Accueil > Culture > Les Chroniques de Moritz > Les chroniques de Moritz : "Le carré magique"
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Les chroniques de Moritz : "Le carré magique"

Publié le : 06-10-2019

Gérard Pouettre

C'est un Moritz joueur que nous retrouvons. Grâce à Gérard Pouettre (écriture) et Jean-Marie Brochard (illustration) qui veillent sur lui, Moritz nous propose une nouvelle fois son regard original et humoristique sur le monde qui l'entoure.

 

Le carré magique

MoritzMoritz n’est pas un adepte de la géométrie. Cela ne s’enseigne pas à l’école des chats. Il en est resté aux expressions les plus courantes - le triangle des Bermudes, le triangle d’or, le cercle vertueux – sans en comprendre vraiment le sens. Ce qui lui convient le mieux, c’est tourner en rond, puisque c’est ce qui permet d’obtenir la place la plus confortable.

Mais l’actualité lui permet de diversifier sa perception des formes et d’assimiler une nouvelle formule : le carré magique. En combinant plusieurs informations qui pouvaient avoir un lien, Moritz a grifouillé un schéma dont la forme ressemblait à un carré. Puisque la plupart étaient positives, son esprit déductif en a conclu à un carré magique.

De quoi s’agit-il ? Aux quatre sommets figurent Ecole, Amusement, Environnement et Innovation. Sur LCI (L’info de Côte d’Ivoire), Moritz a vu des écoles en plastique recyclé. Il a pensé à des jouets car les briques s’emboitent comme des Lego mais ce sont de vraies écoles. On peut construire une école en un mois à partir de briques constituées à 100% de plastique récupéré. De nouveaux enfants ont donc pu être scolarisés grâce à cette innovation colombienne.

Les enfants ivoiriens iront à l’école à pied mais un jour futur ils prendraient peut-être le vélo écolo. Des étudiants de l’Ecole Supérieure du Bois ont créé un kit pour fabriquer soi-même son vélo en bambou. L’univers du vélo est totalement étranger à Moritz, chat écolo, mais qui apprécierait plutôt un panier en bambou. Par contre cette innovation peut intéresser une catégorie de personnes en forte croissance : les wwoofers. A priori, ce nom déplaisait à Moritz pour sa consonance canine mais en écoutant Wwoof FM, il a découvert cette pratique qui mêle loisir et travail dans des fermes-hôtes qui accueillent des candidats à la découverte de l’agriculture biologique. Du fait des préoccupations environnementales, leur nombre explose.

A elle seule, cette activité de wwoofing s’inscrit dans le carré magique de Moritz. Toutefois, si vous ne voulez pas changer d’univers, il est possible de profiter malgré tout de nouvelles pratiques de loisir et de retrouver votre jeunesse, vous pouvez organiser des « récré pour adultes » à l’image des américains du nord. Sur la nouvelle chaine JMA (Jokari and Marelle for Adults), les exemples de parcs où les adultes s’amusent comme des fous en renouant avec leurs jeux d’enfance se multiplient. Moritz ne semble pas ressentir cette nostalgie du temps qui passe mais il a quelques difficultés à se souvenir de son enfance de chaton.

Quel que soit l’espèce et la génération, le jeu conserve une grande importance. Les études sur la « ville durable » insistent de plus en plus sur les possibilités de jeu et d’amusement dans les futures cités pour contrebalancer la froideur de la « ville intelligente » ou de la ville « connectée », expressions qui effraient Moritz même s’il dit à ses copains qu’il n’est pas « technophobe » pour les impressionner par ce vocable. Ces espaces sont d’autant plus importants à développer que des recherches tendent à prouver que la pollution de l’air urbain pourrait être responsable d’une baisse du Quotient Intellectuel.

Moritz est alors monté au sommet du pommier pour humer l’air local et signifier à ses maitres qu’il fallait préserver ses espaces de jeux, son pré carré.

Gérard Pouettre

C'est un Moritz joueur que nous retrouvons. Grâce à Gérard Pouettre (écriture) et Jean-Marie Brochard (illustration) qui veillent sur lui, Moritz nous propose une nouvelle fois son regard original et humoristique sur le monde qui l'entoure.

 

Le carré magique

MoritzMoritz n’est pas un adepte de la géométrie. Cela ne s’enseigne pas à l’école des chats. Il en est resté aux expressions les plus courantes - le triangle des Bermudes, le triangle d’or, le cercle vertueux – sans en comprendre vraiment le sens. Ce qui lui convient le mieux, c’est tourner en rond, puisque c’est ce qui permet d’obtenir la place la plus confortable.

Mais l’actualité lui permet de diversifier sa perception des formes et d’assimiler une nouvelle formule : le carré magique. En combinant plusieurs informations qui pouvaient avoir un lien, Moritz a grifouillé un schéma dont la forme ressemblait à un carré. Puisque la plupart étaient positives, son esprit déductif en a conclu à un carré magique.

De quoi s’agit-il ? Aux quatre sommets figurent Ecole, Amusement, Environnement et Innovation. Sur LCI (L’info de Côte d’Ivoire), Moritz a vu des écoles en plastique recyclé. Il a pensé à des jouets car les briques s’emboitent comme des Lego mais ce sont de vraies écoles. On peut construire une école en un mois à partir de briques constituées à 100% de plastique récupéré. De nouveaux enfants ont donc pu être scolarisés grâce à cette innovation colombienne.

Les enfants ivoiriens iront à l’école à pied mais un jour futur ils prendraient peut-être le vélo écolo. Des étudiants de l’Ecole Supérieure du Bois ont créé un kit pour fabriquer soi-même son vélo en bambou. L’univers du vélo est totalement étranger à Moritz, chat écolo, mais qui apprécierait plutôt un panier en bambou. Par contre cette innovation peut intéresser une catégorie de personnes en forte croissance : les wwoofers. A priori, ce nom déplaisait à Moritz pour sa consonance canine mais en écoutant Wwoof FM, il a découvert cette pratique qui mêle loisir et travail dans des fermes-hôtes qui accueillent des candidats à la découverte de l’agriculture biologique. Du fait des préoccupations environnementales, leur nombre explose.

A elle seule, cette activité de wwoofing s’inscrit dans le carré magique de Moritz. Toutefois, si vous ne voulez pas changer d’univers, il est possible de profiter malgré tout de nouvelles pratiques de loisir et de retrouver votre jeunesse, vous pouvez organiser des « récré pour adultes » à l’image des américains du nord. Sur la nouvelle chaine JMA (Jokari and Marelle for Adults), les exemples de parcs où les adultes s’amusent comme des fous en renouant avec leurs jeux d’enfance se multiplient. Moritz ne semble pas ressentir cette nostalgie du temps qui passe mais il a quelques difficultés à se souvenir de son enfance de chaton.

Quel que soit l’espèce et la génération, le jeu conserve une grande importance. Les études sur la « ville durable » insistent de plus en plus sur les possibilités de jeu et d’amusement dans les futures cités pour contrebalancer la froideur de la « ville intelligente » ou de la ville « connectée », expressions qui effraient Moritz même s’il dit à ses copains qu’il n’est pas « technophobe » pour les impressionner par ce vocable. Ces espaces sont d’autant plus importants à développer que des recherches tendent à prouver que la pollution de l’air urbain pourrait être responsable d’une baisse du Quotient Intellectuel.

Moritz est alors monté au sommet du pommier pour humer l’air local et signifier à ses maitres qu’il fallait préserver ses espaces de jeux, son pré carré.


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28