Accueil > Autour de la vallée > Loto à Domont, organisé par "VO sourds 95", accessible aussi aux entendants.
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Loto à Domont, organisé par "VO sourds 95", accessible aussi aux entendants.

Samedi 16 novembre 2019
Domont

Loto VO Sourds 16 novembre 2019L'association "VO Sourds 95" aide les personnes sourdes et malentendantes dans leur vie quotidienne, professionnelle mais aussi dans leurs démarches administratives et privées. Mais elle favorise aussi la rencontre des communautés sourdes et entendantes
C'est dans ce cadre que "VO Sourds 95" propose un loto pour les sourds accessible aux entendants. N'hésitez pas à participer, c'est l'occasion pour tous de jouer dans un cadre convivial et de soutenir l'association.
De plus, de nombreux lots sont à gagner : bons d’achats, robot multifonction, alimentation, panier gourmand, vin et une trottinette électrique.

Samedi 16 novembre 2019 à 14h (ouverture des portes dès 12h30) – Salle des Fêtes parc de l'hôtel de ville Domont - Réservation au 06 82 24 62 15 ou par mail : versionoriginalesourds95@gmail.com

 

Bonus : propos d'Elodie et Catherine Ivandekics, respectivement présidente et secrétaire entendantes de l'association qui organise des stages intensifs pour apprendre la langue des Signes. (voir programme) (extrait d'une interview parue il y a quelques années)

Logo VO SOURDS 95Question toute simple pour débuter : comment tout a commencé ? Quel fut de déclic ?
Elodie : Je dirais que tout a commencé dans le métro ! J'ai rencontré un couple de sourds et je ne connaissais rien de leur communauté, je n'avais jamais eu de contact avec des sourds. Eux communiquaient et moi j'étais spectatrice ! C'était incroyable ! Je me suis renseigné et j'ai décidé d'"entrer dans leur monde" en apprenant la langue des signes. Plus tard, une fois que j'ai appris leur langue, j'ai compris qu'ils étaient vraisemblablement en train de se disputer fortement !
Bref, j'ai suivi un cursus de langues à la fac et une formation très intensive à l'Ecole Française de Langue de Signes. Cette formation restera pour moi une étape importante de ma vie.
La première semaine de formation, je rentrais et je pleurais ! Dur d'entrer dans un monde où règne le silence. De 9h à 18h, imaginez un prof sourd qui s'exprime en langue des signes, des élèves entendants qui ne comprennent rien, un silence total dans la salle. Jamais je ne pensais tenir le coup ! Mais en réfléchissant, on se dit que c'est la situation que vivent quotidiennement les sourds ! Puis, progressivement, on prend contact avec la langue, on progresse comme pour l'apprentissage d'une nouvelle langue étrangère.

Et comment est venue par la suite l'idée de l'association ?
Catherine : Il existe des associations de sourds pour les sourds. Au contraire, nous souhaitions créer une association qui crée un pont entre les entendants et les sourds, que les deux communautés se rencontrent. C'est ainsi que VO SOURDS 95 a vu le jour avec Elodie comme présidente entendante.

Quand on parle des sourds, c'est un terme général. Mais il y a plusieurs types de surdité qu'il faut prendre en compte ?
Elodie : Vous avez raison, aucune surdité n'est identique. La surdité peut être génétique ou subvenir à tout âge suite à une maladie comme une méningite.
Pour faire simple, il y a ceux qui n'entendent rien (sourds profonds), ceux qui entendent encore un peu grâce à une prothèse auditive ou bien grâce à un implant. Pour certains, ils comprennent en lisant sur les lèvres, d'autres grâce à la Langue des Signes, d'autres utilisent le LPC, le Langage Parlé Complété qui "accompagne" l'oral en retranscrivant les syllabes avec la main au niveau du visage. Le LPC est moins utilisé et plus mécanique mais sert à certaines personnes pour "compléter" leur oralisation.
Dans notre association, nous avons choisi de privilégier la LSF qui n'est malheureusement pas apprise systématiquement par les sourds.
Quand les deux parents sont sourds, la Langue des signes (LSF) est utilisée. Mais quand une personne sourde vit dans une famille d'entendants, elle apprend souvent à oraliser et à lire sur les lèvres. Certains sourds apprennent la LSF très tard selon qu'ils aient suivi un cursus scolaire normal ou non, selon la volonté des familles etc.

> site internet du site VO SOURDS 95

Samedi 16 novembre 2019
Domont

Loto VO Sourds 16 novembre 2019L'association "VO Sourds 95" aide les personnes sourdes et malentendantes dans leur vie quotidienne, professionnelle mais aussi dans leurs démarches administratives et privées. Mais elle favorise aussi la rencontre des communautés sourdes et entendantes
C'est dans ce cadre que "VO Sourds 95" propose un loto pour les sourds accessible aux entendants. N'hésitez pas à participer, c'est l'occasion pour tous de jouer dans un cadre convivial et de soutenir l'association.
De plus, de nombreux lots sont à gagner : bons d’achats, robot multifonction, alimentation, panier gourmand, vin et une trottinette électrique.

Samedi 16 novembre 2019 à 14h (ouverture des portes dès 12h30) – Salle des Fêtes parc de l'hôtel de ville Domont - Réservation au 06 82 24 62 15 ou par mail : versionoriginalesourds95@gmail.com

 

Bonus : propos d'Elodie et Catherine Ivandekics, respectivement présidente et secrétaire entendantes de l'association qui organise des stages intensifs pour apprendre la langue des Signes. (voir programme) (extrait d'une interview parue il y a quelques années)

Logo VO SOURDS 95Question toute simple pour débuter : comment tout a commencé ? Quel fut de déclic ?
Elodie : Je dirais que tout a commencé dans le métro ! J'ai rencontré un couple de sourds et je ne connaissais rien de leur communauté, je n'avais jamais eu de contact avec des sourds. Eux communiquaient et moi j'étais spectatrice ! C'était incroyable ! Je me suis renseigné et j'ai décidé d'"entrer dans leur monde" en apprenant la langue des signes. Plus tard, une fois que j'ai appris leur langue, j'ai compris qu'ils étaient vraisemblablement en train de se disputer fortement !
Bref, j'ai suivi un cursus de langues à la fac et une formation très intensive à l'Ecole Française de Langue de Signes. Cette formation restera pour moi une étape importante de ma vie.
La première semaine de formation, je rentrais et je pleurais ! Dur d'entrer dans un monde où règne le silence. De 9h à 18h, imaginez un prof sourd qui s'exprime en langue des signes, des élèves entendants qui ne comprennent rien, un silence total dans la salle. Jamais je ne pensais tenir le coup ! Mais en réfléchissant, on se dit que c'est la situation que vivent quotidiennement les sourds ! Puis, progressivement, on prend contact avec la langue, on progresse comme pour l'apprentissage d'une nouvelle langue étrangère.

Et comment est venue par la suite l'idée de l'association ?
Catherine : Il existe des associations de sourds pour les sourds. Au contraire, nous souhaitions créer une association qui crée un pont entre les entendants et les sourds, que les deux communautés se rencontrent. C'est ainsi que VO SOURDS 95 a vu le jour avec Elodie comme présidente entendante.

Quand on parle des sourds, c'est un terme général. Mais il y a plusieurs types de surdité qu'il faut prendre en compte ?
Elodie : Vous avez raison, aucune surdité n'est identique. La surdité peut être génétique ou subvenir à tout âge suite à une maladie comme une méningite.
Pour faire simple, il y a ceux qui n'entendent rien (sourds profonds), ceux qui entendent encore un peu grâce à une prothèse auditive ou bien grâce à un implant. Pour certains, ils comprennent en lisant sur les lèvres, d'autres grâce à la Langue des Signes, d'autres utilisent le LPC, le Langage Parlé Complété qui "accompagne" l'oral en retranscrivant les syllabes avec la main au niveau du visage. Le LPC est moins utilisé et plus mécanique mais sert à certaines personnes pour "compléter" leur oralisation.
Dans notre association, nous avons choisi de privilégier la LSF qui n'est malheureusement pas apprise systématiquement par les sourds.
Quand les deux parents sont sourds, la Langue des signes (LSF) est utilisée. Mais quand une personne sourde vit dans une famille d'entendants, elle apprend souvent à oraliser et à lire sur les lèvres. Certains sourds apprennent la LSF très tard selon qu'ils aient suivi un cursus scolaire normal ou non, selon la volonté des familles etc.

> site internet du site VO SOURDS 95

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Autour de la vallée"

Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28