Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Patrimoine > Origine du nom des villes de la Vallée. Cette semaine : Le Plessis-Bouchard
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Voir l'agenda lotos-jeux
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Origine du nom des villes de la Vallée. Cette semaine : Le Plessis-Bouchard

Le Journal de François vous propose de découvrir l'origine du nom des villes de notre chère Vallée de Montmorency. Découvrons cette semaine la provenance du nom de Plessis-Bouchard.

Plessis Bouchard - Mairie et EcolesUn peu d'ancien français, un peu de d'histoire : vous mélangez le tout et vous avez l'origine logique du nom de la ville du Plessis Bouchard.
Commençons par une petite leçon linguistique : le verbe d’ancien français "plaissier", ("courber", "ployer") a pris le sens de « entourer de clôtures de branchages entrelacés ». Le terme "plessis" s’est alors appliqué à un enclos entouré de haies ou de claies.  Et les habitants du hameau en ont construit de très nombreux pour se protéger des chevreuils, des cerfs et des sangliers qui venaient de la forêt de Boissy.
Pour l'évocation historique, évoquons de nouveau la faune de la forêt : en effet, la famille de Montmorency, maître des lieux, aimait venir chasser dans ces bois et les aînés de la famille se prénommaient… Bouchard
Nos deux historiens de la Vallée, Hervé Collet et Gérard Ducoeur, nous apprennent que le village primitif du Eglise Saint Nicolas Plessis BouchardPlessis a porté des noms divers : « "Plesi" jusqu’au milieu du XIVe siècle, avec des variantes en "Plessseiz", latinisé en "Plesseyum", avec parfois l’adjonction de sous-Taverny, pour permettre à l’interlocuteur de situer ce hameau à proximité d’un bourg plus important et plus connu. Le toponyme "Plessis" s’est fixé au milieu du XIVe siècle, et s’est vu adjoindre le nom de "Bouchard" alors que paradoxalement, les Montmorency eux-mêmes ne le portaient plus depuis 1339 ! (mort du dernier Bouchard, petit-fils de Bouchard 1er, seigneur de Saint-Leu).
Enfin, notons qu'en 1709, le village comptait 92 âmes : les habitants étaient vignerons, bûcherons, garde-chasse. Ce n'est qu'au XIXe siècle que Plessis Bouchard prendra son essor quand les bois qui couvrent une grande surface du sol seront abattus et la terre mise en culture.

En savoir plus
>> site de l'association Valmorency : Histoire générale du Plessis-Bouchard
>> site de la ville du Plessis-Bouchard : Histoire de la ville
>> Fiche wikipedia sur la ville du Plessis-Bouchard

Le Journal de François vous propose de découvrir l'origine du nom des villes de notre chère Vallée de Montmorency. Découvrons cette semaine la provenance du nom de Plessis-Bouchard.

Plessis Bouchard - Mairie et EcolesUn peu d'ancien français, un peu de d'histoire : vous mélangez le tout et vous avez l'origine logique du nom de la ville du Plessis Bouchard.
Commençons par une petite leçon linguistique : le verbe d’ancien français "plaissier", ("courber", "ployer") a pris le sens de « entourer de clôtures de branchages entrelacés ». Le terme "plessis" s’est alors appliqué à un enclos entouré de haies ou de claies.  Et les habitants du hameau en ont construit de très nombreux pour se protéger des chevreuils, des cerfs et des sangliers qui venaient de la forêt de Boissy.
Pour l'évocation historique, évoquons de nouveau la faune de la forêt : en effet, la famille de Montmorency, maître des lieux, aimait venir chasser dans ces bois et les aînés de la famille se prénommaient… Bouchard
Nos deux historiens de la Vallée, Hervé Collet et Gérard Ducoeur, nous apprennent que le village primitif du Eglise Saint Nicolas Plessis BouchardPlessis a porté des noms divers : « "Plesi" jusqu’au milieu du XIVe siècle, avec des variantes en "Plessseiz", latinisé en "Plesseyum", avec parfois l’adjonction de sous-Taverny, pour permettre à l’interlocuteur de situer ce hameau à proximité d’un bourg plus important et plus connu. Le toponyme "Plessis" s’est fixé au milieu du XIVe siècle, et s’est vu adjoindre le nom de "Bouchard" alors que paradoxalement, les Montmorency eux-mêmes ne le portaient plus depuis 1339 ! (mort du dernier Bouchard, petit-fils de Bouchard 1er, seigneur de Saint-Leu).
Enfin, notons qu'en 1709, le village comptait 92 âmes : les habitants étaient vignerons, bûcherons, garde-chasse. Ce n'est qu'au XIXe siècle que Plessis Bouchard prendra son essor quand les bois qui couvrent une grande surface du sol seront abattus et la terre mise en culture.

En savoir plus
>> site de l'association Valmorency : Histoire générale du Plessis-Bouchard
>> site de la ville du Plessis-Bouchard : Histoire de la ville
>> Fiche wikipedia sur la ville du Plessis-Bouchard

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

(Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot et éviter les spams, merci de répondre à la question suivante :)

CAPTCHA Image Reload Image
Résultat :

Aucun commentaire