Accueil > Histoire locale > Patrimoine > La chapelle "Ecce homo" à Taverny : merci à Mme de Pollalion qui a remis dans le droit chemin...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

La chapelle "Ecce homo" à Taverny : merci à Mme de Pollalion qui a remis dans le droit chemin des filles de petite vertu !

Publié le : 18-02-2019

Chapelle Ecce HomoMme de Pollalion enseigne le catéchisme, en compagnie de dames pieuses, aux enfants et recueille les jeunes filles dévoyées. Tout un quartier de Taverny, lieu-dit évocateur du "Bordeau", de part et d'autre de la rue de Paris et principalement dans l'impasse qui précède la rue de la Tour Saint-Anne, accueillait le commerce de jeunes filles.
Elle fonde les Filles de la Providence, avec l'approbation du roi et de l'archevêque de Paris.
Vers 1639, elle passe quinze jours à Taverny, vêtue en paysanne.
Madame de Pollalion aurait si bien réussi son apostolat que les "filles" converties et reconnaissantes, auraient fait construire cette petite chapelle quadrangulaire à abside semi-circulaire.

Chapelle Ecce HomoTelle est l'histoire signalée lorsque vous passez à côté de cette discrète chapelle "Ecce homo" située sur les hauts de Taverny, sur le chemin qui va de l'église à l'hôpital "Le Parc" (château de la Tuyolle).
Mais qui est donc cette Mme de Pollalion qui a remis les filles dans le "droit chemin" ? C'est Marie de Lumagne qui a épousé François de Pollalion, gentilhomme de Louis XIII mais se retrouve veuve à 19 ans. À la mort de son mari, elle entre dans le tiers-ordre dominicain et prend Vincent de Paul comme directeur spirituel. Elle fonde tout d'abord vers 1630 "Les Filles de la Providence", puis crée en 1652 la Congrégation de l'Union-Chrétienne de Saint-Chaumond.
A noter qu'elle a été une amie de Louise de Marillac, fondatrice avec Vincent de Paul des Filles de la Charité.

Quant à la chapelle, elle a été rénovée en 1998 grâce aux subventions du Conseil Général et de la Direction régionale des Affaires Culturelles.
Autel situé dans la chapelle Ecce HomoLa restauration complète (toiture, murs, autel, statue, sol) a demandé plus de sept mois de travail. Elle s'est effectuée sous l'égide des monuments historiques.
A l'intérieur se retrouve un autel du XIXe siècle supportant une statue du Christ aux liens.
Aujourd'hui, la chapelle mériterait de nouveau un ravalement pour éviter une nouvelle détérioration de l'édifice.

A noter que "Ecce homo" est une expression latine signifiant "Voici l'homme", utilisée par Ponce Pilate dans la traduction de la Vulgate de l'Evangile de Jean lorsqu'il présente Jésus à la foule, battu et couronné d'épines. (extrait fiche wikipedia)

Chapelle Ecce Homo

Chapelle Ecce Homo

Chapelle Ecce HomoMme de Pollalion enseigne le catéchisme, en compagnie de dames pieuses, aux enfants et recueille les jeunes filles dévoyées. Tout un quartier de Taverny, lieu-dit évocateur du "Bordeau", de part et d'autre de la rue de Paris et principalement dans l'impasse qui précède la rue de la Tour Saint-Anne, accueillait le commerce de jeunes filles.
Elle fonde les Filles de la Providence, avec l'approbation du roi et de l'archevêque de Paris.
Vers 1639, elle passe quinze jours à Taverny, vêtue en paysanne.
Madame de Pollalion aurait si bien réussi son apostolat que les "filles" converties et reconnaissantes, auraient fait construire cette petite chapelle quadrangulaire à abside semi-circulaire.

Chapelle Ecce HomoTelle est l'histoire signalée lorsque vous passez à côté de cette discrète chapelle "Ecce homo" située sur les hauts de Taverny, sur le chemin qui va de l'église à l'hôpital "Le Parc" (château de la Tuyolle).
Mais qui est donc cette Mme de Pollalion qui a remis les filles dans le "droit chemin" ? C'est Marie de Lumagne qui a épousé François de Pollalion, gentilhomme de Louis XIII mais se retrouve veuve à 19 ans. À la mort de son mari, elle entre dans le tiers-ordre dominicain et prend Vincent de Paul comme directeur spirituel. Elle fonde tout d'abord vers 1630 "Les Filles de la Providence", puis crée en 1652 la Congrégation de l'Union-Chrétienne de Saint-Chaumond.
A noter qu'elle a été une amie de Louise de Marillac, fondatrice avec Vincent de Paul des Filles de la Charité.

Quant à la chapelle, elle a été rénovée en 1998 grâce aux subventions du Conseil Général et de la Direction régionale des Affaires Culturelles.
Autel situé dans la chapelle Ecce HomoLa restauration complète (toiture, murs, autel, statue, sol) a demandé plus de sept mois de travail. Elle s'est effectuée sous l'égide des monuments historiques.
A l'intérieur se retrouve un autel du XIXe siècle supportant une statue du Christ aux liens.
Aujourd'hui, la chapelle mériterait de nouveau un ravalement pour éviter une nouvelle détérioration de l'édifice.

A noter que "Ecce homo" est une expression latine signifiant "Voici l'homme", utilisée par Ponce Pilate dans la traduction de la Vulgate de l'Evangile de Jean lorsqu'il présente Jésus à la foule, battu et couronné d'épines. (extrait fiche wikipedia)

Chapelle Ecce Homo

Chapelle Ecce Homo

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28