Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Forêt de Montmorency > Histoire Forêt de Montmorency > le domaine de "Bois-Corbon" et son château démoli dans les années 80.
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Voir l'agenda lotos-jeux
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Histoire Forêt de Montmorency > le domaine de "Bois-Corbon" et son château démoli dans les années 80.

André MonneauNous retrouvons André Monneau, notre cher historien de la Forêt de Montmorency. Il continue d'explorer les lieux remarquables du poumon vert de la vallée. Après avoir évoqué le ru de Corbon, il nous parle du domaine de "Bois-Corbon" et de son château démoli dans les années 80.

 

Le domaine de Bois-Corbon et son château démoli dans les années 80.

Domaine de Bois-CorbonLe domaine de "Bois-Corbon" est situé sur la route des Parquets, à l'endroit du carrefour du "Chêne aux mouches", tout près de l'étang Marie. Son nom provient du ru de Corbon qui traverse cette propriété.(voir carte ci-dessous)
La présence du domaine en ce lieu sous le Second Empire est la conséquence d'un échec survenu en 1859. En effet, à cette date, un important projet nommé "Le camp de César" par la Compagnie Générale d'Assurances, propriétaire d'une grande partie de la forêt sur Saint-Prix, Saint-Leu et Taverny, fut rejeté par l'administration des Eaux et Forêts, opposée au déboisement sous le prétexte que les villages environnants pourraient souffrir du manque d'eau. Suite à cette déconvenue, le directeur de cette compagnie fit bâtir un château sur le domaine de "Bois Corbon".
Pour la petite histoire, à peine édifié, il fut occupé en1870 par les Prussiens !
En 1928, un autre projet immobilier gigantesque fut à nouveau refusé. Le programme devait s'appeler "La Cité forestière de Montmorency" et le promoteur était la même Compagnie d'Assurances (voir article : le grand projet immobilier prévu en pleine forêt).
Domaine de Bois-CorbonAu début des années 1980, l'O.N.F. fit l'acquisition de ce domaine de 60 ha et décida de la démolition du château. Il ne reste sur cette partie de forêt que deux maisons forestières et le grand pavillon des communs qui accueille les bureaux de l’ONF et occasionnellement des écoles et des associations environnantes.
A noter qu'avant d'être démoli, le château abritait une école de garde pêche dans les années 50.
L'ONF nous assure aussi que « cette zone contient les plus vieux arbres de la forêt, notamment la "Cépée des onze Apôtres", groupe de châtaigniers répertorié parmi les arbres remarquables au niveau départemental.
Le domaine de "Bois-Corbon" constitue également un repli naturel pour les animaux sauvages, qui y trouvent le calme, au milieu des massifs de rhododendrons qui produisent fin mai début juin des fleurs spectaculaires.» (extrait brochure éditée par l'ONF)

Domaine de Bois-Corbon - carte


 

André MonneauNous retrouvons André Monneau, notre cher historien de la Forêt de Montmorency. Il continue d'explorer les lieux remarquables du poumon vert de la vallée. Après avoir évoqué le ru de Corbon, il nous parle du domaine de "Bois-Corbon" et de son château démoli dans les années 80.

 

Le domaine de Bois-Corbon et son château démoli dans les années 80.

Domaine de Bois-CorbonLe domaine de "Bois-Corbon" est situé sur la route des Parquets, à l'endroit du carrefour du "Chêne aux mouches", tout près de l'étang Marie. Son nom provient du ru de Corbon qui traverse cette propriété.(voir carte ci-dessous)
La présence du domaine en ce lieu sous le Second Empire est la conséquence d'un échec survenu en 1859. En effet, à cette date, un important projet nommé "Le camp de César" par la Compagnie Générale d'Assurances, propriétaire d'une grande partie de la forêt sur Saint-Prix, Saint-Leu et Taverny, fut rejeté par l'administration des Eaux et Forêts, opposée au déboisement sous le prétexte que les villages environnants pourraient souffrir du manque d'eau. Suite à cette déconvenue, le directeur de cette compagnie fit bâtir un château sur le domaine de "Bois Corbon".
Pour la petite histoire, à peine édifié, il fut occupé en1870 par les Prussiens !
En 1928, un autre projet immobilier gigantesque fut à nouveau refusé. Le programme devait s'appeler "La Cité forestière de Montmorency" et le promoteur était la même Compagnie d'Assurances (voir article : le grand projet immobilier prévu en pleine forêt).
Domaine de Bois-CorbonAu début des années 1980, l'O.N.F. fit l'acquisition de ce domaine de 60 ha et décida de la démolition du château. Il ne reste sur cette partie de forêt que deux maisons forestières et le grand pavillon des communs qui accueille les bureaux de l’ONF et occasionnellement des écoles et des associations environnantes.
A noter qu'avant d'être démoli, le château abritait une école de garde pêche dans les années 50.
L'ONF nous assure aussi que « cette zone contient les plus vieux arbres de la forêt, notamment la "Cépée des onze Apôtres", groupe de châtaigniers répertorié parmi les arbres remarquables au niveau départemental.
Le domaine de "Bois-Corbon" constitue également un repli naturel pour les animaux sauvages, qui y trouvent le calme, au milieu des massifs de rhododendrons qui produisent fin mai début juin des fleurs spectaculaires.» (extrait brochure éditée par l'ONF)

Domaine de Bois-Corbon - carte


 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Forêt de Montmorency"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

(Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot et éviter les spams, merci de répondre à la question suivante :)

CAPTCHA Image Reload Image
Résultat :

Aucun commentaire