Accueil > Histoire locale > Animations Histoire > L'association "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" prépare son musée éphémère...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

L'association "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" prépare son musée éphémère et offre l'accès libre à sa revue.

Publié le : 13-04-2020

Saint-Gratien (dessin de Pierre Neveu)

Pendant cette période de confinement où les animations culturelles sont à l'arrêt, l'association "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" pense à vous ! Tout d'abord, elle nous offre la lecture, en accès libre, des numéros de sa revue et prépare l'ouverture de son musée éphémère.

Saint-Gratien - revuesL'association "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" rassemble de nombreux bénévoles passionnés par l'histoire locale de leur ville. Depuis 13 ans, elle édite régulièrement une revue "Saint-Gratien en V.O." qui regroupe des articles sur l'histoire locale de la ville en mettant en avant la vie d'autrefois, les personnalités locales, le patrimoine local. De nombreux témoignages viennent illustrer cette démarche historique.
Aujourd'hui, pendant cette période inédite de confinement, François Paget, président de l'association, nous informe que la lecture des numéros de la revue est en accès libre temporaire. Une occasion de découvrir de l'histoire de Saint-Gratien à votre rythme. Vous pouvez aussi retrouver chaque jour une information historique sur la page Facebook de l'association.

>> lecture des numéros de "Saint-Gratien en V.O."

Musée éphémère à Saint-GratienAutre bonne nouvelle : toute l'équipe dynamique de "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" nous prépare un musée éphémère qui devait ouvri ses portes de 10 au 18 octobre au château Catinat. Il est finalement reporté en 2021 compte tenu de la situation sanitaire.  Il réunira des objets anciens et de documents liés, de près ou de loin, à l'histoire locale de Saint-Gratien.
Le Journal de François sera partenaire de cet événement et nous en reparlerons en détail très prochainement.

En attendant, l'association nous révèle que deux musées ont existé à Saint-Gratien ! (extrait de la revue "Saint-Gratien en V.0. - N°5 – 2010)

Deux musées ont existé à St-Gratien.

Le premier eut pour fondateur et conservateur Monsieur André Lecapelain qui habita au 9 avenue Ernest Renan. Musée communal, il se situait dans l’ancien local des pompiers, au 44 rue du Général Leclerc, 1er étage. C’était aussi la bibliothèque municipale. L’inauguration se déroula le dimanche 8 juillet 1951. A cette occasion, un grand gala artistique fut donné au foyer municipal (notre actuelle salle Georges Brassens). Il fut présenté par Hubert Collin, une figure de St-Gratien, Président Directeur du Foyer Artistique, électricien ayant alors boutique et atelier au 33 bd Foch.
document issu de la revue Dans sa brochure "St-Gratien en Ile de France", parue au début des années 50, André Lecapelain nous apprend qu'il avait ainsi réuni, depuis 1930, un certain nombre d'objets, de gravures et de peintures. Cet historien autodidacte et parfois un peu rapide dans ses analyses, était aussi, pour Saint-Gratien, le correspondant du journal « L'écho d'Enghien ». En 1954, à la suite d'un article concernant le cinquantième anniversaire de la mort de la Princesse Mathilde " il informa ses lecteurs que la salle du musée serait remise en état au début de la saison grâce à une aide du Conseil Municipal
et de son Maire, Monsieur Julien Morpe.
Après sa fermeture, sans doute pour cause de vétusté des locaux, les objets, un temps exposés, rejoignirent les archives municipales.

En 1976, suite à l'incendie de la propriété Barrachin et en lien avec les projets municipaux "la ville et l’enfant", un "Musée Animé" voit le jour au foyer culturel dans les locaux de l’ancienne école du 15 rue du Général Leclerc. Associé à la bibliothèque et pris en charge par un comité de bénévoles, il faisait presque face au précédent. Son thème était "l'enfant en 1900". Grâce aux objets et documents récupérés dans la maison des comtes Barrachin, son but était de ressusciter la vie quotidienne des français de cette époque. On y retrouvait le mobilier et les jouets qui n'avaient pas été endommagés, ni par le feu, ni par le temps. Les Barrachin collectionnaient en effet les jouets anciens. Au préalable, nombre de ces objets avaient été exposés dans le hall d’entrée du cinéma "Le Palace Catinat", sur la place du même nom, non loin du château.
A cette époque, il était envisagé de réhabiliter la maison de la famille Barrachin pour en faire un musée du jouet. Des études et demandes de subvention furent envoyées à la Direction Régionale des Affaires Culturelles qui refusa le projet.
Faute d’argent, celui-ci fut abandonné.

(extrait de l'article publié dans "Saint-Gratien en V.0. - n° 5 - 2010)

Pendant cette période de confinement où les animations culturelles sont à l'arrêt, l'association "Aimons Saint-Gratien en Val d'Oise" pense à vous ! Tout d'abord, elle vous offre la lecture, en accès libre, des numéros de sa revue et prépare l'ouverture de son musée éphémère en octobre.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Animations Histoire"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28