Accueil > Histoire locale > Personnalités locales > Emile Roux : l'hôpital d'Eaubonne portait le nom du savant qui s'était installé à… Sannois !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Emile Roux : l'hôpital d'Eaubonne portait le nom du savant qui s'était installé à… Sannois !

Publié le : 15-02-2021

Hôpital Emile Roux à Eaubonne

A l'heure où la situation sanitaire et l'arrivée des vaccins sont au cœur des débats, évoquons une personnalité locale qui a collaboré avec Louis Pasteur : Emile Roux ! Rappelons que l'hôpital d'Eaubonne a porté son nom avant de prendre le nom de Simone Veil, suite au regroupement avec celui de Montmorency.

Hôpital Emile Roux à EaubonneAvouons-le : la plupart des habitants de la Vallée de Montmorency connaissent Emile Roux grâce à l'hôpital d'Eaubonne qui portait son nom jusqu'en 2002. En effet, Paul Nief, le maire de la ville et son équipe municipale ont décidé l'édification d'un hôpital qui verra le jour entre 1933 et 1935 dans le parc de l’ancien château du Luat avec de nombreux pavillons.
Et saviez-vous qu'une ferme a été créée à cette occasion : « L’hôpital a créé une exploitation agricole contenant une ferme, une laiterie, une étable (15 vaches), un élevage avicole (500 poules) et un potager, sur un terrain de 6 hectares. Ainsi, lait, volaille, oeufs, fruits et légumes consommés par les patients sont produits sur place dans les années 1930. » (extrait de la revue "In situ" de novembre 2017). Une belle idée qui mérite réflexion… à l'heure actuelle de l'essor des circuits courts !
Pour conclure sur le destin de l'hôpital, rappelons que pendant la Seconde Guerre mondiale, il sera occupé par la Kriegsmarine allemande avant d'être réquisitionné par les Américains. Après la guerre, il deviendra un hôpital "classique" en 1949 après avoir soigné les tuberculeux à la sortie de la guerre.

Emile Roux (photo wikipedia)Refermons cette parenthèse pour revenir à notre cher Emile Roux ! Pourquoi les Eaubonnais ont-ils souhaité que leur hôpital porte son nom ?
C’était évidemment un hommage à sa carrière exceptionnelle : Emile Roux a été un grand savant qui a collaboré avec Louis Pasteur. Il l'a notamment aidé dans ses recherches sur le virus de la rage. Puis le médecin immunologiste a mis au point le sérum prophylactique de la diphtérie (1894), puis du tétanos (1898). Ensuite il se consacrera à l'Institut Pasteur qu'il dirigera jusqu'à la fin de sa vie.

Mais Emile Roux était aussi une personnalité locale de la Vallée de Montmorency ! Il a souhaité s'installer à Sannois et tout ne s'est pas passé comme il le souhaitait comme nous le racontent Gérard Ducoeur et Denise Bobard-Paulard, historiens émérites de Valmorency : « C’est en 1921 que le Docteur Roux acquiert plusieurs terrains au sommet de la colline de Sannois, une salle de bal, une maison, ainsi que deux moulins. Dès 1922, il reçoit de Louis Moreaux, maire de Sannois, une lettre l’informant que le coteau du Montrouillet est proposé au classement "parmi les sites et monuments naturels de caractère artistique". Certes, le nouveau propriétaire se montre soucieux, dans sa réponse, de ne pas altérer le paysage, mais il refuse de souscrire un engagement plus précis, car il entend rester libre des biens qu’il a acquis.
En 1924, le Docteur Roux décide de vendre la plus grande partie de ses propriétés du Montrouillet. Il ne conserve qu’un petit terrain de 500 m2. Beaucoup de Sannoisiens s’inquiètent du sort des deux moulins qui tombent de plus en plus en ruines. En 1925, le Docteur Roux obtient le permis de construire une maison sur le terrain qu’il a gardé, rue des Moulins. La démolition de l’un de ces bâtiments (le vieux moulin datant de 1625, peint par Utrillo), en 1926, par le nouveau propriétaire est regrettée dans la commune. » (extrait du site internet de l'association Valmorency).

Pour terminer, rappelons qu'Emile Roux est décédé à l'âge de 80 ans en… 1933. L'hommage s'imposait donc à l'heure du baptême de l'hôpital.

Hôpital Emile Roux à Eaubonne

A l'heure où la situation sanitaire et l'arrivée des vaccins sont au cœur des débats, évoquons une personnalité locale qui a collaboré avec Louis Pasteur : Emile Roux ! Rappelons que l'hôpital d'Eaubonne a porté son nom avant de prendre le nom de Simone Veil, suite au regroupement avec celui de Montmorency.

Hôpital Emile Roux à EaubonneAvouons-le : la plupart des habitants de la Vallée de Montmorency connaissent Emile Roux grâce à l'hôpital d'Eaubonne qui portait son nom jusqu'en 2002. En effet, Paul Nief, le maire de la ville et son équipe municipale ont décidé l'édification d'un hôpital qui verra le jour entre 1933 et 1935 dans le parc de l’ancien château du Luat avec de nombreux pavillons.
Et saviez-vous qu'une ferme a été créée à cette occasion : « L’hôpital a créé une exploitation agricole contenant une ferme, une laiterie, une étable (15 vaches), un élevage avicole (500 poules) et un potager, sur un terrain de 6 hectares. Ainsi, lait, volaille, oeufs, fruits et légumes consommés par les patients sont produits sur place dans les années 1930. » (extrait de la revue "In situ" de novembre 2017). Une belle idée qui mérite réflexion… à l'heure actuelle de l'essor des circuits courts !
Pour conclure sur le destin de l'hôpital, rappelons que pendant la Seconde Guerre mondiale, il sera occupé par la Kriegsmarine allemande avant d'être réquisitionné par les Américains. Après la guerre, il deviendra un hôpital "classique" en 1949 après avoir soigné les tuberculeux à la sortie de la guerre.

Emile Roux (photo wikipedia)Refermons cette parenthèse pour revenir à notre cher Emile Roux ! Pourquoi les Eaubonnais ont-ils souhaité que leur hôpital porte son nom ?
C’était évidemment un hommage à sa carrière exceptionnelle : Emile Roux a été un grand savant qui a collaboré avec Louis Pasteur. Il l'a notamment aidé dans ses recherches sur le virus de la rage. Puis le médecin immunologiste a mis au point le sérum prophylactique de la diphtérie (1894), puis du tétanos (1898). Ensuite il se consacrera à l'Institut Pasteur qu'il dirigera jusqu'à la fin de sa vie.

Mais Emile Roux était aussi une personnalité locale de la Vallée de Montmorency ! Il a souhaité s'installer à Sannois et tout ne s'est pas passé comme il le souhaitait comme nous le racontent Gérard Ducoeur et Denise Bobard-Paulard, historiens émérites de Valmorency : « C’est en 1921 que le Docteur Roux acquiert plusieurs terrains au sommet de la colline de Sannois, une salle de bal, une maison, ainsi que deux moulins. Dès 1922, il reçoit de Louis Moreaux, maire de Sannois, une lettre l’informant que le coteau du Montrouillet est proposé au classement "parmi les sites et monuments naturels de caractère artistique". Certes, le nouveau propriétaire se montre soucieux, dans sa réponse, de ne pas altérer le paysage, mais il refuse de souscrire un engagement plus précis, car il entend rester libre des biens qu’il a acquis.
En 1924, le Docteur Roux décide de vendre la plus grande partie de ses propriétés du Montrouillet. Il ne conserve qu’un petit terrain de 500 m2. Beaucoup de Sannoisiens s’inquiètent du sort des deux moulins qui tombent de plus en plus en ruines. En 1925, le Docteur Roux obtient le permis de construire une maison sur le terrain qu’il a gardé, rue des Moulins. La démolition de l’un de ces bâtiments (le vieux moulin datant de 1625, peint par Utrillo), en 1926, par le nouveau propriétaire est regrettée dans la commune. » (extrait du site internet de l'association Valmorency).

Pour terminer, rappelons qu'Emile Roux est décédé à l'âge de 80 ans en… 1933. L'hommage s'imposait donc à l'heure du baptême de l'hôpital.


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28