litanies de la Vierge ainsi que le somptueux vitrail de Saint Marc»
L'église Sainte Madeleine est située au rond-point, face à l'école municipale de musique et de danse et au château Cadet de Vaux. Elle mérite donc un détour au cours d'une prochaine promenade.

> Vidéo sur l'église Sainte-Madeleine, réalisée par les historiens de l'AEPPF

> Vidéo sur les vitraux de l'église, réalisée par les historiens de l'AEPPF

> Histoire de l'église et des grandes orgues de l'église Sainte-madeleine, sur le site de la paroise de Franconville.

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville

Eglise Sainte-Madeleine de Franconville

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28