Accueil > Culture > Les lectures de Sophie > "Baiser ou faire des films" de Chris Kraus

"Baiser ou faire des films" de Chris Kraus

Publié le : 02-04-2021

BAISER OU FAIRE DES FILMS de Chris KrausNous sommes en 1996. Jonas est un étudiant allemand en cinéma et il doit, à la demande de son professeur, produire un film sur le sexe à New York…
Son arrivée dans la Grande Pomme est un peu "abracadabrantesque" : il côtoie des marginaux, des artistes ou des gens atypiques et originaux comme ce professeur obèse qui l’héberge. Motivé et investi, le jeune homme veut tout mettre œuvre pour réaliser son court métrage mais, petit à petit, il va se voir imposer le sujet qu’il se refuse à traiter, le fameux « film à la con sur les nazis ». En effet, lors de son séjour, il fait connaissance de sa "tante" qui fut sauvée des camps de la mort par le grand-père du narrateur qui était un SS responsable du commandement et des atrocités faites à Riga…
Auteur du magistral livre "la Fabrique des salauds", Chris Kraus nous revient avec un roman iconoclaste, loufoque et plein de dérision mais qui, en filigrane, aborde toujours le thème de la responsabilité des Allemands lors du deuxième conflit mondial. Il nous décrit aussi le New York interlope des années 1990 avec ses excès et ses frasques.
Ce roman aux apparences frivoles et légères évoque, tout en subtilité, un passé qu’on ne peut oublier ou ignorer !

Editions Belfond

BAISER OU FAIRE DES FILMS de Chris KrausNous sommes en 1996. Jonas est un étudiant allemand en cinéma et il doit, à la demande de son professeur, produire un film sur le sexe à New York…
Son arrivée dans la Grande Pomme est un peu "abracadabrantesque" : il côtoie des marginaux, des artistes ou des gens atypiques et originaux comme ce professeur obèse qui l’héberge. Motivé et investi, le jeune homme veut tout mettre œuvre pour réaliser son court métrage mais, petit à petit, il va se voir imposer le sujet qu’il se refuse à traiter, le fameux « film à la con sur les nazis ». En effet, lors de son séjour, il fait connaissance de sa "tante" qui fut sauvée des camps de la mort par le grand-père du narrateur qui était un SS responsable du commandement et des atrocités faites à Riga…
Auteur du magistral livre "la Fabrique des salauds", Chris Kraus nous revient avec un roman iconoclaste, loufoque et plein de dérision mais qui, en filigrane, aborde toujours le thème de la responsabilité des Allemands lors du deuxième conflit mondial. Il nous décrit aussi le New York interlope des années 1990 avec ses excès et ses frasques.
Ce roman aux apparences frivoles et légères évoque, tout en subtilité, un passé qu’on ne peut oublier ou ignorer !

Editions Belfond


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28