Accueil > Culture > Les Chroniques de Moritz > Les chroniques de Moritz : "La femme est l’avenir de l’homme…"
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Les chroniques de Moritz : "La femme est l’avenir de l’homme…"

Publié le : 14-04-2019

Gérard Pouettre

Notre cher Moritz s'intéresse à la place de la femme dans notre société... Grâce à Gérard Pouettre (écriture) et Jean-Marie Brochard (illustration) qui veillent sur lui, Moritz nous propose une nouvelle fois un regard original sur le monde des humains qui l'entoure.

 

"La femme est l’avenir de l’homme…"

MoritzDepuis la révélation de multiples cas de harcèlement sexuel, Moritz se fait un devoir de suivre l’évolution des relations masculin - féminin ; il ne voudrait pas s’exposer au reproche d’éventuelles congénères féminines qui liraient ses propos d’autant plus que l’univers des félins est relativement machiste, même si Moritz se plait à croire que les félins domestiques sont plus égalitaristes que les félins sauvages.

Il a pu récemment recueillir une diversité d’informations de la plus discriminante à la plus favorable pour le sexe féminin. Moritz s’était réjoui que les femmes puissent conduire en Arabie Saoudite mais en fait elles ne pourront pas aller bien loin car une nouvelle application permet aux maris et aux pères de contrôler le déplacement des femmes pour qu’elles ne quittent pas le territoire. Il y a bien une puce électronique pour contrôler les chats, ce que Moritz trouve contestable pour son intégrité physique, mais au moins on ne distingue pas mâle et femelle.

Par contre, en Espagne, une discrimination est sur le point d’être battue en brèche. Le club des coupeurs de jambon, activité considérée comme un art et très rémunératrice, est à présent ouvert aux femmes. Moritz est un peu surpris que ce soit considéré comme une victoire féministe mais il a un peu de mal avec les symboles.

Un autre symbole a été transgressé aux Etats-Unis. Dans Le Chat Sportif, ils ont révélé que les premières pom-pom girls en 1898 à Princeton étaient des hommes. Moritz se demande s’ils avaient le même accoutrement que les filles d’aujourd’hui et pourquoi cette activité s’est féminisée ?

Leur déguisement lui fait penser à des poupées de chiffon agitées avec lesquelles il aimerait bien jouer. En Afrique du Sud, les vraies poupées ont une autre fonction : elles aident les petites filles noires à accepter leur identité. Ce sont des poupées miroir. En tant que chat noir, Moritz n’a pas ce problème puisque les chats blancs ne sont pas mieux considérés voire un peu ridicules, pense-t-il. Mais les créatrices de ces poupées se réjouissent que ces petites filles soient fières de leur image et s’acceptent ainsi telles qu’elles sont.

Elles seraient aussi ravies d’apprendre que le cerveau féminin vieillit moins vite que le cerveau masculin. En fait sur RMC (Radio Méninges et Cerveau), ils ont précisé que le cerveau mâle était adulte trois ans plus tôt que le cerveau femelle. Moritz est un peu rassuré.

Autre différence au niveau du cerveau : la mémoire de la douleur. Elle est plus développée chez les hommes, ce qui les rend hypersensibles et moins tolérants à la douleur. Effectivement, Moritz a toujours des réticences à franchir une porte dans laquelle il s’était coincé la patte il y a plusieurs années. D’ailleurs, il réclame toujours une reconnaissance de sa sensibilité masculine.

Il a donc téléphoné récemment au vétérinaire pour obtenir des conseils de relaxation. La voix qui lui a répondu était artificielle, ni masculine, ni féminine, non genrée comme on dit maintenant. Désarçonné, il a raccroché. TF1 (Téléphone Féministe) a présenté cette nouveauté comme une victoire contre le sexisme. Alors Moritz a décidé de faire des tests pour savoir si les miaulements de chat sont sexués.

Gérard Pouettre

Notre cher Moritz s'intéresse à la place de la femme dans notre société... Grâce à Gérard Pouettre (écriture) et Jean-Marie Brochard (illustration) qui veillent sur lui, Moritz nous propose une nouvelle fois un regard original sur le monde des humains qui l'entoure.

 

"La femme est l’avenir de l’homme…"

MoritzDepuis la révélation de multiples cas de harcèlement sexuel, Moritz se fait un devoir de suivre l’évolution des relations masculin - féminin ; il ne voudrait pas s’exposer au reproche d’éventuelles congénères féminines qui liraient ses propos d’autant plus que l’univers des félins est relativement machiste, même si Moritz se plait à croire que les félins domestiques sont plus égalitaristes que les félins sauvages.

Il a pu récemment recueillir une diversité d’informations de la plus discriminante à la plus favorable pour le sexe féminin. Moritz s’était réjoui que les femmes puissent conduire en Arabie Saoudite mais en fait elles ne pourront pas aller bien loin car une nouvelle application permet aux maris et aux pères de contrôler le déplacement des femmes pour qu’elles ne quittent pas le territoire. Il y a bien une puce électronique pour contrôler les chats, ce que Moritz trouve contestable pour son intégrité physique, mais au moins on ne distingue pas mâle et femelle.

Par contre, en Espagne, une discrimination est sur le point d’être battue en brèche. Le club des coupeurs de jambon, activité considérée comme un art et très rémunératrice, est à présent ouvert aux femmes. Moritz est un peu surpris que ce soit considéré comme une victoire féministe mais il a un peu de mal avec les symboles.

Un autre symbole a été transgressé aux Etats-Unis. Dans Le Chat Sportif, ils ont révélé que les premières pom-pom girls en 1898 à Princeton étaient des hommes. Moritz se demande s’ils avaient le même accoutrement que les filles d’aujourd’hui et pourquoi cette activité s’est féminisée ?

Leur déguisement lui fait penser à des poupées de chiffon agitées avec lesquelles il aimerait bien jouer. En Afrique du Sud, les vraies poupées ont une autre fonction : elles aident les petites filles noires à accepter leur identité. Ce sont des poupées miroir. En tant que chat noir, Moritz n’a pas ce problème puisque les chats blancs ne sont pas mieux considérés voire un peu ridicules, pense-t-il. Mais les créatrices de ces poupées se réjouissent que ces petites filles soient fières de leur image et s’acceptent ainsi telles qu’elles sont.

Elles seraient aussi ravies d’apprendre que le cerveau féminin vieillit moins vite que le cerveau masculin. En fait sur RMC (Radio Méninges et Cerveau), ils ont précisé que le cerveau mâle était adulte trois ans plus tôt que le cerveau femelle. Moritz est un peu rassuré.

Autre différence au niveau du cerveau : la mémoire de la douleur. Elle est plus développée chez les hommes, ce qui les rend hypersensibles et moins tolérants à la douleur. Effectivement, Moritz a toujours des réticences à franchir une porte dans laquelle il s’était coincé la patte il y a plusieurs années. D’ailleurs, il réclame toujours une reconnaissance de sa sensibilité masculine.

Il a donc téléphoné récemment au vétérinaire pour obtenir des conseils de relaxation. La voix qui lui a répondu était artificielle, ni masculine, ni féminine, non genrée comme on dit maintenant. Désarçonné, il a raccroché. TF1 (Téléphone Féministe) a présenté cette nouveauté comme une victoire contre le sexisme. Alors Moritz a décidé de faire des tests pour savoir si les miaulements de chat sont sexués.


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28