Accueil > Histoire locale > Ciné-patrimoine > Ciné-patrimoine : Adèle Haenel à Taverny pour le premier film de Céline Sciamma !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Ciné-patrimoine : Adèle Haenel à Taverny pour le premier film de Céline Sciamma !

Publié le : 03-05-2021

FILM naissance des pieuvresCiné-patrimoine Claude Schwab, ermontois et cinéphile invétéré, nous invite à découvrir les célèbres films tournés dans notre Vallée de Montmorency.
Aujourd'hui, il évoque "Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma avec une Adèle Haenel au début d'une carrière prometteuse !

Le tout premier long métrage de Céline Sciamma, "Naissance des pieuvres" (2007) a été intégralement tourné dans le Val d'Oise en 2006 et plus particulièrement à Cergy et à Pontoise, ville dont la réalisatrice est originaire.  Le titre est énigmatique et Céline Sciamma s'en explique : « Pour moi, la pieuvre est ce monstre qui grandit dans notre ventre quand nous tombons amoureux, cet animal maritime qui lâche son encre en nous. C'est ce qui arrive à mes personnages dans le film, trois adolescentes, Marie, Anne et Floriane. Et justement, la pieuvre a pour particularité d'avoir trois cœurs. »
FILM naissance des pieuvresCes trois copines s'adonnent à un sport (la natation synchronisée, seul sport uniquement féminin) dans lequel jambes et bras battent l'eau comme les tentacules d'un monstre marin. Deux piscines sont à l'honneur : l'une à Cergy (celle du Parvis de la Préfecture), l'autre à Pontoise (celle des Louvrais). D'autres scènes du film nous permettent de voir des rues de la ville nouvelle de Cergy, le jardin des Droits de l'Homme sur l'Axe Majeur, le Centre commercial Art de Vivre à Eragny.
Et la Vallée de Montmorency, me direz-vous ? Une seule scène, mais importante : elle se déroule aux Portes de Taverny et plus précisément dans le MacDo.
FILM naissance des pieuvresAnne (Louise Blachère) et Marie (Pauline Acquart) veulent y déjeuner. Anne commande un "happy meal", mais l'employée du fast-food lui fait remarquer, sans aménité, qu'elle n'a plus l'âge requis pour bénéficier d'un menu enfant. L'adolescente insiste parce qu'elle veut absolument le jouet : des mini-jumelles. Elle obtient gain de cause puisque dans le plan suivant, on la verra manipuler lesdites jumelles. Quand on sait que le rôle de la serveuse, mâchant son chewing gum, est interprété par Céline Sciamma (simple figurante !), faut-il y voir une métaphore d'une réalisatrice cédant aux caprices de son actrice ? Peu probable, quand on connaît la personnalité de Céline Sciamma, à laquelle l'Obs vient de consacrer pas moins de 6 pages (et sa couverture : "la femme puissante du cinéma") dans un tout récent numéro.
Adèle Haenel dans Naissance des pieuvresA table, les deux jeunes filles vont se disputer à bas bruit mais en s'adressant des mots très durs : « J'en ai marre de te traîner, t'es un boulet » dit Marie à sa copine.
C'est en effet le troisième membre du trio (Floriane) qui fascine Marie, provoquant la jalousie de son amie Anne.
C'est Adèle Haenel, qui interprète Floriane : elle n'avait alors que 17 ans mais elle illumine déjà le film de son talent (film d'où sont singulièrement absents tous les parents et dans lequel les garçons sont réduits à de la simple figuration).
Sélectionné au festival de Cannes dans la section "Un certain regard", Naissance des pieuvres a obtenu 3 nominations aux Césars et a reçu le prix Louis Delluc du premier long métrage 2007 : cette brassée de récompenses était amplement méritée !

FILM naissance des pieuvres

FILM naissance des pieuvresCiné-patrimoine Claude Schwab, ermontois et cinéphile invétéré, nous invite à découvrir les célèbres films tournés dans notre Vallée de Montmorency.
Aujourd'hui, il évoque "Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma avec une Adèle Haenel au début d'une carrière prometteuse !

Le tout premier long métrage de Céline Sciamma, "Naissance des pieuvres" (2007) a été intégralement tourné dans le Val d'Oise en 2006 et plus particulièrement à Cergy et à Pontoise, ville dont la réalisatrice est originaire.  Le titre est énigmatique et Céline Sciamma s'en explique : « Pour moi, la pieuvre est ce monstre qui grandit dans notre ventre quand nous tombons amoureux, cet animal maritime qui lâche son encre en nous. C'est ce qui arrive à mes personnages dans le film, trois adolescentes, Marie, Anne et Floriane. Et justement, la pieuvre a pour particularité d'avoir trois cœurs. »
FILM naissance des pieuvresCes trois copines s'adonnent à un sport (la natation synchronisée, seul sport uniquement féminin) dans lequel jambes et bras battent l'eau comme les tentacules d'un monstre marin. Deux piscines sont à l'honneur : l'une à Cergy (celle du Parvis de la Préfecture), l'autre à Pontoise (celle des Louvrais). D'autres scènes du film nous permettent de voir des rues de la ville nouvelle de Cergy, le jardin des Droits de l'Homme sur l'Axe Majeur, le Centre commercial Art de Vivre à Eragny.
Et la Vallée de Montmorency, me direz-vous ? Une seule scène, mais importante : elle se déroule aux Portes de Taverny et plus précisément dans le MacDo.
FILM naissance des pieuvresAnne (Louise Blachère) et Marie (Pauline Acquart) veulent y déjeuner. Anne commande un "happy meal", mais l'employée du fast-food lui fait remarquer, sans aménité, qu'elle n'a plus l'âge requis pour bénéficier d'un menu enfant. L'adolescente insiste parce qu'elle veut absolument le jouet : des mini-jumelles. Elle obtient gain de cause puisque dans le plan suivant, on la verra manipuler lesdites jumelles. Quand on sait que le rôle de la serveuse, mâchant son chewing gum, est interprété par Céline Sciamma (simple figurante !), faut-il y voir une métaphore d'une réalisatrice cédant aux caprices de son actrice ? Peu probable, quand on connaît la personnalité de Céline Sciamma, à laquelle l'Obs vient de consacrer pas moins de 6 pages (et sa couverture : "la femme puissante du cinéma") dans un tout récent numéro.
Adèle Haenel dans Naissance des pieuvresA table, les deux jeunes filles vont se disputer à bas bruit mais en s'adressant des mots très durs : « J'en ai marre de te traîner, t'es un boulet » dit Marie à sa copine.
C'est en effet le troisième membre du trio (Floriane) qui fascine Marie, provoquant la jalousie de son amie Anne.
C'est Adèle Haenel, qui interprète Floriane : elle n'avait alors que 17 ans mais elle illumine déjà le film de son talent (film d'où sont singulièrement absents tous les parents et dans lequel les garçons sont réduits à de la simple figuration).
Sélectionné au festival de Cannes dans la section "Un certain regard", Naissance des pieuvres a obtenu 3 nominations aux Césars et a reçu le prix Louis Delluc du premier long métrage 2007 : cette brassée de récompenses était amplement méritée !

FILM naissance des pieuvres

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Ciné-patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Ciné-patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28