[Fermer]
Fermer

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Le Journal de François
Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > D'hier à aujourd'hui.... > Zoom sur la chapelle de Cernay à Ermont

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda complet
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Zoom sur la chapelle de Cernay à Ermont

Eric Darvoy, animateur du blog "Photimages…d'hier et d'aujourd'hui", nous propose désormais ce rendez-vous photo : il parvient à relier le passé avec le présent et cela devient spectaculaire !
A l'honneur  : la chapelle de Cernay à Ermont.
 

Chapelle de Cernay - Ermont
Chapelle de Cernay - Ermont
Chapelle de cernay - ermont
Chapelle de Cernay - Ermont


Bonus : présentation de la chapelle de Cernay
(extrait du site internet de l'association Valmorency)

Située rue du général Decaen, elle est construite en 1872 et restaurée à la fin des années 1990.

À partir de 1869, les Filles de la charité Saint-Vincent-de-Paul font bâtir au quartier de Cernay, près de la future station du même nom, un orphelinat de jeunes filles pour suppléer celui de la paroisse Saint-Roch à Paris, devenu trop étroit. La chapelle, consacrée au Sacré-Cœur, se compose d’un vaisseau unique de trois travées, achevé par un sanctuaire de plan rectangulaire.

Elle sert de lieu de culte durant la période de reconstruction de l’église Saint-Flaive en 1887. Après le départ des sœurs en 1969 et la démolition en 1985 de l’orphelinat tombant en ruine, la chapelle restaurée, dont les vitraux et les fonds incolores animés de formes géométriques orangées sont dûs aux maîtres-verriers Gérard Hermet-Mireille Juteau, devient un espace culturel municipal

Un simple clocheton coiffe la façade. Le style d’ensemble, bien que décoré d’éléments d’inspiration médiévale, comme les contreforts et la rose de la façade, conserve des proportions plus proches du classicisme, avec larges et régulières et la grande fenêtre d’axe. Le décor mouluré de l’intérieur fait également référence au XVIIe siècle.
Gérard Ducoeur de l'association Valmorency

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "D'hier à aujourd'hui...."


0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

(Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot et éviter les spams, merci de répondre à la question suivante :)

CAPTCHA Image Reload Image
Résultat :

Aucun commentaire