Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Agenda > Théâtre : "Un homme à distance"
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Théâtre : "Un homme à distance"

théâtre : UN HOMME A DISTANCESamedi 14 octobre 2017
Franconville

« Contrairement à d’autres livres que j’ai écrits, je ne pouvais pas donner de suite à "Un homme à distance" mais Kay Bartholdi et Jonathan Shields, ses personnages, me manquaient.  J’ai donc décidé de l’adapter au théâtre, une manière pour moi de les retrouver comme le feraient des amis. » a confié Katherine Pancol au sujet de cette pièce présentée à Franconville.

Présentation de la pièce (extrait communiqué de presse)
Histoire insolite proposée par l’auteur et journaliste Katherine Pancol : Jonathan Shields, touriste américain pousse la porte de la librairie de Kay Bartholdi à Fécamp afin de commander une série de livres à lui transmettre au cours de son périple en France.
Envoyer des livres par la Poste au XXIe siècle… échanger ses avis sur chaque ouvrage, découvrir que chacun ment…
Étonnante histoire pleine de rebondissements et de passion, superbement jouée par Christelle Reboul et Marie-Laurence Tartas, précédemment accueillies à l’Espace Saint-Exupéry dans "La Religieuse", et Nicolas Vaude, génialement intriguant !

Une pièce de : Katherine Pancol - Mise en scène : Didier Long
Avec : Christelle Reboul, Marie-Laurence Tartas et Nicolas Vaude

Samedi 14 octobre 2017 à 21h - Espace Saint-Exupéry - Théâtre Jean Cocteau 32 rue de la Station Franconville – Tarif : 27€, réduit ; 21€ - Réservations au 01 39 32 66 06 ou en ligne.

théâtre : UN HOMME A DISTANCESamedi 14 octobre 2017
Franconville

« Contrairement à d’autres livres que j’ai écrits, je ne pouvais pas donner de suite à "Un homme à distance" mais Kay Bartholdi et Jonathan Shields, ses personnages, me manquaient.  J’ai donc décidé de l’adapter au théâtre, une manière pour moi de les retrouver comme le feraient des amis. » a confié Katherine Pancol au sujet de cette pièce présentée à Franconville.

Présentation de la pièce (extrait communiqué de presse)
Histoire insolite proposée par l’auteur et journaliste Katherine Pancol : Jonathan Shields, touriste américain pousse la porte de la librairie de Kay Bartholdi à Fécamp afin de commander une série de livres à lui transmettre au cours de son périple en France.
Envoyer des livres par la Poste au XXIe siècle… échanger ses avis sur chaque ouvrage, découvrir que chacun ment…
Étonnante histoire pleine de rebondissements et de passion, superbement jouée par Christelle Reboul et Marie-Laurence Tartas, précédemment accueillies à l’Espace Saint-Exupéry dans "La Religieuse", et Nicolas Vaude, génialement intriguant !

Une pièce de : Katherine Pancol - Mise en scène : Didier Long
Avec : Christelle Reboul, Marie-Laurence Tartas et Nicolas Vaude

Samedi 14 octobre 2017 à 21h - Espace Saint-Exupéry - Théâtre Jean Cocteau 32 rue de la Station Franconville – Tarif : 27€, réduit ; 21€ - Réservations au 01 39 32 66 06 ou en ligne.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page Agenda

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page Agenda

Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Mathieu - Il y a 7 jours
la pièce « un homme à distance » de Katherine Pancol s’est avérée très décevante. Aucun rythme. Une succession de lectures perdues dans une mise en scène minimaliste. Pourtant le texte était magnifique et les acteurs excellents mais nous avons piqué du nez plusieurs fois en regardant notre montre encouragés par les voisins baillant de concert. Étonnant qu’un tourneur ait pu monter sa tournée sur ce type de pièce réservée à notre avis à un public épris de théâtre introspectif et intimiste.
Il s'agit d'un roman adapté pour le théâtre, où l'unité de lieu et de temps a son importance. Est-ce la mise en scène, ou l'adaptation qui pêche ? Je laisse juge les futurs spectateurs.