Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Culture > Les Chroniques de Moritz
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share
Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : A votre santé !

Quel plaisir de retrouver tous les quinze jours notre ami Moritz, chat noir, bienveillant, européen et très connecté à l'actualité revient pour nous délivrer son point de vue sur ce monde qui l'entoure.… Grâce à Gérard Pouettre, il intervient régulièrement dans le Journal de François pour notre plus grand plaisir. Et merci à Jean-Marie Brochard pour ses illustrations de Moritz !

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : Liberté, solidarité, fraternité

Quel plaisir de retrouver tous les quinze jours notre ami Moritz, chat noir, bienveillant, européen et très connecté à l'actualité revient pour nous délivrer son point de vue sur ce monde qui l'entoure.… Grâce à Gérard Pouettre, il intervient régulièrement dans le Journal de François pour notre plus grand plaisir. Et merci à Jean-Marie Brochard pour ses illustrations de Moritz !

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : N’en déplaise aux humains !

Les hommes viennent de découvrir que les animaux ont une personnalité. Il leur en a fallu du temps ! Evidemment, c’est difficile à admettre pour eux. Ils ont toujours tendance à hiérarchiser. Même entre eux, ça ne se passe pas très bien. Il y a toujours un groupe qui se croit supérieur aux autres. Nous, les chats, nous ne sommes pas un modèle, mais nous admettons que les autres animaux ont une personnalité.

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : De Bocuse à Nutella

Jusqu’à cette semaine, les seuls chefs cuisiniers que connaissait Moritz étaient Whiskas, Felix et probablement sous un pseudonyme Gourmet. A des occasions très diverses, de nouveaux noms lui sont apparus.
Ce fut d’abord une triste nouvelle. Paul Bocuse, le grand maitre de la cuisine française, est décédé. Il n’avait pas dû s’occuper de l’alimentation des animaux car Moritz ne le connaissait pas.

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : Protection animale… sans discrimination

Moritz est toujours surpris des métaphores animalières utilisées par les humains pour s’attribuer soit des vices soit des vertus qu’ils leur prêtent : malin comme un singe, sage comme une chouette, radin comme un rat…

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : A la recherche du temps… gagné.

Le rapport des humains au temps a toujours intrigué Moritz. Lui qui prône le 17/7, 17 heures de repos pour 7 heures d’activité comme tout félin qui se respecte, ne comprend pas que cette problématique soit toujours au cœur des préoccupations humaines.

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : Science sans conscience…

Moritz est à la fois séduit et effrayé par les progrès de la science et de la technique. Il jette toujours un œil sur Sciences et Vie du Chat mais sa lecture lui laisse une impression mitigée. Il sait que le vétérinaire est utile même s’il y va à reculons, que la voiture est importante pour accompagner ses maitres et ne pas rester seul dans son coin, que l’ordinateur lui permet de s’exprimer mais son identité animale le pousse à quelques réticences.

Les Chroniques de Moritz

"Chronique de Moritz" : Faites des enfants !

Les animaux que Moritz apprécie le moins ne sont pas les chiens, contrairement à une idée reçue. Ce sont plutôt les moutons et les lapins. On vante toujours la douceur de leur pelage, leur caractère inoffensif ou leur utilité. Il soupçonne même que leur soumission à la volonté humaine leur procure un avantage par rapport aux manifestations d’indépendance des chats. En somme, si c’est leur manque de personnalité qui est un atout, ils n’ont pas de quoi être fier.

Les Chroniques de Moritz

Nouveauté : bienvenue à Moritz dans le Journal de François !

Gérard Pouettre vit à Saint-Leu-la-Forêt. Ancien professeur de Sciences Economiques et Sociales, il anime actuellement un atelier d'écriture dans sa ville et il est auteur d'un livre "Au gré des jours" rassemblant des slams qui posent un regard caustique sur le monde actuel et des chroniques originales et souvent très personnelles.
Aujourd'hui, il nous présente Moritz, son chat noir, bienveillant, européen et très connecté à l'actualité… Celui-ci interviendra régulièrement dans le Journal de François pour nous délivrer son point de vue sur ce monde qui l'entoure.

1