Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Culture > Concerts > "Ô Liberté !" : Aidons Lilly Formosa, chanteuse ermontoise en pré-commandant son single !
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

"Ô Liberté !" : Aidons Lilly Formosa, chanteuse ermontoise en pré-commandant son single !

Lilly Formosa Ô liberté !« J’ai fait presser mille exemplaires de mon nouveau titre "Ô Liberté !" Je fais appel à la solidarité. La vente de ces disques va contribuer au financement de la suite de mon projet d’album. Un single acheté = 5 € ajoutés à la cagnotte de l’album "Lilium Formosanum".
Dans la famille Formosa, les fidèles lecteurs du Journal connaissent déjà Isabelle, pianiste ermontoise qui a sorti son premier album en 2015. (voir article).
Aujourd'hui, c'est sa fille Lilly qui a l'intention d'éditer son premier opus qui sera intitulé "Lilium Formosanum" : « Tout est déjà enregistré ou presque, ne reste que de l'édition et de la production. Nous avons tellement travaillé, que j'ai même déjà quelques petites surprises pour l'album suivant ! ». Nous retrouverons son goût pour les sons reggae ou pop soul.
Vous l'aurez compris, cet appel participatif est important pour cette artiste qui travaille aussi beaucoup avec la chanteuse Irma qui prépare son 3e album.

>> Pour aider Lilly Formosa : précommande de son single "Ô liberté" à 5 €.


Lilly FormosaBonus : Dans sa biographie publiée sur le site "lookingforsoul.com", Lilly évoque ses souvenirs au Conservatoire et au théâtre Pierre Fresnay d'Ermont.
« Je me souviens que ma mère m’emmenait avec elle de cours en cours, je faisais des coloriages sagement, puis un peu plus grande mes devoirs dans un coin pendant qu’elle donnait ses leçons. Lors de ses concerts je me jouais dans les rideaux rouges du théâtre Pierre Fresnay quand elle répétait. Je connaissais tous ses collègues et élèves, j’adorais jouer au conservatoire, où de part et d’autre on entendait du violon, de la flûte, du piano… Il y avait une grande salle de danse avec une énorme fenêtre vitrée qui faisait la largeur de la salle et qui donnait dans un espace verdoyant du conservatoire, de l’extérieur j’adorais me mettre sur la pointe des pieds, m’attraper au rebord avec mes petites mains, et admirer les danseuses qui s’entrainaient dans leur joli tutu rose… J’étais devenue amie avec la fille d’une collègue de maman, Dominique, qui était aussi ma professeure en chorale. Diane et moi nous retrouvions toujours lors des réunions et pots de fin d’année entre professeurs. Nous arpentions le conservatoire, nous enfermions dans les salles de classe, je me souviens d’un vieux walkman jaune que j’avais et nous écoutions les cassettes audio de Mariah Carey ou Whitney Houston… Depuis toute petite j’ai grandi dans ce conservatoire, en y prenant chaque année des cours de solfège, piano, et en participant à la chorale.
> Biographie complète de Lilly Formosa

Lilly Formosa One man one shotZoom sur son premier single "One man one shot"
J’ai la chance d’avoir mon premier single de sorti "One man one shot", avec des musiciens, un arrangement et un travail réalisé en studio au top et au-delà de ce que je pouvais imaginer. Titre choisi pour une première sortie avec bien sûr la réflexion et l’analyse de Pâris, mais aussi sous les conseils d’Irma, grande chanteuse camerounaise à tournée internationale, que Pâris coache, qui a gentiment dit que ce morceau serait un bon morceau de présentation pour une première écoute et découverte de mon univers. "One man one shot" est déjà passé en radio et a été diffusé dans un célèbre club parisien, nous sommes en pleine préparation de l’album qui sortira pour le printemps prochain.

Lilly Formosa Ô liberté !« J’ai fait presser mille exemplaires de mon nouveau titre "Ô Liberté !" Je fais appel à la solidarité. La vente de ces disques va contribuer au financement de la suite de mon projet d’album. Un single acheté = 5 € ajoutés à la cagnotte de l’album "Lilium Formosanum".
Dans la famille Formosa, les fidèles lecteurs du Journal connaissent déjà Isabelle, pianiste ermontoise qui a sorti son premier album en 2015. (voir article).
Aujourd'hui, c'est sa fille Lilly qui a l'intention d'éditer son premier opus qui sera intitulé "Lilium Formosanum" : « Tout est déjà enregistré ou presque, ne reste que de l'édition et de la production. Nous avons tellement travaillé, que j'ai même déjà quelques petites surprises pour l'album suivant ! ». Nous retrouverons son goût pour les sons reggae ou pop soul.
Vous l'aurez compris, cet appel participatif est important pour cette artiste qui travaille aussi beaucoup avec la chanteuse Irma qui prépare son 3e album.

>> Pour aider Lilly Formosa : précommande de son single "Ô liberté" à 5 €.


Lilly FormosaBonus : Dans sa biographie publiée sur le site "lookingforsoul.com", Lilly évoque ses souvenirs au Conservatoire et au théâtre Pierre Fresnay d'Ermont.
« Je me souviens que ma mère m’emmenait avec elle de cours en cours, je faisais des coloriages sagement, puis un peu plus grande mes devoirs dans un coin pendant qu’elle donnait ses leçons. Lors de ses concerts je me jouais dans les rideaux rouges du théâtre Pierre Fresnay quand elle répétait. Je connaissais tous ses collègues et élèves, j’adorais jouer au conservatoire, où de part et d’autre on entendait du violon, de la flûte, du piano… Il y avait une grande salle de danse avec une énorme fenêtre vitrée qui faisait la largeur de la salle et qui donnait dans un espace verdoyant du conservatoire, de l’extérieur j’adorais me mettre sur la pointe des pieds, m’attraper au rebord avec mes petites mains, et admirer les danseuses qui s’entrainaient dans leur joli tutu rose… J’étais devenue amie avec la fille d’une collègue de maman, Dominique, qui était aussi ma professeure en chorale. Diane et moi nous retrouvions toujours lors des réunions et pots de fin d’année entre professeurs. Nous arpentions le conservatoire, nous enfermions dans les salles de classe, je me souviens d’un vieux walkman jaune que j’avais et nous écoutions les cassettes audio de Mariah Carey ou Whitney Houston… Depuis toute petite j’ai grandi dans ce conservatoire, en y prenant chaque année des cours de solfège, piano, et en participant à la chorale.
> Biographie complète de Lilly Formosa

Lilly Formosa One man one shotZoom sur son premier single "One man one shot"
J’ai la chance d’avoir mon premier single de sorti "One man one shot", avec des musiciens, un arrangement et un travail réalisé en studio au top et au-delà de ce que je pouvais imaginer. Titre choisi pour une première sortie avec bien sûr la réflexion et l’analyse de Pâris, mais aussi sous les conseils d’Irma, grande chanteuse camerounaise à tournée internationale, que Pâris coache, qui a gentiment dit que ce morceau serait un bon morceau de présentation pour une première écoute et découverte de mon univers. "One man one shot" est déjà passé en radio et a été diffusé dans un célèbre club parisien, nous sommes en pleine préparation de l’album qui sortira pour le printemps prochain.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Concerts"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Concerts"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

MK - Il y a 17 jours
J'ADORE ;)