Accueil > Culture > Cinéma > Michel Enten prépare la "renaissance" de l'Eden, le cinéma de Montmorency !

Michel Enten prépare la "renaissance" de l'Eden, le cinéma de Montmorency !

Publié le : 18-05-2020

Michel Enten (à gauche) en compagnie d'Antoine Russbach en 2019 lors du festival des indésRappelez-vous : le 14 mars 2020 à minuit, les salles de cinéma ont fermé leurs portes et aucune date n'est encore connue pour leurs réouvertures… Mais les exploitants de salle préparent tout de même la reprise dans un respect strict des règles sanitaires édictées par le gouvernement. Retrouvons Michel Enten, responsable de l'Eden de Montmorency pour évoquer la "renaissance" de son cinéma !

Michel, vous êtes responsable du cinéma l'Eden de Montmorency. Comment vivez-vous la période actuelle ?
La fermeture des cinémas nous est tombée dessus comme la foudre ! Lors de La dernière semaine d'ouverture de la salle, nous étions en restriction de capacité et nous pensions qu'on allait tenir comme ça pendant tout le printemps… Mais on n'avait pas prévu cet arrêt immédiat du monde de la culture.

Comment avez-vous réagi à la situation ?
J'ai beaucoup réfléchi à ce qu'on pouvait faire. On m'a proposé des séances virtuelles sur le site comme "la 25e Heure" mais je ne suis pas du tout pour. Les gens ne nous ont pas attendu pour s'abonner à des plateformes diffusant des films et séries ! Certains cinémas ont gardé un lien avec leur public en diffusant des bons tuyaux, des infos…
Pour ma part, je me suis consacré à mon domaine : préparer la reprise de l'exploitation de la salle. Mon équipe est au chômage partiel sauf moi qui suis le mandataire social du cinéma. Je travaille depuis chez moi et, une fois par semaine, je viens dans la salle pour mettre en route les machines de projection. C'est une obligation.
Nous avons fait toutes les démarches auprès du fonds de soutien, du CNC qui a mis en place un dispositif particulier pour avoir un peu d'argent. Puis nous solliciterons la mairie de Montmorency pour une aide exceptionnelle pour une situation exceptionnelle. Enfin, la région prépare aussi un plan pour la Culture. Bref, nous faisons tout ce qui est possible pour amortir le choc financier.

Abonnement spécial 2020 RENAISSANCEEt comment abordez-vous votre prochaine ouverture ?
Nous avons décidé de lancer dès le 28 mai, une nouvelle carte d'abonnement intitulée "Renaissance" qui propose 11 places + 1 offerte (valables jusqu'au 31 décembre 2020) pour 70 euros. Et nous reverserons sur chaque abonnement 5 euros à la Fondation des Hôpitaux de Paris. Nous sommes le premier cinéma à avoir contracté un tel partenariat avec les Hôpitaux de Paris.
Pour info, la Fondation a produit un clip qui s'appelle "Et demain ?" réunissant 350 personnalités, des acteurs et des chanteurs… Nous le diffuserons avant les films que nous projetterons.
TENET de Christopher NolanCet abonnement c'est le premier acte de la reprise d'activité de l'Eden ! Nous comptons sur le public pour souscrire cet abonnement "coup de pouce" : un tarif attractif pour 6 mois de programmation car nous avons bon espoir de rouvrir au plus tard en juillet. Sur le tableau de programmation, de "gros films" sont annoncés en juillet comme "Tenet", le nouveau film de Christopher Nolan.

Mais n'est-ce pas difficile de n'avoir pas de date de réouverture pour les salles de cinéma ?
Il faut que l'Etat et le gouvernement nous donnent des perspectives rapidement. La Fédération des Cinémas français a mis en place une cellule spéciale pour mener les négociations, faire des propositions afin qu'on puisse ouvrir dès que possible… La fédération propose un redémarrage avec des salles où la capacité serait réduite de 50 %. Pour nous à Montmorency, cela ne nous posera pas de problème en juillet et en août. Et j'insiste : nous accueillerons le public avec toutes les obligations sanitaires requises. Il n'y aura aucun risque pour les gens qui viendront.

Eden cinémaComment donnerez-vous envie aux gens de revenir dans votre cinéma, l'Eden de Montmorency ?
J'ai une conviction profonde : ce ne sont pas les salles qui feront revenir les gens, ce sont les films programmés ! Donc il faudra un programme attractif. Cet été, on repassera des films stoppés dans leur carrière lors la fermeture généralisée des salles ou des films anciens qu'on a envie de repasser…
En ce qui concerne l'organisation de rencontres, de débats, on ne peut rien dire pour l'instant mais dès que ce sera possible, nous serons au rendez-vous ! D'autre part, nous organiserons mi-octobre notre festival annuel  "Les indés" et peut-être nous l'avancerons fin septembre si les distributeurs sont partants…

Quel est le public habituel de l'Eden ?
Evidemment, les habitants de Montmorency et d'Enghien sont majoritaires. Mais de nombreuses personnes résidant à Montlignon, Margency, Soisy ou Eaubonne viennent aussi à l'Eden. Nous sommes en concurrence avec "Les Toiles" de Saint-Gratien, l'autre salle "art et essai" de la vallée de Montmorency. mais nous nous partageons géographiquement le public cinéphile.

Nous souhaitons vivement une future réouverture de l'Eden. Bon courage à toute l'équipe et merci Michel pour votre disponibilité.

Salle de l'Eden (photo issue site de Montmorency)

Michel Enten (à gauche) en compagnie d'Antoine Russbach en 2019 lors du festival des indésRappelez-vous : le 14 mars 2020 à minuit, les salles de cinéma ont fermé leurs portes et aucune date n'est encore connue pour leurs réouvertures… Mais les exploitants de salle préparent tout de même la reprise dans un respect strict des règles sanitaires édictées par le gouvernement. Retrouvons Michel Enten, responsable de l'Eden de Montmorency pour évoquer la "renaissance" de son cinéma !

Michel, vous êtes responsable du cinéma l'Eden de Montmorency. Comment vivez-vous la période actuelle ?
La fermeture des cinémas nous est tombée dessus comme la foudre ! Lors de La dernière semaine d'ouverture de la salle, nous étions en restriction de capacité et nous pensions qu'on allait tenir comme ça pendant tout le printemps… Mais on n'avait pas prévu cet arrêt immédiat du monde de la culture.

Comment avez-vous réagi à la situation ?
J'ai beaucoup réfléchi à ce qu'on pouvait faire. On m'a proposé des séances virtuelles sur le site comme "la 25e Heure" mais je ne suis pas du tout pour. Les gens ne nous ont pas attendu pour s'abonner à des plateformes diffusant des films et séries ! Certains cinémas ont gardé un lien avec leur public en diffusant des bons tuyaux, des infos…
Pour ma part, je me suis consacré à mon domaine : préparer la reprise de l'exploitation de la salle. Mon équipe est au chômage partiel sauf moi qui suis le mandataire social du cinéma. Je travaille depuis chez moi et, une fois par semaine, je viens dans la salle pour mettre en route les machines de projection. C'est une obligation.
Nous avons fait toutes les démarches auprès du fonds de soutien, du CNC qui a mis en place un dispositif particulier pour avoir un peu d'argent. Puis nous solliciterons la mairie de Montmorency pour une aide exceptionnelle pour une situation exceptionnelle. Enfin, la région prépare aussi un plan pour la Culture. Bref, nous faisons tout ce qui est possible pour amortir le choc financier.

Abonnement spécial 2020 RENAISSANCEEt comment abordez-vous votre prochaine ouverture ?
Nous avons décidé de lancer dès le 28 mai, une nouvelle carte d'abonnement intitulée "Renaissance" qui propose 11 places + 1 offerte (valables jusqu'au 31 décembre 2020) pour 70 euros. Et nous reverserons sur chaque abonnement 5 euros à la Fondation des Hôpitaux de Paris. Nous sommes le premier cinéma à avoir contracté un tel partenariat avec les Hôpitaux de Paris.
Pour info, la Fondation a produit un clip qui s'appelle "Et demain ?" réunissant 350 personnalités, des acteurs et des chanteurs… Nous le diffuserons avant les films que nous projetterons.
TENET de Christopher NolanCet abonnement c'est le premier acte de la reprise d'activité de l'Eden ! Nous comptons sur le public pour souscrire cet abonnement "coup de pouce" : un tarif attractif pour 6 mois de programmation car nous avons bon espoir de rouvrir au plus tard en juillet. Sur le tableau de programmation, de "gros films" sont annoncés en juillet comme "Tenet", le nouveau film de Christopher Nolan.

Mais n'est-ce pas difficile de n'avoir pas de date de réouverture pour les salles de cinéma ?
Il faut que l'Etat et le gouvernement nous donnent des perspectives rapidement. La Fédération des Cinémas français a mis en place une cellule spéciale pour mener les négociations, faire des propositions afin qu'on puisse ouvrir dès que possible… La fédération propose un redémarrage avec des salles où la capacité serait réduite de 50 %. Pour nous à Montmorency, cela ne nous posera pas de problème en juillet et en août. Et j'insiste : nous accueillerons le public avec toutes les obligations sanitaires requises. Il n'y aura aucun risque pour les gens qui viendront.

Eden cinémaComment donnerez-vous envie aux gens de revenir dans votre cinéma, l'Eden de Montmorency ?
J'ai une conviction profonde : ce ne sont pas les salles qui feront revenir les gens, ce sont les films programmés ! Donc il faudra un programme attractif. Cet été, on repassera des films stoppés dans leur carrière lors la fermeture généralisée des salles ou des films anciens qu'on a envie de repasser…
En ce qui concerne l'organisation de rencontres, de débats, on ne peut rien dire pour l'instant mais dès que ce sera possible, nous serons au rendez-vous ! D'autre part, nous organiserons mi-octobre notre festival annuel  "Les indés" et peut-être nous l'avancerons fin septembre si les distributeurs sont partants…

Quel est le public habituel de l'Eden ?
Evidemment, les habitants de Montmorency et d'Enghien sont majoritaires. Mais de nombreuses personnes résidant à Montlignon, Margency, Soisy ou Eaubonne viennent aussi à l'Eden. Nous sommes en concurrence avec "Les Toiles" de Saint-Gratien, l'autre salle "art et essai" de la vallée de Montmorency. mais nous nous partageons géographiquement le public cinéphile.

Nous souhaitons vivement une future réouverture de l'Eden. Bon courage à toute l'équipe et merci Michel pour votre disponibilité.

Salle de l'Eden (photo issue site de Montmorency)

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Cinéma"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Cinéma"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28