Accueil > Histoire locale > Rencontres de François > A Saint-Prix, Nicolas Tiberghien réalise les couteaux de vos rêves !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

A Saint-Prix, Nicolas Tiberghien réalise les couteaux de vos rêves !

Publié le : 23-11-2020

Nicolas Tiberghien dans son atelier

C'est à Saint-Prix, dans un atelier discret, décoré par de nombreuses affiches vintage rappelant les grandes heures du hard rock, que Nicolas Tiberghien réalise ses couteaux, de véritables œuvres d'art qui attirent de nombreux connaisseurs. Ses débuts prometteurs méritent bien un coup de projecteur.

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)Quand on évoque la coutellerie, le nom de Thiers revient souvent. En effet, la ville d'Auvergne est la capitale de cette activité compte tenu des nombreux magasins et usines situés sur son territoire ?
Mais aujourd'hui, à côté de la production industrielle, un retour à l'artisanat est remarqué dans le monde de la coutellerie et c'est dans ce cadre que nous pouvons saluer à Saint-Prix Nicolas Tiberghien qui s'est lancé avec passion dans la création de couteaux personnalisés.

« Cette passion m'a été transmise par mes deux grands-pères » nous confie le jeune entrepreneur qui a créé sa société au début de l'année 2020. « Le couteau est un outil et jamais je le considère comme une arme. J'ai une passion pour la beauté des pièces. »
Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)Aujourd'hui Nicolas s'est spécialisé dans la réalisation de trois types de couteau : le "Saint-Pry", modèle spécifique que j'ai créé en partenariat avec la mairie de de ma ville, le "Yatagan basque", couteau de poche historique et enfin le couteau de mineur qu'il revisite avec des matières plus nobles.
Dans son atelier, Nicolas réalise les différentes phases de ses créations : le trempage (le travail de l'acier), le guillochage (travail de ciselage, de sculpture sur la lame et les platines), la mise en place des rivets. Pour l'aider dans son travail, il a investi dans de nombreux appareils qui lui permettent l'ajustage, le détourage, le polissage…
Surtout ne lui demandez pas combien de temps il met pour fabriquer un couteau ! Il vous répondra entre 7 et 9h pour des commandes bien précises, parfois plus, parfois moins… « Quand on est passionné, on ne compte pas ses heures. J'aime discuter avec le public et les personnes qui me commandent un couteau. Je leur demande exactement ce qu'ils souhaitent. C'est à chaque fois un objet unique. » a-t-il l'habitude de répondre.
Il faut dire que notre coutelier saint-prissien innove en utilisant souvent des matériaux particuliers. En effet, à côté de la résine et du carbone, il aime utiliser des matières naturelles comme de la corne de buffle, des défenses de phacochère et même des… molaires de mammouth provenant de Sibérie où de nombreuses carcasses de cet animal sont retrouvées à la suite de la fonte des glaces.

Evidemment, avant de se lancer dans cette entreprise artisanale, Nicolas Tiberghien a bénéficié des conseils et de formations auprès d'autres couteliers.
Aujourd'hui sa renommée va croissante. Il a déjà ses premières commandes de personnes qui souhaitent un couteau "unique" ou bien à l'effigie d'un club comme celui des archers de Saint-Prix.
Mais inutile de dire que le confinement pose quelques problèmes pour notre entrepreneur. En effet, les salons et les expositions sont annulées et les occasions de présenter ses œuvres sont rares. Mais Nicolas reste positif et voit dans cette première année chaotique une chance de mieux s'organiser et d'apprendre de nouvelles techniques afin d'assouvir sa passion !
N'hésitez pas à consulter sa page Facebook et à le contacter si vous êtes intéressés par son travail ! Il sera heureux de vous répondre et partager avec vous sa passion. Et notez bien qu'il est possible de venir faire un stage à la journée pour fabriquer son propre couteau.

Contact : NT Coutellerie au 06 83 00 09 84 - Page Facebook

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)

Nicolas Tiberghien dans son atelier

C'est à Saint-Prix, dans un atelier discret, décoré par de nombreuses affiches vintage rappelant les grandes heures du hard rock, que Nicolas Tiberghien réalise ses couteaux, de véritables œuvres d'art qui attirent de nombreux connaisseurs. Ses débuts prometteurs méritent bien un coup de projecteur.

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)Quand on évoque la coutellerie, le nom de Thiers revient souvent. En effet, la ville d'Auvergne est la capitale de cette activité compte tenu des nombreux magasins et usines situés sur son territoire ?
Mais aujourd'hui, à côté de la production industrielle, un retour à l'artisanat est remarqué dans le monde de la coutellerie et c'est dans ce cadre que nous pouvons saluer à Saint-Prix Nicolas Tiberghien qui s'est lancé avec passion dans la création de couteaux personnalisés.

« Cette passion m'a été transmise par mes deux grands-pères » nous confie le jeune entrepreneur qui a créé sa société au début de l'année 2020. « Le couteau est un outil et jamais je le considère comme une arme. J'ai une passion pour la beauté des pièces. »
Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)Aujourd'hui Nicolas s'est spécialisé dans la réalisation de trois types de couteau : le "Saint-Pry", modèle spécifique que j'ai créé en partenariat avec la mairie de de ma ville, le "Yatagan basque", couteau de poche historique et enfin le couteau de mineur qu'il revisite avec des matières plus nobles.
Dans son atelier, Nicolas réalise les différentes phases de ses créations : le trempage (le travail de l'acier), le guillochage (travail de ciselage, de sculpture sur la lame et les platines), la mise en place des rivets. Pour l'aider dans son travail, il a investi dans de nombreux appareils qui lui permettent l'ajustage, le détourage, le polissage…
Surtout ne lui demandez pas combien de temps il met pour fabriquer un couteau ! Il vous répondra entre 7 et 9h pour des commandes bien précises, parfois plus, parfois moins… « Quand on est passionné, on ne compte pas ses heures. J'aime discuter avec le public et les personnes qui me commandent un couteau. Je leur demande exactement ce qu'ils souhaitent. C'est à chaque fois un objet unique. » a-t-il l'habitude de répondre.
Il faut dire que notre coutelier saint-prissien innove en utilisant souvent des matériaux particuliers. En effet, à côté de la résine et du carbone, il aime utiliser des matières naturelles comme de la corne de buffle, des défenses de phacochère et même des… molaires de mammouth provenant de Sibérie où de nombreuses carcasses de cet animal sont retrouvées à la suite de la fonte des glaces.

Evidemment, avant de se lancer dans cette entreprise artisanale, Nicolas Tiberghien a bénéficié des conseils et de formations auprès d'autres couteliers.
Aujourd'hui sa renommée va croissante. Il a déjà ses premières commandes de personnes qui souhaitent un couteau "unique" ou bien à l'effigie d'un club comme celui des archers de Saint-Prix.
Mais inutile de dire que le confinement pose quelques problèmes pour notre entrepreneur. En effet, les salons et les expositions sont annulées et les occasions de présenter ses œuvres sont rares. Mais Nicolas reste positif et voit dans cette première année chaotique une chance de mieux s'organiser et d'apprendre de nouvelles techniques afin d'assouvir sa passion !
N'hésitez pas à consulter sa page Facebook et à le contacter si vous êtes intéressés par son travail ! Il sera heureux de vous répondre et partager avec vous sa passion. Et notez bien qu'il est possible de venir faire un stage à la journée pour fabriquer son propre couteau.

Contact : NT Coutellerie au 06 83 00 09 84 - Page Facebook

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)

Nicolas Tiberghien (photo page Fb Nicolas Tiberghien)


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28