Accueil > Histoire locale > Rencontres de François > Confinement à Deuil-la-Barre avec Emilie et Julien de "Terrabière"...

Confinement à Deuil-la-Barre avec Emilie et Julien de "Terrabière" : « Cette crise servira peut-être de déclic pour un monde plus solidaire… »

Publié le : 16-04-2020

Emilie et Julien de Il y a deux ans, le Journal de François mettait à l'honneur Emilie Huynh et Julien Laforgue qui nous racontaient le début de l'aventure de "Terrabière", la première micro-brasserie biologique implantée dans la Vallée de Montmorency, à Deuil-la-Barre. Depuis cette date, leurs différentes recettes artisanales connaissent un grand succès auprès des amateurs de bière.
Il m'a semblé important de les recontacter pendant cette période inédite pour qu'ils partagent avec nous leur confinement.

Pendant cette période de confinement quelle est la situation pour "Terrabière" ? Comment vous êtes-vous organisés ?
Nous nous y attendions un peu. Dès lors que nous avons appris les fermetures des crèches, écoles, collèges et lycées, nous nous sommes préparés à être les prochains sur la liste à devoir fermer. Cependant, notre commerce a l’avantage d’être à la fois un lieu de production, un espace bar et une boutique à emporter. Le Décret du 14 mars, nous autorise à maintenir la vente à emporter. Nous avons donc maintenu une activité partielle avec des horaires très restreints. Pour pouvoir travailler et servir notre clientèle dans les conditions sanitaires en vigueur, nous avons mis en place un système de commande en ligne avec un service de livraison à domicile sur Deuil-La Barre et ses alentour ou bien avec un retrait sans contact uniquement sur rendez-vous. Les commandes passées avant le vendredi 20h sont honorées le samedi matin entre 10h et 12h. Nous avons mis en vente toute notre carte de bières, café d’orge, tisanes de fleurs de houblon, mais également toute notre carte de charcuteries et tartinades bio en bocaux.

TerrabièreQuelle est la réaction de vos clients ? Quels sont les projets et manifestations que vous avez dû annulés ?
L’annonce de la fermeture a été quelque peu brutale, bien que tout à fait légitime. Nous étions en plein service lorsque nous avons appris la nouvelle. Le soir même, nous avons dû tout fermer sans prévenir nos clients, fournisseurs et partenaires. C’est le lendemain, le dimanche 15 mars, en allant voter que nous avons croisé les Deuillois et échangé, de loin, nos sentiments mêlés de tristesse et de peur mais aussi d’espoir et d’optimisme. Ensuite, nous avons contacté nos clients pour annuler tous les événements privés (ateliers de brassage, visites guidées, privatisations, etc...), suspendu nos partenariats (comme la récupération hebdomadaire d’invendus de pain chez Patibio) pour les semaines à venir. Nous sommes tous déçus mais cela était nécessaire.
Cette période estivale est propice aux manifestations extérieures pour Terrabière, comme des salons spécialisés de la bière ou des événements locaux ("Une journée au jardin" à Eragny-sur-Oise, "Les Naturelles" à Montmorency, "La fête de la Nature", etc...). Tout a été annulé jusqu’à nouvel ordre.

brasserie Côté brassage, vous avez réduit votre production ou est-ce que vous vendez prioritairement votre stock afin de réduire des frais ?
Comme beaucoup de producteurs, nous avons réduits notre cadence de production. De plus, une grande partie des acteurs de notre chaîne de production est à l’arrêt (fournisseur d'invendus de pains, récupérateurs de drêches). Cela complique énormément la gestion.
Etant un petit commerce, notre stock est essentiellement vendu sur place et une autre partie est vendue chez des cavistes ou restaurateurs, fermés également durant cette période.
En accord avec les dispositions gouvernementales, nous avons décidé de limiter au maximum les contacts et les livraisons. C'est pour cela que nous proposons de la vente à emporter sur pré-commande ou livrée à domicile.. Ceci nous permet uniquement de garder un lien avec nos clients et de proposer un point de vente alimentaire sur Deuil-La Barre en soutien à toutes les personnes mobilisées pour que la vie puisse continuer. Nous verrons au fur et à mesure comment relancer pleinement notre production.

Cette situation inédite fragilise sûrement votre jeune entreprise. Comment le public peut-il vous aider ?
Nous pensons sincèrement que nous ne pourrons pas rattraper les pertes sur cette période. Malgré les aides annoncées par l’Etat, ce ne sera pas suffisant pour combler les déficits. En tant que dirigeant salarié par exemple, nous n’avons pas le droit au chômage partiel. Nous espérons être éligible à l'aide de 1 500€ promise par l'Etat aux PME. Cela nous permettrait de payer une partie des charges fixes mais au-delà d'un mois de fermeture totale, la santé de notre entreprise deviendra critique.
Nous sommes optimistes et recherchons des solutions. Nous mettrons toute notre énergie pour continuer à faire vivre Terrabière.
Nous espérons que le public, après cette crise, soutiendra les petits producteurs ou les commerces indépendants.
Quand ce virus sera loin derrière nous, nous pourrons faire une grande fête pour fêter la vie tout simplement ! Cette crise servira peut-être de déclic pour un monde plus solidaire, pour une planète plus saine et pour un avenir meilleur.

Pack TerrabièreTerminons par des notes positives : quelle est la dernière-née des bières de "Terrabière" ?
Début avril, Terrabière proposera une bière à la fleur de sureau de Deuil-La Barre. Cette bière printanière légère, fraîche et fleurie nous rappelle que le soleil et le beau temps sont revenus. Bien sûr, elle sera mise à la vente à emporter.
Ensuite, nous profitons de ce confinement pour mettre en place de nouvelles recettes de bière mais aussi pour finaliser de nouveaux projets pour Terrabière dont nous espérons pouvoir vous en parler très prochainement !

Enfin côté loisirs avez-vous un livre, un film, une série que vous avez appréciés et que vous recommanderiez aux lecteurs du journal ?
Nous aimons beaucoup "16 levers de soleil" un documentaire sur Thomas Pesquet qui force à la réflexion sur les catastrophes naturelles, la condition humaine et notre rapport au monde. Avec de belles images à la clé et qui peut être regardé par toute la famille !
Pour se détendre un peu côté lecture, peut-être connaissez-vous les "Contes du roi Cambrinus" de Charles Deulin. Un pétillant voyage à travers les belles légendes de la région du Nord et la Belgique. Les héros de Grimm, ou d'Andersen, ou d'autres, se réincarnent ici en de légendaires personnages de cette région ainsi dotés d'une histoire toute neuve, mais n'ayant rien à voir avec leurs véritables origines. Chaque conte résonne des airs de fête où la bière coule à flots. Et l'humour, léger comme des bulles blondes, aromatise ces écrits, qui ne sont pourtant pas dépourvus d'une certaine philosophie.
Et sinon pour rester dans le thème de la bière, le 10 avril sortira sur Netflix une série inédite sur 2 frères brasseurs incollables sur la bière "Brew Brothers". C’est une série très attendue que nous n’avons pas encore vu mais ça pourra être un sujet de discussion au bar Terrabière quand ça réouvrira !

Merci d’avance et à bientôt. Dans pas trop longtemps j’espère ! Prenez bien soin de vous.

Contact : Terrabière 13 rue Charles de Gaulle Deuil-La Barre - Tél : 06 83 17 53 79. Email : contact@brasserie-terrabiere.com - Terrabière : site internet

Infos livraisons à domicile : La commande (d'un montant de 30 € minimum) est à envoyer sur contact@brasserie-terrabiere.com
Pensez à préciser : 
nom, prénom, adresse, numéro de téléphone. "Terrabière" effectue une livraison sans contact devant votre domicile ou en bas de votre immeuble. Une date de livraison vous sera proposée dans les meilleurs délais.
Le règlement se fait par virement bancaire à la commande ou par chèque ou espèces le jour de la livraison (merci de faire l’appoint si ce sont des espèces et de les mettre sous enveloppe).
Zone de livraison :
Villes du 95 : Andilly, Argenteuil, Bouffémont, Domont, Eaubonne, Ecouen; Enghien-les-Bains, Ermont, Ezanville, Franconville, Le Plessis-Bouchard, Montlignon, Montmagny, Montmorency, Piscop, Sannois, Saint-Brice-sous-Forêt, Saint-Gratien, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix, Soisy-sous-Montmorency, Sarcelles
Villiers le Bel.
Villes du 93 : Epinay-sur-Seine, L'Île-Saint-Denis, Saint-Ouen, Villetaneuse, Pierrefite-sur-Seine.


Voir aussi l'article publié en 2018 :

Emilie et Julien brassent à Deuil-la-Barre les premières bières "made in Vallée de Montmorency" ! Rencontre avec deux passionnés.

Emilie et Julien de Il y a deux ans, le Journal de François mettait à l'honneur Emilie Huynh et Julien Laforgue qui nous racontaient le début de l'aventure de "Terrabière", la première micro-brasserie biologique implantée dans la Vallée de Montmorency, à Deuil-la-Barre. Depuis cette date, leurs différentes recettes artisanales connaissent un grand succès auprès des amateurs de bière.
Il m'a semblé important de les recontacter pendant cette période inédite pour qu'ils partagent avec nous leur confinement.

Pendant cette période de confinement quelle est la situation pour "Terrabière" ? Comment vous êtes-vous organisés ?
Nous nous y attendions un peu. Dès lors que nous avons appris les fermetures des crèches, écoles, collèges et lycées, nous nous sommes préparés à être les prochains sur la liste à devoir fermer. Cependant, notre commerce a l’avantage d’être à la fois un lieu de production, un espace bar et une boutique à emporter. Le Décret du 14 mars, nous autorise à maintenir la vente à emporter. Nous avons donc maintenu une activité partielle avec des horaires très restreints. Pour pouvoir travailler et servir notre clientèle dans les conditions sanitaires en vigueur, nous avons mis en place un système de commande en ligne avec un service de livraison à domicile sur Deuil-La Barre et ses alentour ou bien avec un retrait sans contact uniquement sur rendez-vous. Les commandes passées avant le vendredi 20h sont honorées le samedi matin entre 10h et 12h. Nous avons mis en vente toute notre carte de bières, café d’orge, tisanes de fleurs de houblon, mais également toute notre carte de charcuteries et tartinades bio en bocaux.

TerrabièreQuelle est la réaction de vos clients ? Quels sont les projets et manifestations que vous avez dû annulés ?
L’annonce de la fermeture a été quelque peu brutale, bien que tout à fait légitime. Nous étions en plein service lorsque nous avons appris la nouvelle. Le soir même, nous avons dû tout fermer sans prévenir nos clients, fournisseurs et partenaires. C’est le lendemain, le dimanche 15 mars, en allant voter que nous avons croisé les Deuillois et échangé, de loin, nos sentiments mêlés de tristesse et de peur mais aussi d’espoir et d’optimisme. Ensuite, nous avons contacté nos clients pour annuler tous les événements privés (ateliers de brassage, visites guidées, privatisations, etc...), suspendu nos partenariats (comme la récupération hebdomadaire d’invendus de pain chez Patibio) pour les semaines à venir. Nous sommes tous déçus mais cela était nécessaire.
Cette période estivale est propice aux manifestations extérieures pour Terrabière, comme des salons spécialisés de la bière ou des événements locaux ("Une journée au jardin" à Eragny-sur-Oise, "Les Naturelles" à Montmorency, "La fête de la Nature", etc...). Tout a été annulé jusqu’à nouvel ordre.

brasserie Côté brassage, vous avez réduit votre production ou est-ce que vous vendez prioritairement votre stock afin de réduire des frais ?
Comme beaucoup de producteurs, nous avons réduits notre cadence de production. De plus, une grande partie des acteurs de notre chaîne de production est à l’arrêt (fournisseur d'invendus de pains, récupérateurs de drêches). Cela complique énormément la gestion.
Etant un petit commerce, notre stock est essentiellement vendu sur place et une autre partie est vendue chez des cavistes ou restaurateurs, fermés également durant cette période.
En accord avec les dispositions gouvernementales, nous avons décidé de limiter au maximum les contacts et les livraisons. C'est pour cela que nous proposons de la vente à emporter sur pré-commande ou livrée à domicile.. Ceci nous permet uniquement de garder un lien avec nos clients et de proposer un point de vente alimentaire sur Deuil-La Barre en soutien à toutes les personnes mobilisées pour que la vie puisse continuer. Nous verrons au fur et à mesure comment relancer pleinement notre production.

Cette situation inédite fragilise sûrement votre jeune entreprise. Comment le public peut-il vous aider ?
Nous pensons sincèrement que nous ne pourrons pas rattraper les pertes sur cette période. Malgré les aides annoncées par l’Etat, ce ne sera pas suffisant pour combler les déficits. En tant que dirigeant salarié par exemple, nous n’avons pas le droit au chômage partiel. Nous espérons être éligible à l'aide de 1 500€ promise par l'Etat aux PME. Cela nous permettrait de payer une partie des charges fixes mais au-delà d'un mois de fermeture totale, la santé de notre entreprise deviendra critique.
Nous sommes optimistes et recherchons des solutions. Nous mettrons toute notre énergie pour continuer à faire vivre Terrabière.
Nous espérons que le public, après cette crise, soutiendra les petits producteurs ou les commerces indépendants.
Quand ce virus sera loin derrière nous, nous pourrons faire une grande fête pour fêter la vie tout simplement ! Cette crise servira peut-être de déclic pour un monde plus solidaire, pour une planète plus saine et pour un avenir meilleur.

Pack TerrabièreTerminons par des notes positives : quelle est la dernière-née des bières de "Terrabière" ?
Début avril, Terrabière proposera une bière à la fleur de sureau de Deuil-La Barre. Cette bière printanière légère, fraîche et fleurie nous rappelle que le soleil et le beau temps sont revenus. Bien sûr, elle sera mise à la vente à emporter.
Ensuite, nous profitons de ce confinement pour mettre en place de nouvelles recettes de bière mais aussi pour finaliser de nouveaux projets pour Terrabière dont nous espérons pouvoir vous en parler très prochainement !

Enfin côté loisirs avez-vous un livre, un film, une série que vous avez appréciés et que vous recommanderiez aux lecteurs du journal ?
Nous aimons beaucoup "16 levers de soleil" un documentaire sur Thomas Pesquet qui force à la réflexion sur les catastrophes naturelles, la condition humaine et notre rapport au monde. Avec de belles images à la clé et qui peut être regardé par toute la famille !
Pour se détendre un peu côté lecture, peut-être connaissez-vous les "Contes du roi Cambrinus" de Charles Deulin. Un pétillant voyage à travers les belles légendes de la région du Nord et la Belgique. Les héros de Grimm, ou d'Andersen, ou d'autres, se réincarnent ici en de légendaires personnages de cette région ainsi dotés d'une histoire toute neuve, mais n'ayant rien à voir avec leurs véritables origines. Chaque conte résonne des airs de fête où la bière coule à flots. Et l'humour, léger comme des bulles blondes, aromatise ces écrits, qui ne sont pourtant pas dépourvus d'une certaine philosophie.
Et sinon pour rester dans le thème de la bière, le 10 avril sortira sur Netflix une série inédite sur 2 frères brasseurs incollables sur la bière "Brew Brothers". C’est une série très attendue que nous n’avons pas encore vu mais ça pourra être un sujet de discussion au bar Terrabière quand ça réouvrira !

Merci d’avance et à bientôt. Dans pas trop longtemps j’espère ! Prenez bien soin de vous.

Contact : Terrabière 13 rue Charles de Gaulle Deuil-La Barre - Tél : 06 83 17 53 79. Email : contact@brasserie-terrabiere.com - Terrabière : site internet

Infos livraisons à domicile : La commande (d'un montant de 30 € minimum) est à envoyer sur contact@brasserie-terrabiere.com
Pensez à préciser : 
nom, prénom, adresse, numéro de téléphone. "Terrabière" effectue une livraison sans contact devant votre domicile ou en bas de votre immeuble. Une date de livraison vous sera proposée dans les meilleurs délais.
Le règlement se fait par virement bancaire à la commande ou par chèque ou espèces le jour de la livraison (merci de faire l’appoint si ce sont des espèces et de les mettre sous enveloppe).
Zone de livraison :
Villes du 95 : Andilly, Argenteuil, Bouffémont, Domont, Eaubonne, Ecouen; Enghien-les-Bains, Ermont, Ezanville, Franconville, Le Plessis-Bouchard, Montlignon, Montmagny, Montmorency, Piscop, Sannois, Saint-Brice-sous-Forêt, Saint-Gratien, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix, Soisy-sous-Montmorency, Sarcelles
Villiers le Bel.
Villes du 93 : Epinay-sur-Seine, L'Île-Saint-Denis, Saint-Ouen, Villetaneuse, Pierrefite-sur-Seine.


Voir aussi l'article publié en 2018 :

Emilie et Julien brassent à Deuil-la-Barre les premières bières "made in Vallée de Montmorency" ! Rencontre avec deux passionnés.


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28