Accueil > Histoire locale > Animations Histoire > Evocation de la libération de Sannois en 1944 : vidéo à (re)découvrir !
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

Evocation de la libération de Sannois en 1944 : vidéo à (re)découvrir !

Publié le : 17-09-2018

Liberation de Sannois 1944A l'occasion des célébrations de la libération en 1944 des différentes villes de la Vallée de Montmorency, je vous propose de (re)découvrir une vidéo publiée en 2014 sur YouTube consacrée à l'arrivée des chars de la division Leclerc à Sannois.
Nous y retrouvons des images exceptionnelles filmées par Pierre Rochard, cofondateur du CACS (Centre Audiovisuel Cinématographique Sannoisien) et commentées par Denise Bobard Paulard, présidente de l'association "Sannois d'Hier à Aujourd'hui", qui a vécu ces journées exceptionnelles
Dans ce document d'archives, nous sommes plongés à Sannois lors de l'arrivée des chars et jeeps de la Division Leclerc, des blindés américains en route pour Franconville... Nous apercevons aussi la Kommandantur au 36 rue de Paris (devenue boulevard Charles de Gaulle), des Allemands capturés ou bien d'autres qui quittent le Fort de Cormeilles en Parisis...

Grand merci à tous ceux qui œuvrent pour nous transmettre l'histoire locale, et notamment l'équipe actuelle du CACS qui a réalisé le montage audio et video de ces images d'archives.

Enfin, sur le site internet de l'association "Sannois d'Hier à Aujourd'hui", la présidente Denise Bobard Paulard a publié son témoignage qu'elle a écrit pour la célébration de la libération de la ville en 2017 :

Samedi 25 Août 1944
Témoignage d’une enfant de dix ans
Sous un beau ciel d’été, ma Mère et moi, nous faisons les courses. En fin de matinée, un bruit se répand chez les commerçants : l’insurrection commencera à midi, les résistants demandent de ne pas fermer à clé les portes des immeubles et des maisons, afin qu’ils puissent trouver un refuge en cas de poursuite par les soldats allemands.
Nous rentrons donc très vite. Vers 13h, nous entendons des pas de courses précipitées : des soldats allemands fuient. Ils sont rue de la Belle Etoile : ils aperçoivent la silhouette de l’un de nos voisins et le tuent à bout portant. Nous apprendrons ce drame plus tard.
Puis, dans l’après-midi, aucun bruit ; pensant que tout danger est écarté, mes parents et moi, nous partons à la Mairie, à la rencontre d’autres Sannoisiens. La foule est nombreuse, joyeuse, le buste de Marianne (alors sur la place de la Mairie) a même reçu des bouquets de fleurs.
Mais vers 17h30, une annonce angoissante de la résistance retentit ! « Un groupe de soldats allemands, armés de mitraillettes descend de Cormeilles, Sauvez-vous ».
Tout le monde se disperse : le Square Jean Mermoz est notre recours, avant de rentrer à la maison et d’enlever, nos cocardes tricolores.
Témoignage de Denise Bobard-Paulard, Présidente de l’Association Sannois d’hier à Aujourd’hui, rédigé le samedi 26 Août 2017.

 

Liberation de Sannois 1944A l'occasion des célébrations de la libération en 1944 des différentes villes de la Vallée de Montmorency, je vous propose de (re)découvrir une vidéo publiée en 2014 sur YouTube consacrée à l'arrivée des chars de la division Leclerc à Sannois.
Nous y retrouvons des images exceptionnelles filmées par Pierre Rochard, cofondateur du CACS (Centre Audiovisuel Cinématographique Sannoisien) et commentées par Denise Bobard Paulard, présidente de l'association "Sannois d'Hier à Aujourd'hui", qui a vécu ces journées exceptionnelles
Dans ce document d'archives, nous sommes plongés à Sannois lors de l'arrivée des chars et jeeps de la Division Leclerc, des blindés américains en route pour Franconville... Nous apercevons aussi la Kommandantur au 36 rue de Paris (devenue boulevard Charles de Gaulle), des Allemands capturés ou bien d'autres qui quittent le Fort de Cormeilles en Parisis...

Grand merci à tous ceux qui œuvrent pour nous transmettre l'histoire locale, et notamment l'équipe actuelle du CACS qui a réalisé le montage audio et video de ces images d'archives.

Enfin, sur le site internet de l'association "Sannois d'Hier à Aujourd'hui", la présidente Denise Bobard Paulard a publié son témoignage qu'elle a écrit pour la célébration de la libération de la ville en 2017 :

Samedi 25 Août 1944
Témoignage d’une enfant de dix ans
Sous un beau ciel d’été, ma Mère et moi, nous faisons les courses. En fin de matinée, un bruit se répand chez les commerçants : l’insurrection commencera à midi, les résistants demandent de ne pas fermer à clé les portes des immeubles et des maisons, afin qu’ils puissent trouver un refuge en cas de poursuite par les soldats allemands.
Nous rentrons donc très vite. Vers 13h, nous entendons des pas de courses précipitées : des soldats allemands fuient. Ils sont rue de la Belle Etoile : ils aperçoivent la silhouette de l’un de nos voisins et le tuent à bout portant. Nous apprendrons ce drame plus tard.
Puis, dans l’après-midi, aucun bruit ; pensant que tout danger est écarté, mes parents et moi, nous partons à la Mairie, à la rencontre d’autres Sannoisiens. La foule est nombreuse, joyeuse, le buste de Marianne (alors sur la place de la Mairie) a même reçu des bouquets de fleurs.
Mais vers 17h30, une annonce angoissante de la résistance retentit ! « Un groupe de soldats allemands, armés de mitraillettes descend de Cormeilles, Sauvez-vous ».
Tout le monde se disperse : le Square Jean Mermoz est notre recours, avant de rentrer à la maison et d’enlever, nos cocardes tricolores.
Témoignage de Denise Bobard-Paulard, Présidente de l’Association Sannois d’hier à Aujourd’hui, rédigé le samedi 26 Août 2017.

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Animations Histoire"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28