Accueil > Histoire locale > Patrimoine > Origine du nom des villes de la Vallée. Cette semaine : Franconville
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Origine du nom des villes de la Vallée. Cette semaine : Franconville

Publié le : 12-05-2024

Extrait Carte Cassini - FranconvilleSÉRIE "L'origine du nom des villes de la Vallée de Montmorency"
Plongeons-nous cette année sur l'origine des noms de nos villes : une occasion de redécouvrir la genèse de notre histoire locale.
Cette semaine : Franconville.

Dans cette série consacrée à l'origine du nom des villes de la Vallée de Montmorency, soyons honnêtes : le nom de Franconville est assez explicite. En effet, sans aucune recherche, on peut deviner que Franconville signifie "ville des Francs" ou bien "domaine des Francs". Et vous avez raison. Mais plongeons-nous dans les recherches effectuées par les historiens locaux pour mieux comprendre la naissance de la ville.

Mairie de FranconvilleSur le site internet officiel de la ville de Franconville, nous apprenons que le premier document faisant mention de Franconville date de 1137 dans les œuvres de l’Abbé Suger, sous le nom de Franconville ("Francorum villa"), situé dans le "Pagus parisiensis" document administratif de Cormeilles-en-Parisis. Pour l'anecdote, on y évoquait… l'augmentation des impôts de quarante sous à Franconville !
Ce terme "Francorum villa" ("domaine des Francs") n'est pas neutre. En effet, cette dénomination laisse à penser que la vie était déjà bien implantée dans cette région. Et les historiens de l'association Valmorency le confirment : « Franconville est une des rares communes de la Vallée de Montmorency à ne pas avoir vu sa superficie modifiée au cours des âges. Son territoire couvre 619 hectares. Le village s'est construitessentiellement autour de l’axe de communication menant de Paris à la Normandie, route parallèle au sud de l’ancienne voie romaine, dite "Chaussée Jules César". Cette route, appelée par la suite le chemin ferré, forme la limite de Franconville et de Plessis-Bouchard. L’abandon de cette voie antique, au profit d’un nouvel itinéraire, plus au sud, par Épinay et Sannois (RN 14), accroîtra l’importance du village de Franconville avant le XIIIe siècle. »

Gare de FranconvilleEnsuite, au fil des siècles, différentes formes du nom de Franconville seront relevées : Francorum Villa (1137), Francurtvilla (vers 1150), Francorvilla (1205), Franconvilla (1352), Franconville-la-Garenne (1382), Francovilla (1525), Franconville-la-Libre (1793)...

Parmi cette liste, on remarquera le suffixe "la-Garenne" accolé à Franconville. Cette précision permettait ainsi de différencier le Franconville de la Vallée de Montmorency avec Franconville-aux-Bois, ancienne seigneurie "absorbée" au XVIIIe siècle par la paroisse de Saint-Martin-du-Tertre. (Le château de Franconville se situe ainsi dans cette ville située près de la forêt de Carnelle).
Mais, au fait, pourquoi ce choix "la-Garenne" ? Probablement pour évoquer les réserves de lièvres de garenne que seul le Prince avait le droit de chasser !

Pour en savoir plus :
Histoire de la ville sur le site internet de la ville de Franconville
La ville de Franconville sur le site Wikipedia

Extrait Carte Cassini - FranconvilleSÉRIE "L'origine du nom des villes de la Vallée de Montmorency"
Plongeons-nous cette année sur l'origine des noms de nos villes : une occasion de redécouvrir la genèse de notre histoire locale.
Cette semaine : Franconville.

Dans cette série consacrée à l'origine du nom des villes de la Vallée de Montmorency, soyons honnêtes : le nom de Franconville est assez explicite. En effet, sans aucune recherche, on peut deviner que Franconville signifie "ville des Francs" ou bien "domaine des Francs". Et vous avez raison. Mais plongeons-nous dans les recherches effectuées par les historiens locaux pour mieux comprendre la naissance de la ville.

Mairie de FranconvilleSur le site internet officiel de la ville de Franconville, nous apprenons que le premier document faisant mention de Franconville date de 1137 dans les œuvres de l’Abbé Suger, sous le nom de Franconville ("Francorum villa"), situé dans le "Pagus parisiensis" document administratif de Cormeilles-en-Parisis. Pour l'anecdote, on y évoquait… l'augmentation des impôts de quarante sous à Franconville !
Ce terme "Francorum villa" ("domaine des Francs") n'est pas neutre. En effet, cette dénomination laisse à penser que la vie était déjà bien implantée dans cette région. Et les historiens de l'association Valmorency le confirment : « Franconville est une des rares communes de la Vallée de Montmorency à ne pas avoir vu sa superficie modifiée au cours des âges. Son territoire couvre 619 hectares. Le village s'est construitessentiellement autour de l’axe de communication menant de Paris à la Normandie, route parallèle au sud de l’ancienne voie romaine, dite "Chaussée Jules César". Cette route, appelée par la suite le chemin ferré, forme la limite de Franconville et de Plessis-Bouchard. L’abandon de cette voie antique, au profit d’un nouvel itinéraire, plus au sud, par Épinay et Sannois (RN 14), accroîtra l’importance du village de Franconville avant le XIIIe siècle. »

Gare de FranconvilleEnsuite, au fil des siècles, différentes formes du nom de Franconville seront relevées : Francorum Villa (1137), Francurtvilla (vers 1150), Francorvilla (1205), Franconvilla (1352), Franconville-la-Garenne (1382), Francovilla (1525), Franconville-la-Libre (1793)...

Parmi cette liste, on remarquera le suffixe "la-Garenne" accolé à Franconville. Cette précision permettait ainsi de différencier le Franconville de la Vallée de Montmorency avec Franconville-aux-Bois, ancienne seigneurie "absorbée" au XVIIIe siècle par la paroisse de Saint-Martin-du-Tertre. (Le château de Franconville se situe ainsi dans cette ville située près de la forêt de Carnelle).
Mais, au fait, pourquoi ce choix "la-Garenne" ? Probablement pour évoquer les réserves de lièvres de garenne que seul le Prince avait le droit de chasser !

Pour en savoir plus :
Histoire de la ville sur le site internet de la ville de Franconville
La ville de Franconville sur le site Wikipedia

Partager cette page :

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28