Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Histoire de Montlignon

"Histoire de Montlignon" fait partie de la collection dirigée par MG MicBerth : "Monographies des villes et villages de France"

Présentation du livre
Localité agréable du canton de Saint-Leu-la-Forêt, Montlignon (de Moulignon, petit moulin ?) est très appréciée par ses visiteurs pour son urbanisation maîtrisée, le charme de son centre-ville et son aspect à la fois résidentiel et rural, mais on n'y trouve guère de vestiges de son histoire ; c'est ce qui incita Mme Jean Delbée, membre de la commission des Antiquités et des Arts de Seine-et-Oise, et auteur de cet ouvrage, à se plonger dans les archives pour pouvoir évoquer le passé de ce « beau village » qui était, à l'origine, un hameau de Saint-Prix, soit « quelques petites maisons avec une faible étendue de terre constituant un fief ». Plus tard, siège d'un bailliage royal, dotée d'une prison et de fourches patibulaires, Montlignon resta un petit village, mais ses habitants présentèrent un cahier de doléances en 1789, sous les rubriques Impôts, Justice, Police, Commerce, Militaire, Clergé, Gibier et dans ses murs, comme ailleurs, ce fut une véritable révolution administrative qui s'effectua : municipalité, élection d'un maire, vente des biens nationaux.

Le tragédien Mauduit La Rive, maire de Montlignon de 1802 à 1816, donna un certain lustre à la localité en s'y créant un magnifique domaine (dans le style de la fin du XVIIIe) et l'urbanisation se développa au XIXe siècle (plans pour une école et un presbytère approuvés par le conseil municipal en 1854, construction de la mairie-école en 1859...), mais pendant la guerre de 1870 la municipalité fut obligée d'emprunter pour payer aux Prussiens la contribution de guerre (en l'absence de nombreux contribuables) et c'est en 1874 que la construction du fort fut commencée et l'éclairage de la commune assuré. Cinq ans plus tard, la Compagnie des eaux canalisait le chemin vicinal n° 1 et la gratuité des écoles fut effective. À la fin du siècle, Montlignon « était bien toujours la perle de la vallée », l'église avait été restaurée et une maison de retraite pour les artistes français inaugurée en présence de M. Doumergue, ministre de l'Instruction publique. L'auteur termine par un recensement des curiosités locales : les eaux de Montlignon, le Château Maigre et sa légende, le Château de la Chasse et Sainte-Radegonde. (extrait 4e de couverture)

"Histoire de Montlignon" par Mme Jean Delbée – 166 pages - Editions le livre d'histoire (paru en 1914 – réimprimé en 2004) – 21 €

nom du produit auteur prix
(en rupture de stock)

Mme Jean Delbée

21.00 €
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28