Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Enigmes eaubonnaises > Enigmes eaubonnaises >> Les trois "Robert" de Marcel Proust
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Enigmes eaubonnaises >> Les trois "Robert" de Marcel Proust

Paul MorsePaul Morse, secrétaire général du Cercle Historique d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Les trois "Robert" de Marcel Proust.

Marcel ProustL’écrivain Marcel Proust disait qu’il y avait dans sa vie trois hommes prénommés Robert qui comptaient pour lui. L’un d’eux était Eaubonnais. Savez-vous qui ?

Les « trois chers petits Robert » de Marcel Proust, ses condisciples au Lycée Condorcet, sont son frère cadet de 2 ans Robert Proust, Robert de Flers, et Robert de Billy. C’est ce dernier, diplomate et ambassadeur et marié à la fille du banquier Paul Mirabaud, qui habitera un moment dans leur "château Mirabaud" au 37 avenue de Paris à Eaubonne. A noter que l'édifice est occupé par les troupes américaines à la libération d'Eaubonne en 1944 puis le bâtiment et les terrains sont vendus en 1965 pour la construction de la Résidence Mirabeau. Au passage, l’orthographe de ce patronyme subit une malheureuse modification pour se calquer sur celui de l’écrivain et révolutionnaire Honoré-Gabriel Mirabeau (1749 – 1791) dont un pont parisien, cher à Appollinaire, porte le nom. La résidence, la clinique qui occupe désormais l’ancien château, et le parc avoisinant ne rappellent hélas plus le souvenir de cette famille eaubonnaise illustre.

Lire le récit complet sur le destin des "trois Robert" qui ont accompagné Marcel Proust dans sa carrière.

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Paul MorsePaul Morse, secrétaire général du Cercle Historique d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Les trois "Robert" de Marcel Proust.

Marcel ProustL’écrivain Marcel Proust disait qu’il y avait dans sa vie trois hommes prénommés Robert qui comptaient pour lui. L’un d’eux était Eaubonnais. Savez-vous qui ?

Les « trois chers petits Robert » de Marcel Proust, ses condisciples au Lycée Condorcet, sont son frère cadet de 2 ans Robert Proust, Robert de Flers, et Robert de Billy. C’est ce dernier, diplomate et ambassadeur et marié à la fille du banquier Paul Mirabaud, qui habitera un moment dans leur "château Mirabaud" au 37 avenue de Paris à Eaubonne. A noter que l'édifice est occupé par les troupes américaines à la libération d'Eaubonne en 1944 puis le bâtiment et les terrains sont vendus en 1965 pour la construction de la Résidence Mirabeau. Au passage, l’orthographe de ce patronyme subit une malheureuse modification pour se calquer sur celui de l’écrivain et révolutionnaire Honoré-Gabriel Mirabeau (1749 – 1791) dont un pont parisien, cher à Appollinaire, porte le nom. La résidence, la clinique qui occupe désormais l’ancien château, et le parc avoisinant ne rappellent hélas plus le souvenir de cette famille eaubonnaise illustre.

Lire le récit complet sur le destin des "trois Robert" qui ont accompagné Marcel Proust dans sa carrière.

Vous pouvez aussi retrouver les précédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Enigmes eaubonnaises"


Déposer un commentaire
1 commentaire(s)

Filtre anti-spam

SCHWAB Claude - Il y a 1 mois
Bonjour,

Dans son excellent livre sur "Saint-Loup", lui-même prénommé Robert, Philippe Berthier parle d'un bouquet, d'une "forêt de Roberts" entourant Proust. Outre les 3 cités dans l'article, il conviendrait d'ajouter Robert de Caillavet, Robert Dreyfus, Robert d'Humières, Robert de Montesquiou sans parler de Louis de Robert ( Robert étant là le patronyme...)