Accueil > Agenda > Avant-première du documentaire "La cité de l'espoir" tourné à Ermont.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Avant-première du documentaire "La cité de l'espoir" tourné à Ermont.

Lundi 24 février 2020
Ermont

Stéphanie Valloatto et Cyrille Blanc ont planté leur caméra à Ermont pour nous offrir une belle leçon d'espoir. En effet, ils ont suivi le parcours de différents jeunes, âgés entre 12 et 23 ans qui sont accompagnés par de formidables éducateurs pendant une période délicate de leur adolescence.
« En immersion pendant des mois nous avons suivi les éducateurs spécialisés de la ville d’Ermont. Du travail de rue aux entretiens, des chantiers éducatifs aux ateliers d’estime de soi, nous découvrons le véritable sens de ce qu’on appelle la prévention spécialisée. Loin des clichés, les jeunes nous donnent une image positive de la banlieue. » expliquent les deux réalisateurs.
Ayant terminé le film, l'équipe du film sera présente au théâtre Pierre Fresnay le lundi 24 février pour une avant-première exceptionnelle à Ermont. Une belle initiative qui mérite d'être saluée.

L'histoire
Le « jeune de banlieue » dealer, voleur, casseur, djihadiste... Peut-on résumer la jeunesse des quartiers à ces clichés ? Certainement pas ! Dans la ville d’Ermont, ils ont entre 12 et 23 ans ; ils s’appellent Akram, Khadidiatou, Al Assane, Israa, Sirine, Elmano ; ils sont attachants, courageux et talentueux. Et c’est au moment où ils sont les plus vulnérables qu’une main tendue peut les guider. Grâce à l’accompagnement des éducateurs de rue, Sabah Marouf, Jérôme Carlier, Delphine Klatt et à leur approche unique basée sur l’estime de soi, beaucoup s’en sortent. À travers les parcours croisés de quelques jeunes, la mise en lumière du travail incroyable des éducateurs spécialisés.

Lundi 24 février 2020 à 20h - Théâtre Pierre Fresnay 3 rue Saint-Flaive Prolongée Ermont - Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lundi 24 février 2020
Ermont

Stéphanie Valloatto et Cyrille Blanc ont planté leur caméra à Ermont pour nous offrir une belle leçon d'espoir. En effet, ils ont suivi le parcours de différents jeunes, âgés entre 12 et 23 ans qui sont accompagnés par de formidables éducateurs pendant une période délicate de leur adolescence.
« En immersion pendant des mois nous avons suivi les éducateurs spécialisés de la ville d’Ermont. Du travail de rue aux entretiens, des chantiers éducatifs aux ateliers d’estime de soi, nous découvrons le véritable sens de ce qu’on appelle la prévention spécialisée. Loin des clichés, les jeunes nous donnent une image positive de la banlieue. » expliquent les deux réalisateurs.
Ayant terminé le film, l'équipe du film sera présente au théâtre Pierre Fresnay le lundi 24 février pour une avant-première exceptionnelle à Ermont. Une belle initiative qui mérite d'être saluée.

L'histoire
Le « jeune de banlieue » dealer, voleur, casseur, djihadiste... Peut-on résumer la jeunesse des quartiers à ces clichés ? Certainement pas ! Dans la ville d’Ermont, ils ont entre 12 et 23 ans ; ils s’appellent Akram, Khadidiatou, Al Assane, Israa, Sirine, Elmano ; ils sont attachants, courageux et talentueux. Et c’est au moment où ils sont les plus vulnérables qu’une main tendue peut les guider. Grâce à l’accompagnement des éducateurs de rue, Sabah Marouf, Jérôme Carlier, Delphine Klatt et à leur approche unique basée sur l’estime de soi, beaucoup s’en sortent. À travers les parcours croisés de quelques jeunes, la mise en lumière du travail incroyable des éducateurs spécialisés.

Lundi 24 février 2020 à 20h - Théâtre Pierre Fresnay 3 rue Saint-Flaive Prolongée Ermont - Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Agenda"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Agenda"

Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Réaliste - Il y a 4 mois
Ermontois depuis 69, j'étais à la projection, j'ai été éducateur dans les années 80, même discours, le maire était Berthod donc sans appui de la mairie, on a créé le club face au stade, organisé des tournois de foot inter quartiers sans aide aucune,payé les licences à certains gamins,rien de changé, film très sympathique au demeurant,mon analyse n'a pas changé en 40 ans, démission des parents, il fallait déjà les aider dans les démarches administratives etc, le documentaire essaie de nous convaincre qu'on est au pays des bisounoursbisounours
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28