Accueil > Histoire locale > Forêt de Montmorency > Histoire Forêt de Montmorency > la batterie militaire de Blémur
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Histoire Forêt de Montmorency > la batterie militaire de Blémur

Publié le : 06-03-2018

André MonneauUne nouvelle fois, la météo n'était pas de la partie, le jour où j'ai rejoint André Monneau, notre historien au cœur de la Forêt de Montmorency. Il souhaitait me montrer la batterie militaire de Blémur qui est visible aux alentours du Fort de Domont. Un lieu accessible à tous ! 

Lorsqu'André Monneau a évoqué dans une précédente chronique la batterie de Blémur rattachée au fort de Domont, j'imaginais un lieu "secret" ou "sécurisé". Alors je fus très surpris de la découvrir "abandonnée", perdue dans la forêt.
Rappelons d'abord que le fort de Domont fait partie du plan de défense de Paris, décidé après la guerre de 1870 : la construction de nombreux forts autour de Paris. C'est ainsi qu'ont été édifiés, entre autres, ceux de Cormeilles-en-Parisis et Montlignon.
Après avoir évoqué la construction du fort de Domont, André me rappelle que le choix du lieu était judicieux : le rôle du fort de Domont était d'interdire la voie ferrée de Beaumont tout en surveillant la Plaine de France. Et pour compléter le dispositif du fort, la construction de la batterie avait été décidée car le tracé polygonal du fort de Domont ne permettait pas de couvrir complétement la vallée existante entre Domont et Ecouen.
Batterie de BlémurLa Batterie, construite entre 1875 et 1882, comprend plusieurs casernements et de nombreuses entrées.

Pour l'anecdote, lors du premier conflit mondial en 1914, les forts n'ont fort heureusement pas servi ; la garnison sur place à Domont n'a jamais dépassé 300 hommes. Mais ce fort est tout de même la seule place forte qui a effectué un tir sur l'armée allemande en 1914. En effet, les 3 et 4 septembre 1914 les troupes de reconnaissance prussienne se situaient à seulement 10 kilomètres de Domont. Mais l'armée allemande a rapidement dévié sa marche en direction de Meaux pour tenter de contourner Paris.

Enfin aujourd'hui, le Fort est une "propriété privée" devenue un centre d'entrainement pour des entreprises de sécurité. Mais les casernements vides de la batterie de Blémur sont accessibles aux promeneurs et deviennent une curiosité de notre chère Forêt de Montmorency.

 Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
 Fort de Domont

 

André MonneauUne nouvelle fois, la météo n'était pas de la partie, le jour où j'ai rejoint André Monneau, notre historien au cœur de la Forêt de Montmorency. Il souhaitait me montrer la batterie militaire de Blémur qui est visible aux alentours du Fort de Domont. Un lieu accessible à tous ! 

Lorsqu'André Monneau a évoqué dans une précédente chronique la batterie de Blémur rattachée au fort de Domont, j'imaginais un lieu "secret" ou "sécurisé". Alors je fus très surpris de la découvrir "abandonnée", perdue dans la forêt.
Rappelons d'abord que le fort de Domont fait partie du plan de défense de Paris, décidé après la guerre de 1870 : la construction de nombreux forts autour de Paris. C'est ainsi qu'ont été édifiés, entre autres, ceux de Cormeilles-en-Parisis et Montlignon.
Après avoir évoqué la construction du fort de Domont, André me rappelle que le choix du lieu était judicieux : le rôle du fort de Domont était d'interdire la voie ferrée de Beaumont tout en surveillant la Plaine de France. Et pour compléter le dispositif du fort, la construction de la batterie avait été décidée car le tracé polygonal du fort de Domont ne permettait pas de couvrir complétement la vallée existante entre Domont et Ecouen.
Batterie de BlémurLa Batterie, construite entre 1875 et 1882, comprend plusieurs casernements et de nombreuses entrées.

Pour l'anecdote, lors du premier conflit mondial en 1914, les forts n'ont fort heureusement pas servi ; la garnison sur place à Domont n'a jamais dépassé 300 hommes. Mais ce fort est tout de même la seule place forte qui a effectué un tir sur l'armée allemande en 1914. En effet, les 3 et 4 septembre 1914 les troupes de reconnaissance prussienne se situaient à seulement 10 kilomètres de Domont. Mais l'armée allemande a rapidement dévié sa marche en direction de Meaux pour tenter de contourner Paris.

Enfin aujourd'hui, le Fort est une "propriété privée" devenue un centre d'entrainement pour des entreprises de sécurité. Mais les casernements vides de la batterie de Blémur sont accessibles aux promeneurs et deviennent une curiosité de notre chère Forêt de Montmorency.

 Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
Batterie de Blémur
 Batterie de Blémur
 Fort de Domont

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Forêt de Montmorency"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

LAMBERT Martine - Il y a 6 mois
C'est très intéressant car nous passons souvent à côté de choses dont on ne connaît pas l'origine. Du coup, quand je retournerai dans cet endroit, je ne le regarderai plus de la même façon !!!
Merci beaucoup
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28