Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Enigmes eaubonnaises > Enigmes eaubonnaises >> Quand tout Eaubonne dansait la Mazeppa...
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Enigmes eaubonnaises >> Quand tout Eaubonne dansait la Mazeppa...

Paul MorsePaul Morse, auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Quand tout Eaubonne dansait la Mazeppa...

BOIZOT POLKAQuel musicien et professeur de danse faisait danser en 1850 toute la bonne société d’Eaubonne au son de sa polka, la "Mazeppa" ?

C'est le musicien et professeur de danse Henri Boizot qui faisait virevolter toute la bonne société eaubonnaise au son de ses polkas et valses. L’une d’elles l’a tellement enrichi qu’il a fait construire une villa à Eaubonne à laquelle il donne le nom : "La Mazeppa".
C’est Charles Lefeuve, historien de la Vallée de Montmorency, qui attire notre attention sur Boizot. Dans "Le Tour de la Vallée, Histoire et description", publié en 1856, l'auteur nous raconte :
« Dans la même partie d'Eaubonne et non loin de l'avenue Saint-Lambert (1), sur la route départementale [l’actuelle D. 928] que bordent deux rangées de cerisiers et de pommiers, place à la villa-Mazeppa ! On ne devine pas tout d'abord comment un nom fatal, venu de l'Ukraine, a pu servir d'invocation à une demeure d'agrément. Mais il suffit de se rappeler Boizot et les fêtes du Jardin d'hiver, pour que le mot de l'énigme soit trouvé. La "Mazeppa-Boizot" est une composition nouvelle due à cet ingénieux maître à danser, dont les affiches popularisent le nom et dont la réaction habile lutte avec énergie contre la désolante manie d'emprunter aux nations voisines des danses monotones ou médiocres…

Lire le récit complet sur la vie et les oeuvres d'Henri Boizot 

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Paul MorsePaul Morse, auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Quand tout Eaubonne dansait la Mazeppa...

BOIZOT POLKAQuel musicien et professeur de danse faisait danser en 1850 toute la bonne société d’Eaubonne au son de sa polka, la "Mazeppa" ?

C'est le musicien et professeur de danse Henri Boizot qui faisait virevolter toute la bonne société eaubonnaise au son de ses polkas et valses. L’une d’elles l’a tellement enrichi qu’il a fait construire une villa à Eaubonne à laquelle il donne le nom : "La Mazeppa".
C’est Charles Lefeuve, historien de la Vallée de Montmorency, qui attire notre attention sur Boizot. Dans "Le Tour de la Vallée, Histoire et description", publié en 1856, l'auteur nous raconte :
« Dans la même partie d'Eaubonne et non loin de l'avenue Saint-Lambert (1), sur la route départementale [l’actuelle D. 928] que bordent deux rangées de cerisiers et de pommiers, place à la villa-Mazeppa ! On ne devine pas tout d'abord comment un nom fatal, venu de l'Ukraine, a pu servir d'invocation à une demeure d'agrément. Mais il suffit de se rappeler Boizot et les fêtes du Jardin d'hiver, pour que le mot de l'énigme soit trouvé. La "Mazeppa-Boizot" est une composition nouvelle due à cet ingénieux maître à danser, dont les affiches popularisent le nom et dont la réaction habile lutte avec énergie contre la désolante manie d'emprunter aux nations voisines des danses monotones ou médiocres…

Lire le récit complet sur la vie et les oeuvres d'Henri Boizot 

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Enigmes eaubonnaises"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire