Accueil > Culture > Tout pour la musique > Hélène Ségara, une artiste exemplaire.

Hélène Ségara, une artiste exemplaire.

Publié le : 03-07-2016

Williams FranceschiAuteur, compositeur, ancien directeur du magazine "Hors Antenne", Williams Franceschi nous fait découvrir dans "Tout pour la musique" ses coups de cœur musicaux. Ce mois-ci, notre chroniqueur rend hommage à la carrière d'Hélène Ségara.

 

Hélène Ségara, une artiste exemplaire.

HELENE SEGARAChanteuse, auteur-compositeur, de son vrai nom Hélène Rizzo, Hélène Ségara est née le 26 février 1971 à Six-Fours dans le Var, dans la ferme familiale, d’un père italien et d’une mère arménienne.
Elle monte pour la première fois sur scène à l’âge de 13 ans et à 15, convaincue et battante, elle décide d’en faire son métier alternant petits boulots, galas et piano bar. A 18 ans, jeune maman d’un petit Raphaël et déjà femme de caractère, elle n’enterre pas ses ambitions et poursuit sa difficile  marche en avant. A 22 ans, elle enregistre son premier disque : "Loin" qui n’obtient qu’un succès d’estime. Puis, à 25 ans, elle s’installe à Paris et rencontre Orlando, le producteur et frère de Dalida  qu’elle avait délibérément choisi et pas le contraire. Elle voulait que ce soit lui. Et elle avait raison. Orlando va booster sa jeune carrière mais ne deviendra  son producteur officiel que bien plus tard.
Ce n’est qu’en en 1996, après dix ans d’un long et difficile apprentissage, que tout commence vraiment avec son premier  album "Cœur de Verre" qui se vendra  à plus de 100 000 exemplaires, dont seront extrait cinq singles. Certains, comme le duo avec Andrea Bocelli "Vivo per lei" devenu "Je vis pour elle", se vendra à plus d’un million d’exemplaires.
En 1998, à 27 ans suite au désistement de la chanteuse Noa, on lui propose le rôle d’Esméralda au côté de Garou, Patrick Fiori et Daniel Lavoie dans la comédie musicale "Notre-Dame de Paris" signée Richard Cocciante et Luc Plamondon. Plus qu’un succès ce sera un triomphe. Malgré les dizaines de versions et reprises, comme Gina Lollobrigida pour le film de Jean Delannoy avec Anthony Quinn, le nom d’Hélène Ségara dans la comédie musicale restera à tout jamais indissociable du rôle d’Esméralda.
En 2000, elle enregistre son deuxième l’album : "Au nom d’une femme" qui contient plusieurs tubes comme "Il y a trop de gens qui t'aiment" de Christian Vié et Thierry Geoffroy et surtout "Elle, tu l’aimes", fantastique adaptation par Michel Jourdan du Fado "Canção Do Mar" de Federico de Brito et HELENE SEGARAFerrer Trinidade. Dans la foulée elle devient la chanteuse préférée des français, voit sa statue de cire érigée au musé Grévin et intègre la tournée des Enfoirés.
En 2002, elle enregistre "Hélène" un album presque exclusivement en espagnol, qui ne sera distribué qu’en Espagne. En 2003, parait l’album "Humaine" dont le succès ne tient qu’au duo avec Laura Pausini sur la chanson "On n’oublie jamais rien, on vit avec…" La même année, elle épouse le musicien Mathieu Lecat, met au monde un petit Mattéo et en 2004, elle lui donne une petite sœur Maya.
En 2006 : sortie de son quatrième album "Quand l’éternité" dont elle compose la presque totalité des titres et qui sera disque d’or. En 2008 : sortie de l’album "Mon pays c’est la terre" composé de standards internationaux qui ne rencontre pas le succès escompté. En 2011 : sortie de l’album "Parmi la foule" où elle chante "Le monde à l’envers" en duo avec son fils Raphaël.
 En  2011 elle est nommée  au grade de Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres, et sort l'album "Parmi la foule" dont certains titres sont composés par son compagnon, dans lequel elle enregistre un duo avec son fils. Malheureusement l'album est un échec commercial
En 2013 elle sort un album de reprises de titres de Joe Dassin (enregistrées en duo avec le HELENE SEGARAchanteur disparu) dont on retiendra surtout "Et si tu n'existais pas", dont le clip passe régulièrement à la télé. Cet opus reçoit un disque de platine pour plus de 100 000 albums vendus. Mais si sa carrière brille sa santé vacille. Elle suit un traitement à la cortisone qui épaissit la finesse de son visage et donne du blé à moudre à la presse people.
En 2014, elle endosse le rôle de «coach » au sein de l'équipe de Florent Pagny dans l’émission "The Voice" et sort en décembre son huitième album "Tout commence aujourd'hui". Un titre évocateur d’un nouveau départ. J’ai occulté nombre de petits et gros pépins qui ont jalonné la carrière de cet artiste qui, en plus d’une voix rare au timbre et à la couleur incomparable, regorge de talent et à qui la vie n’a pas toujours fait de cadeau.
Même si elle est sur les planches depuis trente ans, Hélène fête ses vingt ans de carrière et prépare un douzième album en italien…
Hélène Ségara est un exemple pour tous les jeunes chanteurs qui baissent les bras dès qu’il faut frapper ou pousser des portes trop lourdes, perdent moral et convictions au premier orage et pensent qu’ils réussiront en trois ans au plus. Hélène Ségara est un exemple, un très bel exemple. Bravo l’artiste !

 

Williams FranceschiAuteur, compositeur, ancien directeur du magazine "Hors Antenne", Williams Franceschi nous fait découvrir dans "Tout pour la musique" ses coups de cœur musicaux. Ce mois-ci, notre chroniqueur rend hommage à la carrière d'Hélène Ségara.

 

Hélène Ségara, une artiste exemplaire.

HELENE SEGARAChanteuse, auteur-compositeur, de son vrai nom Hélène Rizzo, Hélène Ségara est née le 26 février 1971 à Six-Fours dans le Var, dans la ferme familiale, d’un père italien et d’une mère arménienne.
Elle monte pour la première fois sur scène à l’âge de 13 ans et à 15, convaincue et battante, elle décide d’en faire son métier alternant petits boulots, galas et piano bar. A 18 ans, jeune maman d’un petit Raphaël et déjà femme de caractère, elle n’enterre pas ses ambitions et poursuit sa difficile  marche en avant. A 22 ans, elle enregistre son premier disque : "Loin" qui n’obtient qu’un succès d’estime. Puis, à 25 ans, elle s’installe à Paris et rencontre Orlando, le producteur et frère de Dalida  qu’elle avait délibérément choisi et pas le contraire. Elle voulait que ce soit lui. Et elle avait raison. Orlando va booster sa jeune carrière mais ne deviendra  son producteur officiel que bien plus tard.
Ce n’est qu’en en 1996, après dix ans d’un long et difficile apprentissage, que tout commence vraiment avec son premier  album "Cœur de Verre" qui se vendra  à plus de 100 000 exemplaires, dont seront extrait cinq singles. Certains, comme le duo avec Andrea Bocelli "Vivo per lei" devenu "Je vis pour elle", se vendra à plus d’un million d’exemplaires.
En 1998, à 27 ans suite au désistement de la chanteuse Noa, on lui propose le rôle d’Esméralda au côté de Garou, Patrick Fiori et Daniel Lavoie dans la comédie musicale "Notre-Dame de Paris" signée Richard Cocciante et Luc Plamondon. Plus qu’un succès ce sera un triomphe. Malgré les dizaines de versions et reprises, comme Gina Lollobrigida pour le film de Jean Delannoy avec Anthony Quinn, le nom d’Hélène Ségara dans la comédie musicale restera à tout jamais indissociable du rôle d’Esméralda.
En 2000, elle enregistre son deuxième l’album : "Au nom d’une femme" qui contient plusieurs tubes comme "Il y a trop de gens qui t'aiment" de Christian Vié et Thierry Geoffroy et surtout "Elle, tu l’aimes", fantastique adaptation par Michel Jourdan du Fado "Canção Do Mar" de Federico de Brito et HELENE SEGARAFerrer Trinidade. Dans la foulée elle devient la chanteuse préférée des français, voit sa statue de cire érigée au musé Grévin et intègre la tournée des Enfoirés.
En 2002, elle enregistre "Hélène" un album presque exclusivement en espagnol, qui ne sera distribué qu’en Espagne. En 2003, parait l’album "Humaine" dont le succès ne tient qu’au duo avec Laura Pausini sur la chanson "On n’oublie jamais rien, on vit avec…" La même année, elle épouse le musicien Mathieu Lecat, met au monde un petit Mattéo et en 2004, elle lui donne une petite sœur Maya.
En 2006 : sortie de son quatrième album "Quand l’éternité" dont elle compose la presque totalité des titres et qui sera disque d’or. En 2008 : sortie de l’album "Mon pays c’est la terre" composé de standards internationaux qui ne rencontre pas le succès escompté. En 2011 : sortie de l’album "Parmi la foule" où elle chante "Le monde à l’envers" en duo avec son fils Raphaël.
 En  2011 elle est nommée  au grade de Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres, et sort l'album "Parmi la foule" dont certains titres sont composés par son compagnon, dans lequel elle enregistre un duo avec son fils. Malheureusement l'album est un échec commercial
En 2013 elle sort un album de reprises de titres de Joe Dassin (enregistrées en duo avec le HELENE SEGARAchanteur disparu) dont on retiendra surtout "Et si tu n'existais pas", dont le clip passe régulièrement à la télé. Cet opus reçoit un disque de platine pour plus de 100 000 albums vendus. Mais si sa carrière brille sa santé vacille. Elle suit un traitement à la cortisone qui épaissit la finesse de son visage et donne du blé à moudre à la presse people.
En 2014, elle endosse le rôle de «coach » au sein de l'équipe de Florent Pagny dans l’émission "The Voice" et sort en décembre son huitième album "Tout commence aujourd'hui". Un titre évocateur d’un nouveau départ. J’ai occulté nombre de petits et gros pépins qui ont jalonné la carrière de cet artiste qui, en plus d’une voix rare au timbre et à la couleur incomparable, regorge de talent et à qui la vie n’a pas toujours fait de cadeau.
Même si elle est sur les planches depuis trente ans, Hélène fête ses vingt ans de carrière et prépare un douzième album en italien…
Hélène Ségara est un exemple pour tous les jeunes chanteurs qui baissent les bras dès qu’il faut frapper ou pousser des portes trop lourdes, perdent moral et convictions au premier orage et pensent qu’ils réussiront en trois ans au plus. Hélène Ségara est un exemple, un très bel exemple. Bravo l’artiste !

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Tout pour la musique"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Francine - Il y a 3 ans
Je ne me lasse pas de la voix de cette petite bonne femme
Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28