Accueil > Histoire locale > Rencontres de François > Laurence Wintzinger, romancière de Groslay, nous plonge dans le passé...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Laurence Wintzinger, romancière de Groslay, nous plonge dans le passé et le présent de l'Estonie.

Publié le : 29-11-2021

Laurence WintzingerL'Estonie ? Nous sommes sûrement nombreux à savoir que le pays fait partie de l'Europe mais que savons-nous de son histoire ? Découvrons-là avec Laurence Wintzinger, la romancière de Groslay ! Elle vient de publier "Spirales estoniennes" qui nous plonge au cœur de ce pays balte, redevenu indépendant en 1991, après plus de cinquante ans d'occupation par l'Union Soviétique. Mais rassurez-vous, elle ne nous propose pas un livre historique rébarbatif mais une histoire attachante relatant deux vies parallèles : celle de Mikhel, en quête de sens dans sa vie de jeune estonien et Kristina, résistante qui a lutté contre les Russes pendant l'hiver 1944.
Au fil de son roman, Laurence Wintzinger nous fait donc revivre une page d'histoire primordiale de l'Estonie qui se déroule en arrière-plan de l'intrigue sentimentale. L'auteure trouve un bel équilibre qui permet au lecteur de comprendre les événements estoniens et de s'attacher aux deux personnages principaux du livre.

Estonie - photo de Laurence WintzingerMais comment Laurence Wintzinger a-t-elle fait pour nous dépeindre l'univers passé et actuel de l'Estonie ? Notre Groslaysienne est tombée amoureuse de ce pays qu'elle a découvert après avoir exploré toute son histoire, notamment au XXe siècle. Tallinn, la capitale administrative, Tartu, le creuset culturel n'ont plus de secrets pour elle ! Mais elle précise bien que son livre est un roman avec des personnages fictifs, ce qui lui laissait une liberté totale dans sa narration, même si tous les évènements historiques évoqués sont véridiques.
Peut-être est-ce ses racines nordistes qui lui ont transmis cet amour pour le nord de l'Europe ? En tout cas, elle m'a confié que "Spirales estoniennes" est le premier livre d'une quadrilogie symbolisant les quatre saisons de l'amour. Après deux premiers romans auto-édités et remarqués ("Azad et Marian" et "Ruptures, l'ouvrier des grèves"), Laurence Wintzinger s'est donc engagée dans un défi stimulant. Nous avons hâte de découvrir le deuxième volet !

Enfin, petite confidence pour terminer cet article : notre écrivaine rêve de rencontrer Andreï Makine, le lauréat du Goncourt 1995 avec son "Testament français" car elle est admiratrice de son talent. Si quelqu'un peut réaliser ce souhait, qu'il n'hésite pas… Le message est passé !

PrésLIVRE Spirales estoniennes de Laurence Wintzingerentation du livre (4e de couverture)
"Spirales estoniennes" plonge le lecteur dans deux vies parallèles. Celle de Mikhel, jeune Estonien, ne sachant se positionner dans la nouvelle indépendance acquise par son pays en 1991 et celle de Kristina, une femme engagée auprès des héros oubliés, les Frères de la Forêt, dans les terribles combats menés contre les Russes lors du glacial hiver 1944. A priori, rien ne saurait les relier, si ce n'est un mystérieux carnet découvert par Mikhel dans la poche d'un vieux manteau russe... Le jeune homme trouvera-t-il son salut en acceptant d'entrouvrir la porte du passé ?

"Spirales estoniennes" de Laurence Wintzinger – Editions Le Lys Bleu - 136 pages – 14 €.

Estonie - photo de Laurence Wintzinger

Laurence WintzingerL'Estonie ? Nous sommes sûrement nombreux à savoir que le pays fait partie de l'Europe mais que savons-nous de son histoire ? Découvrons-là avec Laurence Wintzinger, la romancière de Groslay ! Elle vient de publier "Spirales estoniennes" qui nous plonge au cœur de ce pays balte, redevenu indépendant en 1991, après plus de cinquante ans d'occupation par l'Union Soviétique. Mais rassurez-vous, elle ne nous propose pas un livre historique rébarbatif mais une histoire attachante relatant deux vies parallèles : celle de Mikhel, en quête de sens dans sa vie de jeune estonien et Kristina, résistante qui a lutté contre les Russes pendant l'hiver 1944.
Au fil de son roman, Laurence Wintzinger nous fait donc revivre une page d'histoire primordiale de l'Estonie qui se déroule en arrière-plan de l'intrigue sentimentale. L'auteure trouve un bel équilibre qui permet au lecteur de comprendre les événements estoniens et de s'attacher aux deux personnages principaux du livre.

Estonie - photo de Laurence WintzingerMais comment Laurence Wintzinger a-t-elle fait pour nous dépeindre l'univers passé et actuel de l'Estonie ? Notre Groslaysienne est tombée amoureuse de ce pays qu'elle a découvert après avoir exploré toute son histoire, notamment au XXe siècle. Tallinn, la capitale administrative, Tartu, le creuset culturel n'ont plus de secrets pour elle ! Mais elle précise bien que son livre est un roman avec des personnages fictifs, ce qui lui laissait une liberté totale dans sa narration, même si tous les évènements historiques évoqués sont véridiques.
Peut-être est-ce ses racines nordistes qui lui ont transmis cet amour pour le nord de l'Europe ? En tout cas, elle m'a confié que "Spirales estoniennes" est le premier livre d'une quadrilogie symbolisant les quatre saisons de l'amour. Après deux premiers romans auto-édités et remarqués ("Azad et Marian" et "Ruptures, l'ouvrier des grèves"), Laurence Wintzinger s'est donc engagée dans un défi stimulant. Nous avons hâte de découvrir le deuxième volet !

Enfin, petite confidence pour terminer cet article : notre écrivaine rêve de rencontrer Andreï Makine, le lauréat du Goncourt 1995 avec son "Testament français" car elle est admiratrice de son talent. Si quelqu'un peut réaliser ce souhait, qu'il n'hésite pas… Le message est passé !

PrésLIVRE Spirales estoniennes de Laurence Wintzingerentation du livre (4e de couverture)
"Spirales estoniennes" plonge le lecteur dans deux vies parallèles. Celle de Mikhel, jeune Estonien, ne sachant se positionner dans la nouvelle indépendance acquise par son pays en 1991 et celle de Kristina, une femme engagée auprès des héros oubliés, les Frères de la Forêt, dans les terribles combats menés contre les Russes lors du glacial hiver 1944. A priori, rien ne saurait les relier, si ce n'est un mystérieux carnet découvert par Mikhel dans la poche d'un vieux manteau russe... Le jeune homme trouvera-t-il son salut en acceptant d'entrouvrir la porte du passé ?

"Spirales estoniennes" de Laurence Wintzinger – Editions Le Lys Bleu - 136 pages – 14 €.

Estonie - photo de Laurence Wintzinger


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28