Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Rencontres de François > Les rencontres de François : les personnalités de la Vallée (série 3/6)

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Les rencontres de François : les personnalités de la Vallée de Montmorency à l’honneur ! (série 3/6)

Tout au long de l’année, le Journal de François vous propose de nombreuses rencontres avec des personnalités de la Vallée de Montmorency.
Cet été, période où l’actualité est moins dense, retrouvons une sélection des grandes interviews publiées au cours cette année.
Aujourd’hui : Martine Ryckman, présidente du Comité Unicef du Val d'Oise. 

 

Martine Ryckman : « Les jeunes valdoisiens s'engagent pour l'Unicef ! »

Martine Ryckman« L'Unicef est l'association qui aide les enfants » : c'est la réponse qui m'a été retournée le plus souvent lorsque j'ai fait un rapide sondage auprès de mes proches au sujet de l'Unicef. Certains ont été plus précis en me rappelant que l'Unicef dépend de l'ONU et agit partout dans le monde..
Mais au niveau local, quelles sont les actions du Comité Unicef du Val d'Oise ?  Une rencontre avec sa dynamique présidente Martine Ryckman s'imposait !

 

Martine Ryckman, comment devient-on présidente du Comité du Val d'Oise de l'Unicef ?
J'ai rejoint fin 2007 le Comité du Val d'Oise en tant que bénévole. Puis j'ai été élue Présidente en avril 2014 et mon objectif était simple : former une nouvelle équipe dynamique avec de très nombreux jeunes qui passent à l'action ! Aujourd'hui le groupe, qui ne demande qu'à s'étoffer, compte une quinzaine de bénévoles, la plupart encore en activité professionnelle.

Chaque année, en mars, a lieu la Nuit de l'eau organisée conjointement par l'Unicef et la Fédération Française de Natation. C'est l'action phare proposée chaque année ?
La "Nuit de l'eau" est une très belle vitrine, un événement national pour lequel le Comité s'investit à fond ! L'année dernière, de nombreux sites ont placé le Val d'Oise en bonne position : en effet, la "Nuit de l'eau" a eu lieu dans les piscines d'Ermont, Franconville, Saint-Leu-la-Forêt, Argenteuil, Ezanville. Et cette année, Montigny-lès-Cormeilles nous rejoint !

La "Nuit de l'eau" est une vitrine, me dites-vous. Evoquons alors les actions du Comité du Val d'Oise.
Vous avez raison : parlons des jeunes car ils s'engagent pour l'Unicef ! Et c'est primordial, les jeunes représentent l'avenir ! Quatre Clubs Unicef Jeunes ont vu le jour : ils s'adressent à des collégiens qui s'engagent en groupe avec un acteur de l’éducation réfèrent. Ils se réunissent une fois par mois pendant la pause méridienne pour développer un ou des projets avec leur classe ou leurs amis. Ils réfléchissent et échangent sur des thématiques essentielles correspondant aux actions de l'Unicef et se rattachant aux droits de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Durant cette même année, ce groupe de jeunes collégiens organise des actions pour collecter des fonds reversés à Unicef France.
Actuellement, un Club Unicef Jeunes est présent aux collèges Le Rosaire à Saint-Leu-la-Forêt, Notre-Dame de la Providence à Enghien-les-Bains, Descartes et Schweitzer à Soisy-sous-Montmorency. Il s’agit d’un programme d'engagement et d'éducation citoyen qui s'adresse principalement aux collégiens.

UnicefCes clubs rassemblent des collégiens. L'Unicef propose-t-elle un engagement pour les étudiants ?
Oui, nous ne les oublions pas. Mais la démarche diffère : des jeunes lycéens ou étudiants deviennent Jeunes Ambassadeurs Unicef en s'engageant individuellement. Ils souhaitent agir pour la cause des enfants du monde en menant des actions de sensibilisation et de collecte pour l’Unicef auprès de leur établissement scolaire et de leur ville.
Actuellement le Val d'Oise compte 13 jeunes ambassadeurs : ils organisent des défis sportifs, des ateliers pédagogiques dans les classes ou dans des centres d’animation, des expositions notamment de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et surtout ils relaient les messages de l’Unicef sur les réseaux sociaux. Ils sont présents lors des forums des associations, des marchés de Noël. En décembre dernier, un concert de noël organisé au Lycée Galilée à Cergy a rassemblé plus de 300 lycéens et enseignants. Ils sont maîtres de leurs initiatives. Mon rôle est de valider et de les soutenir dans leurs projets.
Notons que tout ceci se réalise en accord avec leur chef d'établissement. Dès leur engagement, ils animent pour les autres jeunes une présentation de l'Unicef et de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant dans leur classe. Ils participent activement aux journées citoyennes de leurs établissements.
Un programme Unicef Campus destiné aux étudiants qui souhaitent développer des projets solidaires et participer à la vie associative de leur Ecole ou de leur Université est également proposé. A l’heure où je vous parle, un projet est en cours avec l’Université de Cergy.

Poupées FrimousseParlons encore des jeunes en évoquant ces fameuses "poupées frimousse" confectionnées par les plus jeunes !
Vous avez raison : de nombreux enfants des classes maternelles, primaires et des centres de loisirs confectionnent des poupées frimousses. Voici une activité pédagogique et solidaire de loisirs créatifs qui permet aux plus jeunes de découvrir la situation des enfants dans le monde, les droits de l’enfant et d’agir avec l’Unicef. Dans la plupart des cas, l'enfant réalise une collecte auprès de ses parents, amis, etc… Un corps de poupée lui est remis et grâce à son talent de créateur et aidé par un chargé d’actions éducatives il réalise sa poupée. Il l’adopte car c'est lui qui a collecté le don couvrant entre autres les frais de fourniture.
Parfois ce sont des villes qui achètent les corps de poupées à l'Unicef et les enfants confectionnent alors des Frimousses destinées à être offertes à des enfants souffrant de la pauvreté dans le monde. Par ces diverses actions ludiques, les jeunes enfants sont les messagers de leurs droits auprès de leurs proches. Ils découvrent le droit à l’identité, le droit à la santé et le droit à l’éducation.

Unicef ville amieCertaines villes se revendiquent "Amie des enfants". Sont-elles de bons relais pour l'Unicef ?
Evidemment. La Charte "Ville Amie des Enfants" résulte d'un partenariat entre la ville, l'Unicef et l'Association des Maires de France.
Actuellement dans le Val d'Oise, seules les villes d'Enghien-les-Bains, Saint Leu-la-Forêt, Soisy-sous-Montmorency et Argenteuil se sont engagées mais je ne désespère pas de voir le cercle s'agrandir ! Pour obtenir cette charte, les villes s’engagent à créer un cadre de vie favorable au bien-être de l’enfant et de l’adolescent. Elles sont attentives à leurs conditions de vie matérielle mais aussi à leur niveau de satisfaction, à leurs aspirations. Elles s’engagent sur un plan d'actions annuel sur le thème de l'enfance avec notamment la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfance (le 20 novembre également date anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant).

Nous évoquons les municipalités. Les entreprises peuvent-elles aussi devenir partenaires de l'Unicef ?
Oui les entreprises peuvent devenir "Entreprises Amies de l'Unicef" ou même "Entreprises Mécènes de l'Unicef". Elles trouvent l'occasion de mettre en avant dans leur communication leur soutien à l'Unicef. C'est très valorisant pour elles.
C'est un des axes de développement de 2017 : sensibiliser les entreprises afin qu'elles s'engagent à nos côtés ! Des dossiers sont à l’étude actuellement avec des PME.

Question rituelle que je pose aux responsables d'association : je suis intéressé pour devenir bénévole au Comité Unicef du Val d'Oise, quelles sont les actions concrètes proposées ?
Nous accueillons tous les bénévoles avec joie ! Pendant six mois, ils sont invités aux différentes actions du Comité. Par exemple, le 18 mars a lieu la Nuit de l'Eau. Vous participez à l’organisation de cet évènement. A l'automne, nous étions présents à la Ronde d'Ermont où nous avons tenu un vestiaire destiné aux coureurs. C'était une première, très appréciée par les participants. Nous intervenons dans les établissements scolaires pour ces séances de sensibilisation aux droits de l’enfant. Nous participons aussi aux marchés de Noël, nous faisons des expo-ventes dans les Comités d’Entreprises, les Maisons de Retraite … Evidemment, il y a aussi des rencontres régulières entre bénévoles etc.
Au bout de six mois, vous confirmez votre engagement en devenant adhérent et nous faisons le point. Vous intervenez là où vous vous sentez le plus à l'aise : l’action de collecte et la vente, l'animation auprès des jeunes, la promotion du patrimoine solidaire, la sensibilisation dans les établissements scolaires, la relation avec les entreprises etc.

Le comité relaie l'action de l'Unicef qui promeut et défend les droits de l’enfant et collecte des fonds. Que fait-il de l'argent récolté ?
Merci de la question qui me permet d'être claire : tout l'argent que nous récoltons à travers nos actions locales est reversé au siège d'Unicef France à destination des programmes en cours ou des urgences.
Seule les adhésions et les subventions restent au niveau du Comité ! En devenant adhérent, vous soutenez notre projet associatif et renforcez la représentation de notre Comité départemental au sein d’Unicef France.
D'autre part, Unicef France n'intervient pas directement auprès des enfants en France mais ne reste pas inactive sur le territoire national. Pour les prochaines élections présidentielles, L’Unicef France adresse aux candidats 8 propositions, afin que l’équité soit au cœur de toute décision concernant les enfants.
Unicef France sensibilise les pouvoirs publics.  Plusieurs rapports ont été établis et remis aux instances officielles sur les enfants migrants et les mineurs isolés. Une grande consultation a été organisée auprès des 6-18 ans à travers un questionnaire recensant le ressenti des jeunes en France. Elle organise un prix Unicef de littérature Jeunesse afin de récompenser des ouvrages portant le mieux les valeurs des droits de l’enfant.

Pour terminer ce tour d'horizon, impossible de ne pas évoquer les fameuses cartes de vœux.
Nos cartes de vœux sont encore très appréciées et sont imprimées en France ! L'Unicef a désormais aussi une gamme de cadeaux proposés à la vente toute l'année dans différents lieux touristiques comme l'Hôtel Sheraton Paris Airport à Roissy ou bien l'Office de Tourisme d'Enghien. Et parmi les produits proposés, notez que les peluches sont confectionnées à Taverny par "Doudou et Compagnie" ! N'hésitez pas à les découvrir !

Grand merci pour votre disponibilité et à bientôt pour une rencontre avec les jeunes ambassadeurs de l'Unicef.

>> site internet du Comité Unicef Val d'Oise - Le Comité UNICEF Val d’Oise est aussi présent sur Facebook et Instagram.

 

Tout au long de l’année, le Journal de François vous propose de nombreuses rencontres avec des personnalités de la Vallée de Montmorency.
Cet été, période où l’actualité est moins dense, retrouvons une sélection des grandes interviews publiées au cours cette année.
Aujourd’hui : Martine Ryckman, présidente du Comité Unicef du Val d'Oise. 

 

Martine Ryckman : « Les jeunes valdoisiens s'engagent pour l'Unicef ! »

Martine Ryckman« L'Unicef est l'association qui aide les enfants » : c'est la réponse qui m'a été retournée le plus souvent lorsque j'ai fait un rapide sondage auprès de mes proches au sujet de l'Unicef. Certains ont été plus précis en me rappelant que l'Unicef dépend de l'ONU et agit partout dans le monde..
Mais au niveau local, quelles sont les actions du Comité Unicef du Val d'Oise ?  Une rencontre avec sa dynamique présidente Martine Ryckman s'imposait !

 

Martine Ryckman, comment devient-on présidente du Comité du Val d'Oise de l'Unicef ?
J'ai rejoint fin 2007 le Comité du Val d'Oise en tant que bénévole. Puis j'ai été élue Présidente en avril 2014 et mon objectif était simple : former une nouvelle équipe dynamique avec de très nombreux jeunes qui passent à l'action ! Aujourd'hui le groupe, qui ne demande qu'à s'étoffer, compte une quinzaine de bénévoles, la plupart encore en activité professionnelle.

Chaque année, en mars, a lieu la Nuit de l'eau organisée conjointement par l'Unicef et la Fédération Française de Natation. C'est l'action phare proposée chaque année ?
La "Nuit de l'eau" est une très belle vitrine, un événement national pour lequel le Comité s'investit à fond ! L'année dernière, de nombreux sites ont placé le Val d'Oise en bonne position : en effet, la "Nuit de l'eau" a eu lieu dans les piscines d'Ermont, Franconville, Saint-Leu-la-Forêt, Argenteuil, Ezanville. Et cette année, Montigny-lès-Cormeilles nous rejoint !

La "Nuit de l'eau" est une vitrine, me dites-vous. Evoquons alors les actions du Comité du Val d'Oise.
Vous avez raison : parlons des jeunes car ils s'engagent pour l'Unicef ! Et c'est primordial, les jeunes représentent l'avenir ! Quatre Clubs Unicef Jeunes ont vu le jour : ils s'adressent à des collégiens qui s'engagent en groupe avec un acteur de l’éducation réfèrent. Ils se réunissent une fois par mois pendant la pause méridienne pour développer un ou des projets avec leur classe ou leurs amis. Ils réfléchissent et échangent sur des thématiques essentielles correspondant aux actions de l'Unicef et se rattachant aux droits de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Durant cette même année, ce groupe de jeunes collégiens organise des actions pour collecter des fonds reversés à Unicef France.
Actuellement, un Club Unicef Jeunes est présent aux collèges Le Rosaire à Saint-Leu-la-Forêt, Notre-Dame de la Providence à Enghien-les-Bains, Descartes et Schweitzer à Soisy-sous-Montmorency. Il s’agit d’un programme d'engagement et d'éducation citoyen qui s'adresse principalement aux collégiens.

UnicefCes clubs rassemblent des collégiens. L'Unicef propose-t-elle un engagement pour les étudiants ?
Oui, nous ne les oublions pas. Mais la démarche diffère : des jeunes lycéens ou étudiants deviennent Jeunes Ambassadeurs Unicef en s'engageant individuellement. Ils souhaitent agir pour la cause des enfants du monde en menant des actions de sensibilisation et de collecte pour l’Unicef auprès de leur établissement scolaire et de leur ville.
Actuellement le Val d'Oise compte 13 jeunes ambassadeurs : ils organisent des défis sportifs, des ateliers pédagogiques dans les classes ou dans des centres d’animation, des expositions notamment de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et surtout ils relaient les messages de l’Unicef sur les réseaux sociaux. Ils sont présents lors des forums des associations, des marchés de Noël. En décembre dernier, un concert de noël organisé au Lycée Galilée à Cergy a rassemblé plus de 300 lycéens et enseignants. Ils sont maîtres de leurs initiatives. Mon rôle est de valider et de les soutenir dans leurs projets.
Notons que tout ceci se réalise en accord avec leur chef d'établissement. Dès leur engagement, ils animent pour les autres jeunes une présentation de l'Unicef et de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant dans leur classe. Ils participent activement aux journées citoyennes de leurs établissements.
Un programme Unicef Campus destiné aux étudiants qui souhaitent développer des projets solidaires et participer à la vie associative de leur Ecole ou de leur Université est également proposé. A l’heure où je vous parle, un projet est en cours avec l’Université de Cergy.

Poupées FrimousseParlons encore des jeunes en évoquant ces fameuses "poupées frimousse" confectionnées par les plus jeunes !
Vous avez raison : de nombreux enfants des classes maternelles, primaires et des centres de loisirs confectionnent des poupées frimousses. Voici une activité pédagogique et solidaire de loisirs créatifs qui permet aux plus jeunes de découvrir la situation des enfants dans le monde, les droits de l’enfant et d’agir avec l’Unicef. Dans la plupart des cas, l'enfant réalise une collecte auprès de ses parents, amis, etc… Un corps de poupée lui est remis et grâce à son talent de créateur et aidé par un chargé d’actions éducatives il réalise sa poupée. Il l’adopte car c'est lui qui a collecté le don couvrant entre autres les frais de fourniture.
Parfois ce sont des villes qui achètent les corps de poupées à l'Unicef et les enfants confectionnent alors des Frimousses destinées à être offertes à des enfants souffrant de la pauvreté dans le monde. Par ces diverses actions ludiques, les jeunes enfants sont les messagers de leurs droits auprès de leurs proches. Ils découvrent le droit à l’identité, le droit à la santé et le droit à l’éducation.

Unicef ville amieCertaines villes se revendiquent "Amie des enfants". Sont-elles de bons relais pour l'Unicef ?
Evidemment. La Charte "Ville Amie des Enfants" résulte d'un partenariat entre la ville, l'Unicef et l'Association des Maires de France.
Actuellement dans le Val d'Oise, seules les villes d'Enghien-les-Bains, Saint Leu-la-Forêt, Soisy-sous-Montmorency et Argenteuil se sont engagées mais je ne désespère pas de voir le cercle s'agrandir ! Pour obtenir cette charte, les villes s’engagent à créer un cadre de vie favorable au bien-être de l’enfant et de l’adolescent. Elles sont attentives à leurs conditions de vie matérielle mais aussi à leur niveau de satisfaction, à leurs aspirations. Elles s’engagent sur un plan d'actions annuel sur le thème de l'enfance avec notamment la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfance (le 20 novembre également date anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant).

Nous évoquons les municipalités. Les entreprises peuvent-elles aussi devenir partenaires de l'Unicef ?
Oui les entreprises peuvent devenir "Entreprises Amies de l'Unicef" ou même "Entreprises Mécènes de l'Unicef". Elles trouvent l'occasion de mettre en avant dans leur communication leur soutien à l'Unicef. C'est très valorisant pour elles.
C'est un des axes de développement de 2017 : sensibiliser les entreprises afin qu'elles s'engagent à nos côtés ! Des dossiers sont à l’étude actuellement avec des PME.

Question rituelle que je pose aux responsables d'association : je suis intéressé pour devenir bénévole au Comité Unicef du Val d'Oise, quelles sont les actions concrètes proposées ?
Nous accueillons tous les bénévoles avec joie ! Pendant six mois, ils sont invités aux différentes actions du Comité. Par exemple, le 18 mars a lieu la Nuit de l'Eau. Vous participez à l’organisation de cet évènement. A l'automne, nous étions présents à la Ronde d'Ermont où nous avons tenu un vestiaire destiné aux coureurs. C'était une première, très appréciée par les participants. Nous intervenons dans les établissements scolaires pour ces séances de sensibilisation aux droits de l’enfant. Nous participons aussi aux marchés de Noël, nous faisons des expo-ventes dans les Comités d’Entreprises, les Maisons de Retraite … Evidemment, il y a aussi des rencontres régulières entre bénévoles etc.
Au bout de six mois, vous confirmez votre engagement en devenant adhérent et nous faisons le point. Vous intervenez là où vous vous sentez le plus à l'aise : l’action de collecte et la vente, l'animation auprès des jeunes, la promotion du patrimoine solidaire, la sensibilisation dans les établissements scolaires, la relation avec les entreprises etc.

Le comité relaie l'action de l'Unicef qui promeut et défend les droits de l’enfant et collecte des fonds. Que fait-il de l'argent récolté ?
Merci de la question qui me permet d'être claire : tout l'argent que nous récoltons à travers nos actions locales est reversé au siège d'Unicef France à destination des programmes en cours ou des urgences.
Seule les adhésions et les subventions restent au niveau du Comité ! En devenant adhérent, vous soutenez notre projet associatif et renforcez la représentation de notre Comité départemental au sein d’Unicef France.
D'autre part, Unicef France n'intervient pas directement auprès des enfants en France mais ne reste pas inactive sur le territoire national. Pour les prochaines élections présidentielles, L’Unicef France adresse aux candidats 8 propositions, afin que l’équité soit au cœur de toute décision concernant les enfants.
Unicef France sensibilise les pouvoirs publics.  Plusieurs rapports ont été établis et remis aux instances officielles sur les enfants migrants et les mineurs isolés. Une grande consultation a été organisée auprès des 6-18 ans à travers un questionnaire recensant le ressenti des jeunes en France. Elle organise un prix Unicef de littérature Jeunesse afin de récompenser des ouvrages portant le mieux les valeurs des droits de l’enfant.

Pour terminer ce tour d'horizon, impossible de ne pas évoquer les fameuses cartes de vœux.
Nos cartes de vœux sont encore très appréciées et sont imprimées en France ! L'Unicef a désormais aussi une gamme de cadeaux proposés à la vente toute l'année dans différents lieux touristiques comme l'Hôtel Sheraton Paris Airport à Roissy ou bien l'Office de Tourisme d'Enghien. Et parmi les produits proposés, notez que les peluches sont confectionnées à Taverny par "Doudou et Compagnie" ! N'hésitez pas à les découvrir !

Grand merci pour votre disponibilité et à bientôt pour une rencontre avec les jeunes ambassadeurs de l'Unicef.

>> site internet du Comité Unicef Val d'Oise - Le Comité UNICEF Val d’Oise est aussi présent sur Facebook et Instagram.

 


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

(Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot et éviter les spams, merci de répondre à la question suivante :)

CAPTCHA Image Reload Image
Résultat :

Aucun commentaire