Accueil > Culture > Cinéma > Ciné-patrimoine : quand Jean Gabin tourne à Montmorency !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Ciné-patrimoine : quand Jean Gabin tourne à Montmorency !

Publié le : 09-11-2020

Film GAS-OILCiné-patrimoine : nouveau rendez-vous dans le Journal de François ! Claude Schwab, ermontois et cinéphile invétéré, nous invite à découvrir les célèbres films tournés dans notre Vallée de Montmorency.
Aujourd'hui, il évoque "Gas-Oil" tourné en partie à Montmorency avec en vedette un certain… Jean Gabin !

"Gas-Oil" est un film de Gilles Grangier. Il est sorti en 1955 et a la particularité de sceller la première collaboration entre Jean Gabin et Michel Audiard, scénariste et dialoguiste. Le premier opus d'une très longue série !
C'est l'adaptation d'un roman policier d'un certain Georges Bayle et intitulé "Du raisin dans le gaz-oil" (!) : en quittant Alice sa maîtresse (Jeanne Moreau), Jean Chape (Jean Gabin), chauffeur routier passe accidentellement sur le corps d'un homme mort étendu sur la route. Il s'agit d'un gangster qui s'est emparé du butin d'un hold-up sanglant. Chape va devoir à la fois se disculper auprès de la police et échapper aux complices du truand.
(Re)voir "Gas-Oil", c'est aussi l'occasion de croiser un grand nombre d'acteurs aujourd'hui un peu oubliés : Ginette Leclerc, Marcel Bozzufi, Robert Dalban, Albert Dinan, sans oublier Gaby Basset, la première épouse de Gabin, lequel ne manquait jamais de demander à ses metteurs en scène de "réserver un petit quelque chose à la môme Gaby" !
Place Château Gaillard actuelle (photo site internet de Montmorency)Et le Val d'Oise dans tout cela, me direz-vous ? Eh bien, il ne faut pas manquer les dix premières du film pour apercevoir un ancien garage situé à Montmorency, place du Château Gaillard (voir photos en fin d'article) : Jean Chape habite au-dessus et y gare son camion. L'office du tourisme de Montmorency est aujourd'hui tout à côté et le garage s'est transformé en salle Lucie Aubrac après restauration...
En fait, dans le récit, le camionneur habite dans le Puy-de-Dôme et va jusqu'à dire à ses amis (Bozzufi, son co-équipier et Camille Guerini) : «sans brusquer vos effusions, Paris est à 500 bornes !».
Profitant sans doute d'être à Montmorency, Gilles Grangier va y situer la scène particulièrement sanglante du hold-up : 4 ou 5 truands conduits par Roger Hanin n'hésitent pas à faire feu sur deux convoyeurs de fonds, les tuant de sang-froid avant même toute sommation. La scène très rapide et bien filmée se situe rue Bouchard et place des Cerisiers...
Un peu plus tard dans le film, Gabin sortira de chez lui pour se rendre à pied chez un coiffeur (Marcel Péres) sur la place du château Gaillard : le salon a disparu mais la boutique existe toujours sous une autre enseigne !
N'hésitez donc pas à reprogrammer ce film (disponible en DVD) qui permet de voir aussi l'Auvergne (beaucoup de scènes autour de Murol), quelques plans du vieux Paris des années cinquante (Bercy notamment). Quant au ballet final des camions qui vont cerner la voiture des gangsters, il mérite le détour !

A l'occasion de ce film, je vous conseille de consulter l'album des photos du centre-ville de Montmorency entre 1950 et 1970, issu du Studio Plotard, entreprise familiale de photographies.
> album disponible sur le site internet du Musée Jean-Jacques Rousseau

Vous retrouvez deux photos du fameux garage aperçu dans "Gas-Oil" !

Garage de la place Château Gaillard (studio Plotard - Montmorency)

Garage de la place Château Gaillard (studio Plotard - Montmorency)

Salle Lucie Aubrac de Montmorency

Film GAS-OILCiné-patrimoine : nouveau rendez-vous dans le Journal de François ! Claude Schwab, ermontois et cinéphile invétéré, nous invite à découvrir les célèbres films tournés dans notre Vallée de Montmorency.
Aujourd'hui, il évoque "Gas-Oil" tourné en partie à Montmorency avec en vedette un certain… Jean Gabin !

"Gas-Oil" est un film de Gilles Grangier. Il est sorti en 1955 et a la particularité de sceller la première collaboration entre Jean Gabin et Michel Audiard, scénariste et dialoguiste. Le premier opus d'une très longue série !
C'est l'adaptation d'un roman policier d'un certain Georges Bayle et intitulé "Du raisin dans le gaz-oil" (!) : en quittant Alice sa maîtresse (Jeanne Moreau), Jean Chape (Jean Gabin), chauffeur routier passe accidentellement sur le corps d'un homme mort étendu sur la route. Il s'agit d'un gangster qui s'est emparé du butin d'un hold-up sanglant. Chape va devoir à la fois se disculper auprès de la police et échapper aux complices du truand.
(Re)voir "Gas-Oil", c'est aussi l'occasion de croiser un grand nombre d'acteurs aujourd'hui un peu oubliés : Ginette Leclerc, Marcel Bozzufi, Robert Dalban, Albert Dinan, sans oublier Gaby Basset, la première épouse de Gabin, lequel ne manquait jamais de demander à ses metteurs en scène de "réserver un petit quelque chose à la môme Gaby" !
Place Château Gaillard actuelle (photo site internet de Montmorency)Et le Val d'Oise dans tout cela, me direz-vous ? Eh bien, il ne faut pas manquer les dix premières du film pour apercevoir un ancien garage situé à Montmorency, place du Château Gaillard (voir photos en fin d'article) : Jean Chape habite au-dessus et y gare son camion. L'office du tourisme de Montmorency est aujourd'hui tout à côté et le garage s'est transformé en salle Lucie Aubrac après restauration...
En fait, dans le récit, le camionneur habite dans le Puy-de-Dôme et va jusqu'à dire à ses amis (Bozzufi, son co-équipier et Camille Guerini) : «sans brusquer vos effusions, Paris est à 500 bornes !».
Profitant sans doute d'être à Montmorency, Gilles Grangier va y situer la scène particulièrement sanglante du hold-up : 4 ou 5 truands conduits par Roger Hanin n'hésitent pas à faire feu sur deux convoyeurs de fonds, les tuant de sang-froid avant même toute sommation. La scène très rapide et bien filmée se situe rue Bouchard et place des Cerisiers...
Un peu plus tard dans le film, Gabin sortira de chez lui pour se rendre à pied chez un coiffeur (Marcel Péres) sur la place du château Gaillard : le salon a disparu mais la boutique existe toujours sous une autre enseigne !
N'hésitez donc pas à reprogrammer ce film (disponible en DVD) qui permet de voir aussi l'Auvergne (beaucoup de scènes autour de Murol), quelques plans du vieux Paris des années cinquante (Bercy notamment). Quant au ballet final des camions qui vont cerner la voiture des gangsters, il mérite le détour !

A l'occasion de ce film, je vous conseille de consulter l'album des photos du centre-ville de Montmorency entre 1950 et 1970, issu du Studio Plotard, entreprise familiale de photographies.
> album disponible sur le site internet du Musée Jean-Jacques Rousseau

Vous retrouvez deux photos du fameux garage aperçu dans "Gas-Oil" !

Garage de la place Château Gaillard (studio Plotard - Montmorency)

Garage de la place Château Gaillard (studio Plotard - Montmorency)

Salle Lucie Aubrac de Montmorency

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Cinéma"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Cinéma"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Edouard - Il y a 18 jours
Le Gentleman d'Epsom avec Jean Gabin de Gilles Grangier à été tourné au champ de courses d'Enghien. Dialogues sont aussi d'Audiard.
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28