Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Personnalités locales > Hommage : quand Simone Veil inaugurait à Eaubonne l'hôpital qui porte son nom.
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Hommage : quand Simone Veil inaugurait à Eaubonne l'hôpital qui porte son nom...

Simone VeilDepuis vendredi, toute la France rend hommage à Simone Veil, disparue à l'âge de 89 ans. De nombreux témoignages affluent pour évoquer cette grande dame unanimement reconnue et appréciée, cette icône de la lutte pour les droits des femmes. Relevons parmi toutes les hommages, celui de Robert Badinter qui résume bien l'émotion ressentie par tout le monde : « A mesurer l’immensité des épreuves qu’elle a connues et surmontées, on comprend pourquoi tant de respect, d’admiration et d’affection entourent Simone Veil, la « mère courage » de notre génération. Elle a, par son exemple, montré qu’une vie ne prend sens que si elle transcende notre égoïsme par la grandeur morale des causes que l’on sert. À présent que s’effacent les survivants de notre génération, je salue Simone Veil, Juste entre les Justes. » (extrait de la préface "Mes combats" de Simone Veil).

Dans la Vallée de Montmorency, l'ancienne ministre de la Santé a marqué la région par sa venue lors de l'inauguration de l'établissement hospitalier d'Eaubonne En effet, en 2002, suite au regroupement des Hopital Simone Veilhôpitaux d'Eaubonne et Montmorency, la nouvelle entité a pris le nom d'hôpital Simone Veil. Lors de sa visite, l'ancienne ministre de la santé avait tenu à visiter les lieux et à rencontrer le personnel. Elle déclarait à l'époque au journal "Le Parisien" pourquoi elle a accepté cet honneur :
« C'est la première fois que je donne mon nom à un bâtiment. J'avais déjà refusé pour une rue car je ne voulais pas le faire de mon vivant, c'est un peu donner l'impression que l'on est déjà mort ! Mais j'ai finalement accepté pour faire plaisir aux aides-soignantes et aux infirmières que j'avais rencontrées lors d'un congrès d'infirmières à Paris. C'est bien sûr en relation avec l'activité qui a été la mienne, au ministère de la Santé. J'ai juste attendu que le préfet et les élus soient au courant avant de donner mon accord final. »
Il y a quelques années, Simone Veil reviendra de nouveau à Eaubonne lors du lancement de rénovation de l'établissement de soins.

La ville d'Eaubonne peut se targuer d'avoir été pionnière en étant la première commune à doter un établissement au nom de Simone Veil. Depuis, des écoles, collèges et lycées situés dans toute la France ainsi que de nombreuses promotions de Grandes Ecoles portent le nom de la première Présidente du Parlement Européen.

Simone VeilDepuis vendredi, toute la France rend hommage à Simone Veil, disparue à l'âge de 89 ans. De nombreux témoignages affluent pour évoquer cette grande dame unanimement reconnue et appréciée, cette icône de la lutte pour les droits des femmes. Relevons parmi toutes les hommages, celui de Robert Badinter qui résume bien l'émotion ressentie par tout le monde : « A mesurer l’immensité des épreuves qu’elle a connues et surmontées, on comprend pourquoi tant de respect, d’admiration et d’affection entourent Simone Veil, la « mère courage » de notre génération. Elle a, par son exemple, montré qu’une vie ne prend sens que si elle transcende notre égoïsme par la grandeur morale des causes que l’on sert. À présent que s’effacent les survivants de notre génération, je salue Simone Veil, Juste entre les Justes. » (extrait de la préface "Mes combats" de Simone Veil).

Dans la Vallée de Montmorency, l'ancienne ministre de la Santé a marqué la région par sa venue lors de l'inauguration de l'établissement hospitalier d'Eaubonne En effet, en 2002, suite au regroupement des Hopital Simone Veilhôpitaux d'Eaubonne et Montmorency, la nouvelle entité a pris le nom d'hôpital Simone Veil. Lors de sa visite, l'ancienne ministre de la santé avait tenu à visiter les lieux et à rencontrer le personnel. Elle déclarait à l'époque au journal "Le Parisien" pourquoi elle a accepté cet honneur :
« C'est la première fois que je donne mon nom à un bâtiment. J'avais déjà refusé pour une rue car je ne voulais pas le faire de mon vivant, c'est un peu donner l'impression que l'on est déjà mort ! Mais j'ai finalement accepté pour faire plaisir aux aides-soignantes et aux infirmières que j'avais rencontrées lors d'un congrès d'infirmières à Paris. C'est bien sûr en relation avec l'activité qui a été la mienne, au ministère de la Santé. J'ai juste attendu que le préfet et les élus soient au courant avant de donner mon accord final. »
Il y a quelques années, Simone Veil reviendra de nouveau à Eaubonne lors du lancement de rénovation de l'établissement de soins.

La ville d'Eaubonne peut se targuer d'avoir été pionnière en étant la première commune à doter un établissement au nom de Simone Veil. Depuis, des écoles, collèges et lycées situés dans toute la France ainsi que de nombreuses promotions de Grandes Ecoles portent le nom de la première Présidente du Parlement Européen.


Déposer un commentaire
3 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Mag - Il y a 3 mois
Oui et d'ailleurs personne n'a eu la décence de l'accueillir ce jour là et elle n'a pas trouvé le bâtiment où elle devait se rendre!!du coup elle est reparti très en colère et déçu!!et c'est bien dommage et irrespectueux de la part de l'établissement
Viguier - Il y a 3 mois
Merci pour cet article.une femme admirable.continuez ce que vous faites.c est genial..Cette idée. Cordialement
Nériec - Il y a 3 mois
Au revoir et Merci Madame vous étiez une grande âme -