Accueil > Histoire locale > Forêt de Montmorency > Histoire de la Forêt de Montmorency > le restaurant-hôtel "L'Eauriette" à Saint-Leu-la-Forêt

Histoire de la Forêt de Montmorency > le restaurant-hôtel "L'Eauriette" à Saint-Leu-la-Forêt

Publié le : 13-01-2020

Restaurant-hôtel L'EAURIETTE

Nous sommes très heureux de retrouver André Monneau qui nous conte tout au long de l'année l'histoire de la Forêt de Montmorency. Après "Le Bouquet de la Vallée", "L'auberge de la Croix Blanche", "Le Lapin sauté", difficile de déloger notre cher historien des guinguettes !  A l'aide de cartes postales, il évoque "L'Eauriette", un restaurant-hôtel situé à Saint-Leu-la-Forêt.

 

Restaurant-hôtel L'EAURIETTEL'apparition du chemin de fer au cours du XIXe siècle, suivie de celle de l'automobile au début du XXe siècle, provoque l'essor des excursions en forêt. Un nombre important d'auberges, restaurants-hôtels et guinguettes s'établissent dans les villes et villages en lisière de la forêt de Montmorency. Et Saint-leu ne déroge pas à la règle où de nombreux établissements s'étalaient en nombre depuis la gare jusqu'aux abords de la forêt. Parmi ceux-ci, on retrouvait "Au rendez-vous de la forêt", "Le châlet fleuri"… et le plus célèbre d'entre eux, c'était "L'Eauriette" ! Sa dénomination provenait d'une source située à proximité de la population locale appelée la "source rieuse" car elle désaltérait entre autres les ouvriers vignerons qui travaillaient sur le coteau.

Ce restaurant-hôtel avait la particularité d'avoir une terrasse et une esplanade ombragée où les clients pouvaient contempler un magnifique panorama sur la vallée.
Le patron de cet établissement proposait ses rafraîchissements, sa restauration, ses billards, jeux de quilles ou de boules, mais aussi, comme ses confrères de la région, un bal champêtre et même des balançoires d'un forain devant son restaurant.
Pendant l'été, un manège de chevaux de bois était installé sur la place.

Restaurant-hôtel L'EAURIETTEOuvert toute l'année, "L'Eauriette" recevait la population locale et celle des environs pour des banquets de noce, d'associations sportives, musicales, caritatives et celles de la chasse.
Au printemps, l'établissement accueillait, les dimanches et jour de fêtes nationales ou religieuses, les excursionnistes de Paris en mal d'air pur et souhaitant un retour à la nature, ainsi que des touristes de province et même de l'étranger pour de courtes ou longues vacances.

La Première guerre mondiale marqua la fin d'une certaine "belle époque". Nombreux seront les propriétaires ou patrons, cuisiniers, serveurs qui seront morts ou blessés au combat. D'autre part, la progressive perte de la clientèle provoque la ruine et la fermeture des nombreuses auberges et guinguettes.

A noter qu'entre les deux guerres, le lavoir situé à proximité de la place de l'Eauriette tomba en ruine. Il a été reconstruit à l’identique et inauguré le 26 novembre 1994 > voir article consacré aux lavoirs de la vallée de Montmorency.

Restaurant-hôtel L'EAURIETTE

Vue panoramique depuis

Restaurant-hôtel L'EAURIETTE

Nous sommes très heureux de retrouver André Monneau qui nous conte tout au long de l'année l'histoire de la Forêt de Montmorency. Après "Le Bouquet de la Vallée", "L'auberge de la Croix Blanche", "Le Lapin sauté", difficile de déloger notre cher historien des guinguettes !  A l'aide de cartes postales, il évoque "L'Eauriette", un restaurant-hôtel situé à Saint-Leu-la-Forêt.

 

Restaurant-hôtel L'EAURIETTEL'apparition du chemin de fer au cours du XIXe siècle, suivie de celle de l'automobile au début du XXe siècle, provoque l'essor des excursions en forêt. Un nombre important d'auberges, restaurants-hôtels et guinguettes s'établissent dans les villes et villages en lisière de la forêt de Montmorency. Et Saint-leu ne déroge pas à la règle où de nombreux établissements s'étalaient en nombre depuis la gare jusqu'aux abords de la forêt. Parmi ceux-ci, on retrouvait "Au rendez-vous de la forêt", "Le châlet fleuri"… et le plus célèbre d'entre eux, c'était "L'Eauriette" ! Sa dénomination provenait d'une source située à proximité de la population locale appelée la "source rieuse" car elle désaltérait entre autres les ouvriers vignerons qui travaillaient sur le coteau.

Ce restaurant-hôtel avait la particularité d'avoir une terrasse et une esplanade ombragée où les clients pouvaient contempler un magnifique panorama sur la vallée.
Le patron de cet établissement proposait ses rafraîchissements, sa restauration, ses billards, jeux de quilles ou de boules, mais aussi, comme ses confrères de la région, un bal champêtre et même des balançoires d'un forain devant son restaurant.
Pendant l'été, un manège de chevaux de bois était installé sur la place.

Restaurant-hôtel L'EAURIETTEOuvert toute l'année, "L'Eauriette" recevait la population locale et celle des environs pour des banquets de noce, d'associations sportives, musicales, caritatives et celles de la chasse.
Au printemps, l'établissement accueillait, les dimanches et jour de fêtes nationales ou religieuses, les excursionnistes de Paris en mal d'air pur et souhaitant un retour à la nature, ainsi que des touristes de province et même de l'étranger pour de courtes ou longues vacances.

La Première guerre mondiale marqua la fin d'une certaine "belle époque". Nombreux seront les propriétaires ou patrons, cuisiniers, serveurs qui seront morts ou blessés au combat. D'autre part, la progressive perte de la clientèle provoque la ruine et la fermeture des nombreuses auberges et guinguettes.

A noter qu'entre les deux guerres, le lavoir situé à proximité de la place de l'Eauriette tomba en ruine. Il a été reconstruit à l’identique et inauguré le 26 novembre 1994 > voir article consacré aux lavoirs de la vallée de Montmorency.

Restaurant-hôtel L'EAURIETTE

Vue panoramique depuis

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Forêt de Montmorency"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28