[Fermer]
Fermer

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Le Journal de François
Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Histoire locale > Pierre-Michel et Marie Broutin : deux Ermontois à redécouvrir !
share

Pierre-Michel et Marie Broutin : deux Ermontois à redécouvrir !

Marie BroutinPierre-Michel et Marie Broutin : la vie de ces deux étonnants personnages ermontois sera retracée dans une séance théâtrale à trois voix menée par Hervé Collet, président de Valmorency, avec le concours de Juliette Degenne et Claude Lesko, comédiens professionnels, à partir de textes authentiques.
Ce nouveau "rendez-vous de l'histoire valmorencéenne" a lieu dans la cadre des festivités des 50 ans de la MJC d'Ermont. C'est toujours l'occasion de plonger dans l'histoire locale de manière pédagogique et agréable. Une nouvelle fois, je tire un grand coup de chapeau à Hervé Collet et à sa dynamique association Valmorency.

 

Présentation de l'événement, réalisée par Hervé Collet :

Pierre-Michel et Marie Broutin à Ermont, derniers seigneurs de Cernay :
- Pierre Michel Broutin, député de l’île de France (Maurice) à la Convention, défenseur des îles Mascareignes et partisan de l’esclavage.
- Marie Rémy, épouse Broutin, illustre dame de salon connue sous le nom de Madame Broutin, protectrice d’André Chénier et des députés girondins, aïeule lointaine du prince Napoléon.
Curieux couple que celui des époux Broutin, qui achètent le château de Cernay en 1788, un an avant la Révolution, devenant ainsi les derniers seigneurs d’Ermont. Ils finiront d’ailleurs par divorcer. Chacun suit, de son côté, un destin mouvementé, mais digne d’intérêt.

Marie Rémy (ca. 1735 -1802), tient à Paris un salon très fréquenté, qui rassemble de nombreux hommes de lettres, et anime une petite troupe de théâtre amateur. Dans son château de Cernay, elle reçoit notamment le poète André Chénier et l’abbé Morellet, académicien de renom. Au moment de la Terreur, elle réussit à cacher des députés girondins, dont Pierre-Louis Lacretelle l’aîné, également académicien, qui deviendra son amant. Sa fille unique, prénommée également Marie, sera la lointaine aïeule d’Alix de Foresta, grand-mère du prince Jean-Christophe Napoléon, chef de la maison impériale.

Château de Cernay ErmontSon mari, Pierre Michel Broutin (1732-1805), est le liquidateur des comptes de la Compagnie des Indes orientales de 1782 à 1785. Pendant la Révolution, c’est chez lui, à Paris que se réunit le lobby des colons des Mascareignes, groupe d’îles de l’Océan indien rassemblant la Réunion (Île Bourbon) et l’Ile Maurice (Île de France). D’abord député suppléant, puis titulaire, de l’Ile de France en 1792 à la Convention, il est partisan du maintien du statu quo lors du débat sur l’abolition de l’esclavage (décret du 4 février 1794, qui sera rapporté par Bonaparte le 16 juillet 1802), pour ne pas « mettre en péril l’économie des Mascareignes ».

Vendredi 13 avril 2012 à 20 h 30 - Théâtre de l’Aventure - 1, rue Gambetta 95120 Ermont – Entrée libre, sur réservation. Inscriptions : contact@valmorency.fr, ou tél  : 06 81 30 53 ou MJC d’Ermont : mjc@mjcermont.com. 01 34 15 73 31.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Histoire locale"


0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

(Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot et éviter les spams, merci de répondre à la question suivante :)

CAPTCHA Image Reload Image
Résultat :

Aucun commentaire