Accueil > Agenda > Conférencier littéraire : "La littérature russe à l’épreuve de la Révolution (1913-1939) par Olivier Macaux
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Conférencier littéraire : "La littérature russe à l’épreuve de la Révolution (1913-1939) par Olivier Macaux

Mikhaïl BoulgakovVendredi 17 mai 2024
Eaubonne

Le Collège du Temps Retrouvé accueille une nouvelle fois Olivier Macaux pour une conférence littéraire consacrée à la littérature russe à l’épreuve de la Révolution (1913-1939).

Présentation de la conférence (réalisée par l'association)
La Révolution russe a surgi en plein cœur de la Première Guerre Mondiale. Entre février et octobre 1917, le tsarisme a basculé soudainement dans le bolchevisme. L’accès de Staline au pouvoir fera déchanter la plupart des artistes d’avant-garde, notamment Maïakovski, poète subversif et chef de file du mouvement futuriste. Le Congrès de Kharkov (1930) marque la mise au pas des écrivains placés désormais sous l’égide du Réalisme socialiste. Si certains adhèrent aux thèses d’une littérature prolétarienne (Gorki, Cholokhov), nous montrerons que des poètes (Mandelstam, Akhmatova, Tsvetaieva) et des romanciers (Boulgakov, Zamiatine, Babel) ont parfois œuvré dans la clandestinité au risque de perdre la vie et n’ont cessé de dénoncer l’avènement d’une société totalitaire.

Vendredi 17 mai 2024 à 14h30 - Salle de l'Orangerie 14 avenue de l'Europe Eaubonne - Gratuit pour les adhérents du Collège du Temps retrouvé et participation de 8€ pour les non-adhérents.

Mikhaïl BoulgakovVendredi 17 mai 2024
Eaubonne

Le Collège du Temps Retrouvé accueille une nouvelle fois Olivier Macaux pour une conférence littéraire consacrée à la littérature russe à l’épreuve de la Révolution (1913-1939).

Présentation de la conférence (réalisée par l'association)
La Révolution russe a surgi en plein cœur de la Première Guerre Mondiale. Entre février et octobre 1917, le tsarisme a basculé soudainement dans le bolchevisme. L’accès de Staline au pouvoir fera déchanter la plupart des artistes d’avant-garde, notamment Maïakovski, poète subversif et chef de file du mouvement futuriste. Le Congrès de Kharkov (1930) marque la mise au pas des écrivains placés désormais sous l’égide du Réalisme socialiste. Si certains adhèrent aux thèses d’une littérature prolétarienne (Gorki, Cholokhov), nous montrerons que des poètes (Mandelstam, Akhmatova, Tsvetaieva) et des romanciers (Boulgakov, Zamiatine, Babel) ont parfois œuvré dans la clandestinité au risque de perdre la vie et n’ont cessé de dénoncer l’avènement d’une société totalitaire.

Vendredi 17 mai 2024 à 14h30 - Salle de l'Orangerie 14 avenue de l'Europe Eaubonne - Gratuit pour les adhérents du Collège du Temps retrouvé et participation de 8€ pour les non-adhérents.

Partager cette page :

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Agenda"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Agenda"

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28