Accueil > Culture > Les lectures de Sophie > "La laveuse de mort" de Sara Omar
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

"La laveuse de mort" de Sara Omar

Publié le : 11-02-2021

LA LAVEUSE DE MORT de Sara OmarAu Kurdistan en 1986, nait une petite fille mais sa mèche de cheveux blancs la condamne aux yeux de son père et pour la protéger elle est confiée à ses grands-parents maternels.
Sa grand-mère, très croyante, est "laveuse de mort" c’est-à-dire qu’elle s’occupe du corps des femmes assassinées pour cause de déshonneur, son grand père est un ancien colonel agnostique qui consacre sa retraite aux livres. Choyée pendant l’enfance, Fremsk va malgré tout être menacée car une femme instruite est une offense à la tradition…
L’auteure est danoise mais réfugiée kurde. Et elle s’est donc inspirée de son histoire pour écrire ce premier roman bouleversant qui nous décrit avec précision la situation impossible des femmes dans les milieux intégristes où elles sont considérées comme la propriété voire l’esclave des hommes…
Ce roman âpre et difficile s'avère pour moi nécessaire et militant afin que personne n'oublie que cette histoire se passe près de chez nous, ici et maintenant.

Editions Actes Sud

LA LAVEUSE DE MORT de Sara OmarAu Kurdistan en 1986, nait une petite fille mais sa mèche de cheveux blancs la condamne aux yeux de son père et pour la protéger elle est confiée à ses grands-parents maternels.
Sa grand-mère, très croyante, est "laveuse de mort" c’est-à-dire qu’elle s’occupe du corps des femmes assassinées pour cause de déshonneur, son grand père est un ancien colonel agnostique qui consacre sa retraite aux livres. Choyée pendant l’enfance, Fremsk va malgré tout être menacée car une femme instruite est une offense à la tradition…
L’auteure est danoise mais réfugiée kurde. Et elle s’est donc inspirée de son histoire pour écrire ce premier roman bouleversant qui nous décrit avec précision la situation impossible des femmes dans les milieux intégristes où elles sont considérées comme la propriété voire l’esclave des hommes…
Ce roman âpre et difficile s'avère pour moi nécessaire et militant afin que personne n'oublie que cette histoire se passe près de chez nous, ici et maintenant.

Editions Actes Sud


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28