Accueil > Histoire locale > Vie de château > Le château du Clos de l'Olive à Eaubonne : un bel écrin pour le Conservatoire de la ville.

Le château du Clos de l'Olive à Eaubonne : un bel écrin pour le Conservatoire de la ville.

Publié le : 04-02-2019

Château du Clos de l'Olive à Eaubonne

"Le Clos de l'Olive"… : ce nom pourrait évoquer un mas de Provence ou le nom d'une propriété viticole… mais notre "Château du Clos de l'Olive" est situé…à Eaubonne ! D'où provient donc ce drôle de nom pour un des édifices remarquables de la ville ?
LChâteau du Clos de l'Olive à Eaubonnee bâtiment a été construit entre 1780 et 1784 par Jean Simon Gallien, bourgeois de Paris, un orfèvre de la Reine. Mais il faut remonter au XVe siècle pour retrouver un certain Henri de l'Olive, marchand de toiles et bourgeois de Paris, qui rend hommage pour ce fief en 1429 au seigneur de Montmorency. Et c'est à la révolution que le fief de l'Olive devient alors le "Clos de l'Olive". Voici donc quelqu'un qui a laissé sa trace dans l'histoire !
Ensuite, le château va alors connaître de nombreux propriétaires appartenant à la grande famille Davillier. D'abord, ce fut le banquier Jean-Charles, régent de la banque de France en 1801 puis son arrière-petite-fille Madeleine Hartmann qui a épousé… un banquier suisse Frédéric Adolphe Marcuard. Celui-ci agrandit la propriété en englobant le terrain où se trouvait la maison (démolie ne 1867) d'une certaine… Mme d’Houdetot !
Orangerie du Clos de l'Olive à EaubonneC'est à cette époque que Félix Jobbé-Duval, célèbre peintre et dessinateur de presse, s’installe dans l'Orangerie du château pour y travailler.
Enfin, c'est leur fille Hélène Marcuard qui héritera de la propriété. Elle se fera remarquer en épousant notamment l'écrivain Guy de Pourtalès.
Aujourd'hui, le château appartient à la mairie qui l'a restauré. Ainsi le château du Clos de l'Olive est devenu en 1975 la Maison des Arts et abrite aujourd'hui le Conservatoire de musique à rayonnement communal.

A côté, on peut encore observer la grange qui se trouvait dans le fief de l'Olive. Elle daterait de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle. Et enfin, une belle orangerie a été accolée à cette grange au cours du XIXe siècle.

Grange du Clos de l'Olive à Eaubonne

Bassin situé dans le parc du Château du Clos de l'Olive à Eaubonne

Château du Clos de l'Olive à Eaubonne

"Le Clos de l'Olive"… : ce nom pourrait évoquer un mas de Provence ou le nom d'une propriété viticole… mais notre "Château du Clos de l'Olive" est situé…à Eaubonne ! D'où provient donc ce drôle de nom pour un des édifices remarquables de la ville ?
LChâteau du Clos de l'Olive à Eaubonnee bâtiment a été construit entre 1780 et 1784 par Jean Simon Gallien, bourgeois de Paris, un orfèvre de la Reine. Mais il faut remonter au XVe siècle pour retrouver un certain Henri de l'Olive, marchand de toiles et bourgeois de Paris, qui rend hommage pour ce fief en 1429 au seigneur de Montmorency. Et c'est à la révolution que le fief de l'Olive devient alors le "Clos de l'Olive". Voici donc quelqu'un qui a laissé sa trace dans l'histoire !
Ensuite, le château va alors connaître de nombreux propriétaires appartenant à la grande famille Davillier. D'abord, ce fut le banquier Jean-Charles, régent de la banque de France en 1801 puis son arrière-petite-fille Madeleine Hartmann qui a épousé… un banquier suisse Frédéric Adolphe Marcuard. Celui-ci agrandit la propriété en englobant le terrain où se trouvait la maison (démolie ne 1867) d'une certaine… Mme d’Houdetot !
Orangerie du Clos de l'Olive à EaubonneC'est à cette époque que Félix Jobbé-Duval, célèbre peintre et dessinateur de presse, s’installe dans l'Orangerie du château pour y travailler.
Enfin, c'est leur fille Hélène Marcuard qui héritera de la propriété. Elle se fera remarquer en épousant notamment l'écrivain Guy de Pourtalès.
Aujourd'hui, le château appartient à la mairie qui l'a restauré. Ainsi le château du Clos de l'Olive est devenu en 1975 la Maison des Arts et abrite aujourd'hui le Conservatoire de musique à rayonnement communal.

A côté, on peut encore observer la grange qui se trouvait dans le fief de l'Olive. Elle daterait de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle. Et enfin, une belle orangerie a été accolée à cette grange au cours du XIXe siècle.

Grange du Clos de l'Olive à Eaubonne

Bassin situé dans le parc du Château du Clos de l'Olive à Eaubonne

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Vie de château"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Vie de château"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28