Accueil > Culture > Théâtre > Sylvie Cassez, auteure attachante de Montmorency, vient de nous quitter trop tôt. Hommage.

Sylvie Cassez, auteure attachante de Montmorency, vient de nous quitter trop tôt. Hommage.

Publié le : 08-12-2019

Sylvie CassezLa ville de Montmorency est une nouvelle fois endeuillée. Après l'historien local André Duchesne (voir article), une autre personnalité de la ville vient de nous quitter. En effet, Sylvie Cassez, auteure de pièces de théâtre et romans, est partie dans son sommeil à l'aube de ses 60 ans…

Après un accident qui l'avait immobilisée presque deux ans professionnellement, Sylvie Cassez avait retrouvé son punch et présenté au début de cette année 2019 sa dernière pièce "C'est quoi cette histoire ?" à la Briqueterie de Montmorency. Et, depuis cet été, elle avait commencé, avec ses comédiens, les répétitions d'une nouvelle pièce qui devait voir le jour au mois de janvier 2020… Mais le destin en a décidé malheureusement autrement.

Sylvie Cassez s'était fait remarquer dès 2009 avec "Tango panache", une pièce intergénérationnelle qui a reçu un très bel accueil. Elle a même été éditée en livre. S'en sont suivies des comédies comme "Mortel", "Cougar or not cougar", "Coach et Pygmalion" ou bien "L'assos".
A chaque fois, Sylvie Cassez aimait traiter de thèmes actuels et parvenait à les intégrer dans des histoires qui deviennent vite des prétextes à rire ! Résultat : des cocktails réussis qui plaisaient au public venu se divertir.
Elle entrainait dans son sillon une troupe composée d'acteurs non professionnels qui lui faisaient confiance.

Autre facette méconnue de Sylvie Cassez : elle a écrit deux romans "Le Haut domaine" et "Utopie" sortis de son imagination débordante. Professeur de français et d'anglais, elle aimait dévorer de nombreux livres et partager sa passion en publiant régulièrement son avis sur internet.

Sylvie CassezSon fort tempérament la rendait attachante même si ses prises de positions ne plaisaient pas toujours à tout le monde. Récemment elle s'était émue dans les médias de son casse-tête permanent pour trouver des salles afin de présenter ses pièces de théâtre….

Enfin, Sylvie Cassez faisait preuve d'une grande générosité. Une partie de la recette des représentations de ses pièces, était souvent adressée à des associations caritatives. Ce fut le cas en janvier dernier où elle a soutenu notre cher Monsieur Nez Rouge qui vient en aide aux tout-petits atteints de maladie rare.

La bonne humeur et la franchise de Sylvie Cassez vont donc nous manquer. Toutes nos pensées vont à son mari Roald, sa fille Amélie et à tous ses proches.

Une bénédiction aura lieu en la Collégiale de Montmorency ce vendredi 13 novembre 2019 à 15h.

Sylvie CassezLa ville de Montmorency est une nouvelle fois endeuillée. Après l'historien local André Duchesne (voir article), une autre personnalité de la ville vient de nous quitter. En effet, Sylvie Cassez, auteure de pièces de théâtre et romans, est partie dans son sommeil à l'aube de ses 60 ans…

Après un accident qui l'avait immobilisée presque deux ans professionnellement, Sylvie Cassez avait retrouvé son punch et présenté au début de cette année 2019 sa dernière pièce "C'est quoi cette histoire ?" à la Briqueterie de Montmorency. Et, depuis cet été, elle avait commencé, avec ses comédiens, les répétitions d'une nouvelle pièce qui devait voir le jour au mois de janvier 2020… Mais le destin en a décidé malheureusement autrement.

Sylvie Cassez s'était fait remarquer dès 2009 avec "Tango panache", une pièce intergénérationnelle qui a reçu un très bel accueil. Elle a même été éditée en livre. S'en sont suivies des comédies comme "Mortel", "Cougar or not cougar", "Coach et Pygmalion" ou bien "L'assos".
A chaque fois, Sylvie Cassez aimait traiter de thèmes actuels et parvenait à les intégrer dans des histoires qui deviennent vite des prétextes à rire ! Résultat : des cocktails réussis qui plaisaient au public venu se divertir.
Elle entrainait dans son sillon une troupe composée d'acteurs non professionnels qui lui faisaient confiance.

Autre facette méconnue de Sylvie Cassez : elle a écrit deux romans "Le Haut domaine" et "Utopie" sortis de son imagination débordante. Professeur de français et d'anglais, elle aimait dévorer de nombreux livres et partager sa passion en publiant régulièrement son avis sur internet.

Sylvie CassezSon fort tempérament la rendait attachante même si ses prises de positions ne plaisaient pas toujours à tout le monde. Récemment elle s'était émue dans les médias de son casse-tête permanent pour trouver des salles afin de présenter ses pièces de théâtre….

Enfin, Sylvie Cassez faisait preuve d'une grande générosité. Une partie de la recette des représentations de ses pièces, était souvent adressée à des associations caritatives. Ce fut le cas en janvier dernier où elle a soutenu notre cher Monsieur Nez Rouge qui vient en aide aux tout-petits atteints de maladie rare.

La bonne humeur et la franchise de Sylvie Cassez vont donc nous manquer. Toutes nos pensées vont à son mari Roald, sa fille Amélie et à tous ses proches.

Une bénédiction aura lieu en la Collégiale de Montmorency ce vendredi 13 novembre 2019 à 15h.

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Théâtre"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Théâtre"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28