Accueil > Histoire locale > Rencontres de François > « C'est la reconnaissance de notre travail pour sauvegarder le fort de Cormeilles...

« C'est la reconnaissance de notre travail pour sauvegarder le fort de Cormeilles depuis 22 ans ! »

Publié le : 11-01-2021

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

2020 restera une année mémorable… pour les bénévoles de l'Association des Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis ! En effet, le site historique a été l'un des bénéficiaires du Loto du Patrimoine qui a eu lieu en septembre.
En ce début d'année, revenons avec Luc Durnerin, chargé de la communication et des visites pour l'association, sur cet épisode et découvrons les travaux engagés.

Fort de Cormeilles-en-ParisisL'année 2020 restera une année vraiment atypique. Commençons par évoquer cette pandémie et la fermeture du Fort. Les visites sont suspendues… comment s'est organisée l'association et quel impact pour l'équipe ?
Avec l'équipe du fort, nous avons vécu une période exceptionnelle pour deux raisons, l'arrivée du Covid-19 et toutes ses conséquences et la reconnaissance de notre travail pour sauvegarder le fort depuis 22 ans.
Concernant les visites, après le premier confinement, nous avons rouvert les visites au public le premier dimanche de septembre.
Le samedi 19 septembre était dévoilée la plaque site emblématique de la Fondation du Patrimoine (Mission Stéphane Bern), désormais fixée à l'entrée du fort, à côté de la plaque patrimoine d'intérêt régionale obtenue en 2018. Et, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, le fort a battu un record de visiteurs ! Comme vous le savez, le fort de Cormeilles est le fort témoin de la défense de Paris après la défaite de 1870 et l’une des pièces maitresses du dispositif de la défense de la capitale crée par le général Séré de Rivières et ses officiers du génie.
Malheureusement, les visites ont été de nouveau suspendues depuis…

Loto du Patrimoine 2020Evoquons la bonne nouvelle de l'année : l'inscription du Fort au loto du patrimoine qui a eu lieu en septembre 2020.
A la fin de l'année 2019, nous avons monté un dossier pour la Fondation du Patrimoine dans le cadre des monuments en péril à sauvegarder. Etant donné la taille du fort et la quantité de travaux à y accomplir, nous avons proposé la restauration d'une partie du fort et avons retenu la partie la plus visible en arrivant, c'est-à-dire à l'entrée du fort, la caponnière de gorge ou poste de garde de l'entrée pour y aménager une salle multifonction.
En janvier, nous avons informé et sollicité le soutien des élus du secteur et de la Présidente de la région Ile de France, propriétaire du fort.
Fin février 2020, notre candidature a été retenue et nous avons reçu les responsables de la Fondation du Patrimoine, ainsi que leurs deux délégués départementaux, suivis aussitôt d'un reportage photographique pour la commission nationale.
Fin juin 2020, à la demande de la Fondation du Patrimoine, nous avons été sollicités par France 3 pour un reportage télévision sur le fort, et à notre grande et agréable surprise, le 30 juin 2020, le ministre de la Culture dévoilait les 18 sites retenus pour le loto du patrimoine 2020, et le fort de Cormeilles-en-Parisis en faisait partie !

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)Quelles sont les répercussions pour l'association et quand va être lancée cette année la restauration de la caponnière ?
Une promesse de don de 500 000 euros dédiés à ces travaux a été obtenue par l’intermédiaire de la Française des Jeux (loto du Patrimoine). D'autres subventions de la région Ile de France par l’intermédiaire de l’Agence des Espaces Verts, du département du Val d'Oise par l’intermédiaire de l’agglomération du Val Parisis et peut-être de mécènes sont aussi attendues.
A l'automne dernier, la co-maitrise d'ouvrage a été signée entre l'Agence des Espaces Verts, mandatée par la région Ile-de-France, et l'association des Amis du Fort.
Prochainement, après la signature de la convention de financement dans les jours à venir entre la co-maitrise d’ouvrage et la Fondation du Patrimoine faisant suite à notre candidature, un appel d'offre sera lancé pour choisir le maitre d'œuvre qui devra ensuite établir les différents lots et entreprises qui participeront à la restauration de la caponnière de gorge.
Les travaux vont consister en terrassement, réfection de l'étanchéité et des écoulements d'eaux pluviales, les fenêtres, l'électricité, les portes, le sol, les aménagements sanitaires, la prise en compte des normes PMR (accessibilité des handicapés), ainsi que la restauration de la façade extérieure et du pourtour de la caponnière. Cette pièce nous permettra ainsi de mieux accueillir les visiteurs, mais aussi de la proposer à la location comme salle de réunion ou de conférence pour les entreprises ou les particuliers.
Si nous ne prenons pas du retard, les travaux devraient démarrer au cours du printemps. Parallèlement, une étude décennale, dite de sécurisation du fort, a été effectuée cette année par l'Agence des Espaces Verts, associée à l’agglomération du Val Parisis, afin de mieux cerner les travaux à planifier dans les années à venir.

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)Durant cette année, les bénévoles ont-ils continué leurs travaux dans le Fort ? Quelles ont été les réalisations effectuées ?
Oui, toute l'équipe est restée mobilisée ! Pendant l'été, les sanitaires du fort ont été refaits et des bâches de protection ont été mises sur certaines toitures, afin d'empêcher la pousse des végétaux indésirables et réduire les infiltrations d'eau qui sont la cause de nombreux désordres.
Afin de rendre plus réaliste le parcours des visites, Gilles, notre maquettiste, a réalisé des maquettes grandeur nature d’un canon de 75 et son caisson d'artillerie, d’un canon prussien et d’un canon anglais de la première guerre mondiale. Des Flaks de défense anti-aérienne, à un et quatre tubes, sont aussi présentés le long du parcours. Pendant le deuxième confinement ont été fabriqués des canons de 12 de flanquement et un canon revolver, qui sont placés dans la double caponnière à leurs emplacements d'origine. A noter que les essais de tir du constructeur ont eu lieu à ce même emplacement, peu après la fin de la construction du fort en 1878 !
Enfin, nous avons inauguré un deuxième musée dit des Arts et Traditions Populaires pendant les Journées du Patrimoine, qui vient enrichir les activités proposées au public.

Fort de Cormeilles-en-ParisisIl y a un an, l'association des "Amis du Fort" s'est inquiétée de la volonté de la société Placoplatre d'extraire le gypse en sous-sol sous la butte du Parisis où se situe le Fort. Où en est-on aujourd'hui ? Une nouvelle enquête publique est-elle prévue ?
Une enquête complémentaire a eu lieu entre la fin septembre et la mi-octobre 2020. L'association de Amis du Fort de Cormeilles a répondu au commissaire enquêteur et fournit des informations, les résultats sont attendus prochainement.
Nous espérons maintenant que l'engagement de la région Ile de France et de l'Agence de Espaces Verts, de l’agglomération du Val Parisis et de la commune de Cormeilles en Parisis, combinés aux efforts des Amis du Fort de Cormeilles qui s’opposent à ce projet depuis le début, pèseront dans ce dossier et feront prendre conscience à l’exploitant de la carrière de la nécessité à préserver le fort des risques de tassement du sol, ne serait-ce qu’à titre de précaution.

Enfin, quand est prévue la réouverture du Fort ?
Si les conditions sanitaires le permettent, le Fort et ses deux musées seront visitables pour le plus grand plaisir des visiteurs à partir du dimanche 7 février 2021 à 15h. Les ventes du pain, cuit sur place dans les fours historiques du fort, devraient reprendre le 7 mars 2021 à 16h.

Contact des Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis : site internet

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

 

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

Musée du Fort de Cormeilles en Parisis

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

2020 restera une année mémorable… pour les bénévoles de l'Association des Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis ! En effet, le site historique a été l'un des bénéficiaires du Loto du Patrimoine qui a eu lieu en septembre.
En ce début d'année, revenons avec Luc Durnerin, chargé de la communication et des visites pour l'association, sur cet épisode et découvrons les travaux engagés.

Fort de Cormeilles-en-ParisisL'année 2020 restera une année vraiment atypique. Commençons par évoquer cette pandémie et la fermeture du Fort. Les visites sont suspendues… comment s'est organisée l'association et quel impact pour l'équipe ?
Avec l'équipe du fort, nous avons vécu une période exceptionnelle pour deux raisons, l'arrivée du Covid-19 et toutes ses conséquences et la reconnaissance de notre travail pour sauvegarder le fort depuis 22 ans.
Concernant les visites, après le premier confinement, nous avons rouvert les visites au public le premier dimanche de septembre.
Le samedi 19 septembre était dévoilée la plaque site emblématique de la Fondation du Patrimoine (Mission Stéphane Bern), désormais fixée à l'entrée du fort, à côté de la plaque patrimoine d'intérêt régionale obtenue en 2018. Et, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, le fort a battu un record de visiteurs ! Comme vous le savez, le fort de Cormeilles est le fort témoin de la défense de Paris après la défaite de 1870 et l’une des pièces maitresses du dispositif de la défense de la capitale crée par le général Séré de Rivières et ses officiers du génie.
Malheureusement, les visites ont été de nouveau suspendues depuis…

Loto du Patrimoine 2020Evoquons la bonne nouvelle de l'année : l'inscription du Fort au loto du patrimoine qui a eu lieu en septembre 2020.
A la fin de l'année 2019, nous avons monté un dossier pour la Fondation du Patrimoine dans le cadre des monuments en péril à sauvegarder. Etant donné la taille du fort et la quantité de travaux à y accomplir, nous avons proposé la restauration d'une partie du fort et avons retenu la partie la plus visible en arrivant, c'est-à-dire à l'entrée du fort, la caponnière de gorge ou poste de garde de l'entrée pour y aménager une salle multifonction.
En janvier, nous avons informé et sollicité le soutien des élus du secteur et de la Présidente de la région Ile de France, propriétaire du fort.
Fin février 2020, notre candidature a été retenue et nous avons reçu les responsables de la Fondation du Patrimoine, ainsi que leurs deux délégués départementaux, suivis aussitôt d'un reportage photographique pour la commission nationale.
Fin juin 2020, à la demande de la Fondation du Patrimoine, nous avons été sollicités par France 3 pour un reportage télévision sur le fort, et à notre grande et agréable surprise, le 30 juin 2020, le ministre de la Culture dévoilait les 18 sites retenus pour le loto du patrimoine 2020, et le fort de Cormeilles-en-Parisis en faisait partie !

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)Quelles sont les répercussions pour l'association et quand va être lancée cette année la restauration de la caponnière ?
Une promesse de don de 500 000 euros dédiés à ces travaux a été obtenue par l’intermédiaire de la Française des Jeux (loto du Patrimoine). D'autres subventions de la région Ile de France par l’intermédiaire de l’Agence des Espaces Verts, du département du Val d'Oise par l’intermédiaire de l’agglomération du Val Parisis et peut-être de mécènes sont aussi attendues.
A l'automne dernier, la co-maitrise d'ouvrage a été signée entre l'Agence des Espaces Verts, mandatée par la région Ile-de-France, et l'association des Amis du Fort.
Prochainement, après la signature de la convention de financement dans les jours à venir entre la co-maitrise d’ouvrage et la Fondation du Patrimoine faisant suite à notre candidature, un appel d'offre sera lancé pour choisir le maitre d'œuvre qui devra ensuite établir les différents lots et entreprises qui participeront à la restauration de la caponnière de gorge.
Les travaux vont consister en terrassement, réfection de l'étanchéité et des écoulements d'eaux pluviales, les fenêtres, l'électricité, les portes, le sol, les aménagements sanitaires, la prise en compte des normes PMR (accessibilité des handicapés), ainsi que la restauration de la façade extérieure et du pourtour de la caponnière. Cette pièce nous permettra ainsi de mieux accueillir les visiteurs, mais aussi de la proposer à la location comme salle de réunion ou de conférence pour les entreprises ou les particuliers.
Si nous ne prenons pas du retard, les travaux devraient démarrer au cours du printemps. Parallèlement, une étude décennale, dite de sécurisation du fort, a été effectuée cette année par l'Agence des Espaces Verts, associée à l’agglomération du Val Parisis, afin de mieux cerner les travaux à planifier dans les années à venir.

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)Durant cette année, les bénévoles ont-ils continué leurs travaux dans le Fort ? Quelles ont été les réalisations effectuées ?
Oui, toute l'équipe est restée mobilisée ! Pendant l'été, les sanitaires du fort ont été refaits et des bâches de protection ont été mises sur certaines toitures, afin d'empêcher la pousse des végétaux indésirables et réduire les infiltrations d'eau qui sont la cause de nombreux désordres.
Afin de rendre plus réaliste le parcours des visites, Gilles, notre maquettiste, a réalisé des maquettes grandeur nature d’un canon de 75 et son caisson d'artillerie, d’un canon prussien et d’un canon anglais de la première guerre mondiale. Des Flaks de défense anti-aérienne, à un et quatre tubes, sont aussi présentés le long du parcours. Pendant le deuxième confinement ont été fabriqués des canons de 12 de flanquement et un canon revolver, qui sont placés dans la double caponnière à leurs emplacements d'origine. A noter que les essais de tir du constructeur ont eu lieu à ce même emplacement, peu après la fin de la construction du fort en 1878 !
Enfin, nous avons inauguré un deuxième musée dit des Arts et Traditions Populaires pendant les Journées du Patrimoine, qui vient enrichir les activités proposées au public.

Fort de Cormeilles-en-ParisisIl y a un an, l'association des "Amis du Fort" s'est inquiétée de la volonté de la société Placoplatre d'extraire le gypse en sous-sol sous la butte du Parisis où se situe le Fort. Où en est-on aujourd'hui ? Une nouvelle enquête publique est-elle prévue ?
Une enquête complémentaire a eu lieu entre la fin septembre et la mi-octobre 2020. L'association de Amis du Fort de Cormeilles a répondu au commissaire enquêteur et fournit des informations, les résultats sont attendus prochainement.
Nous espérons maintenant que l'engagement de la région Ile de France et de l'Agence de Espaces Verts, de l’agglomération du Val Parisis et de la commune de Cormeilles en Parisis, combinés aux efforts des Amis du Fort de Cormeilles qui s’opposent à ce projet depuis le début, pèseront dans ce dossier et feront prendre conscience à l’exploitant de la carrière de la nécessité à préserver le fort des risques de tassement du sol, ne serait-ce qu’à titre de précaution.

Enfin, quand est prévue la réouverture du Fort ?
Si les conditions sanitaires le permettent, le Fort et ses deux musées seront visitables pour le plus grand plaisir des visiteurs à partir du dimanche 7 février 2021 à 15h. Les ventes du pain, cuit sur place dans les fours historiques du fort, devraient reprendre le 7 mars 2021 à 16h.

Contact des Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis : site internet

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

 

Fort de Cormeilles-en-Parisis (credit photo : Amis du Fort de Cormeilles-en-Parisis)

Musée du Fort de Cormeilles en Parisis


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28