Accueil > Histoire locale > Patrimoine > Série "patrimoine religieux" : l'église gothique de Bessancourt classée monument historique depuis 1921 !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Série "patrimoine religieux" : l'église gothique de Bessancourt classée monument historique depuis 1921 !

Publié le : 02-05-2022

Eglise de Bessancourt

SÉRIE "Le patrimoine religieux"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2021-2022 de découvrir les principaux édifices religieux de notre chère Vallée de Montmorency et leur histoire à travers les siècles.
Cette semaine, intéressons-nous à l'église Saint-Gervais Saint-Protais de Bessancourt qui conserve de nombreux mystères…

Choeur de l'eglise de Bessancourt« C’est une église remarquable par son histoire, car elle a été construite sous Saint Louis. On n’a jamais su qui a commandité sa construction. Peut-être Blanche de Castille mais, à la même époque, elle menait déjà celle de l’abbaye de Maubuisson. Mais les abbesses de Maubuisson y ont participé… » nous annonce Richard Fumey qui a écrit une monographie consacrée à l'église de Bessancourt dédiée à Saint-Gervais et Saint-Protais.

C'est aux alentours de 1250 que l'édifice a été bâti, en remplacement de la chapelle qui datait du Xie siècle. Puis elle a subi de nombreux pillages et détériorations lors de la guerre de Cent Ans et de la Révolution.
De style gothique, elle a donc fait l'objet de nombreuses restaurations depuis cinquante ans notamment. L'horloge, la charpente, les contreforts, ont été changés, quant aux vitraux, ils ont été restaurés ou remplacés.
De très nombreux documents ou pages internet recensent avec détail l'architecture et le mobilier de l'église (voir en fin d'article).

Eglise de BessancourtLe détour par Bessancourt est indispensable pour découvrir cette église imposante classée monument historique en 1921. La façade retient souvent l'attention des visiteurs car elle est ornée de vignerons et plants de vignes qui rappellent que cette culture était très présente dans la Vallée de Montmorency.
On remarquera aussi le portail et la statue de la Vierge (fin XIXe siècle), œuvre du sculpteur Roret, restaurée à la fin du XIXe siècle.
Enfin, vous le savez, j'aime bien les anecdotes concernant les cloches des églises. Celle-ci est racontée par notre historien Gérard Ducoeur sur le site de Valmorency : « Ce n’est qu’en 1580 que cinq cloches y ont été montées pour la première fois. D’autres fontes ont été effectuées en 1695 et en 1728. En 1793, pour des impératifs militaires, quatre cloches ont été descendues et transportées à la Monnaie de Paris pour y être fondues. La cinquième, à cause de son poids (1600 kg) est demeurée dans le clocher jusqu’en 1864. Fêlée, elle a été conduite chez Hildebrand, fondeur à Paris. Le produit de la fonte, additionné de 567 kilos de métal neuf, a donné naissance aux trois cloches actuelles.
Le clocher abrite donc actuellement ces trois cloches baptisées le 3 avril 1864, nommées : Julia-Joséphine (fa. dièse grave, 1010 kilos), Pauline (mi au-dessus, 640 kilos), Aglaé (fa dièse, 460 kilos). »

> En savoir plus
Page Wikipédia consacrée à l'église de Bessancourt
Projet tutoré sur l'église de Bessancourt par Rémi Chilon
Histoire de Bessancourt sur site internet Valmorency
Architecture de l'église sur le site de la paroisse

Fidèle lectrice ou lecteur du Journal, vous pourrez aussi en profiter pour faire une balade dans les sentes de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

SÉRIE "Le patrimoine religieux"
Le Journal de François vous propose tout au long de cette saison 2021-2022 de découvrir les principaux édifices religieux de notre chère Vallée de Montmorency et leur histoire à travers les siècles.
Cette semaine, intéressons-nous à l'église Saint-Gervais Saint-Protais de Bessancourt qui conserve de nombreux mystères…

Choeur de l'eglise de Bessancourt« C’est une église remarquable par son histoire, car elle a été construite sous Saint Louis. On n’a jamais su qui a commandité sa construction. Peut-être Blanche de Castille mais, à la même époque, elle menait déjà celle de l’abbaye de Maubuisson. Mais les abbesses de Maubuisson y ont participé… » nous annonce Richard Fumey qui a écrit une monographie consacrée à l'église de Bessancourt dédiée à Saint-Gervais et Saint-Protais.

C'est aux alentours de 1250 que l'édifice a été bâti, en remplacement de la chapelle qui datait du Xie siècle. Puis elle a subi de nombreux pillages et détériorations lors de la guerre de Cent Ans et de la Révolution.
De style gothique, elle a donc fait l'objet de nombreuses restaurations depuis cinquante ans notamment. L'horloge, la charpente, les contreforts, ont été changés, quant aux vitraux, ils ont été restaurés ou remplacés.
De très nombreux documents ou pages internet recensent avec détail l'architecture et le mobilier de l'église (voir en fin d'article).

Eglise de BessancourtLe détour par Bessancourt est indispensable pour découvrir cette église imposante classée monument historique en 1921. La façade retient souvent l'attention des visiteurs car elle est ornée de vignerons et plants de vignes qui rappellent que cette culture était très présente dans la Vallée de Montmorency.
On remarquera aussi le portail et la statue de la Vierge (fin XIXe siècle), œuvre du sculpteur Roret, restaurée à la fin du XIXe siècle.
Enfin, vous le savez, j'aime bien les anecdotes concernant les cloches des églises. Celle-ci est racontée par notre historien Gérard Ducoeur sur le site de Valmorency : « Ce n’est qu’en 1580 que cinq cloches y ont été montées pour la première fois. D’autres fontes ont été effectuées en 1695 et en 1728. En 1793, pour des impératifs militaires, quatre cloches ont été descendues et transportées à la Monnaie de Paris pour y être fondues. La cinquième, à cause de son poids (1600 kg) est demeurée dans le clocher jusqu’en 1864. Fêlée, elle a été conduite chez Hildebrand, fondeur à Paris. Le produit de la fonte, additionné de 567 kilos de métal neuf, a donné naissance aux trois cloches actuelles.
Le clocher abrite donc actuellement ces trois cloches baptisées le 3 avril 1864, nommées : Julia-Joséphine (fa. dièse grave, 1010 kilos), Pauline (mi au-dessus, 640 kilos), Aglaé (fa dièse, 460 kilos). »

> En savoir plus
Page Wikipédia consacrée à l'église de Bessancourt
Projet tutoré sur l'église de Bessancourt par Rémi Chilon
Histoire de Bessancourt sur site internet Valmorency
Architecture de l'église sur le site de la paroisse

Fidèle lectrice ou lecteur du Journal, vous pourrez aussi en profiter pour faire une balade dans les sentes de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Eglise de Bessancourt

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28