Chargement ...
[Fermer]
[Fermer]

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > Enigmes eaubonnaises > Enigmes eaubonnaises >> Arsenic et vieilles rancunes
Les rencontres de François avec les personnalisés locales

Retrouvez ici
les entreprises
locales
qui font confiance
au Journal
de François

Derniers commentaires

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda culturel
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante
Librairie spéciale Vallée de Montmorency – Val d'Oise

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

Enigmes eaubonnaises >> Arsenic et vieilles rancunes !

Paul MorsePaul Morse, secrétaire général du Cercle Historique d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Arsenic et vieilles rancunes !

PoisonLes frasques d’une famille d’acteurs, séjournant souvent à Eaubonne au début du XXe siècle, se terminent par une plainte pour "tentative d’empoisonnement" en 1910. De quoi s’agit-il ?

La famille Berton, acteurs et dramaturges de père en fils, bien connus du milieu du théâtre de la deuxième moitié du XIXe siècle, possédait une maison à Eaubonne. En 1910 y séjournèrent notamment Claude Pierre Berton, son épouse américaine et leurs enfants de 2 et 6 ans. Or, ce couple se déchirait, leur mésentente était connue de toute la ville. En août 1910 l’épouse soupçonne la belle-mère de vouloir l’empoisonner avec de l’arsenic et porte plainte...

Le Cercle Historique ete Archéologique d'Eaubonne et de la Vallée de Montmorency

Retrouvons le récit complet de la famille Berton et les différents témoignages suite à la plainte déposée pour empoisonnement, sur le site du Cercle Historique d'Eaubonne.

Vous pouvez aussi retrouver les précdédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Paul MorsePaul Morse, secrétaire général du Cercle Historique d'Eaubonne et auteur du livre "Le Petit-Château d'Eaubonne de Ledoux et son parc", nous dévoile, tout au long de l'année, des secrets, des anecdotes qui composent l'histoire de la ville. Ses fameuses "Enigmes eaubonnaises" nous permettent aussi de découvrir des personnalités… exceptionnelles. A déguster sans modération !

 

Arsenic et vieilles rancunes !

PoisonLes frasques d’une famille d’acteurs, séjournant souvent à Eaubonne au début du XXe siècle, se terminent par une plainte pour "tentative d’empoisonnement" en 1910. De quoi s’agit-il ?

La famille Berton, acteurs et dramaturges de père en fils, bien connus du milieu du théâtre de la deuxième moitié du XIXe siècle, possédait une maison à Eaubonne. En 1910 y séjournèrent notamment Claude Pierre Berton, son épouse américaine et leurs enfants de 2 et 6 ans. Or, ce couple se déchirait, leur mésentente était connue de toute la ville. En août 1910 l’épouse soupçonne la belle-mère de vouloir l’empoisonner avec de l’arsenic et porte plainte...

Le Cercle Historique ete Archéologique d'Eaubonne et de la Vallée de Montmorency

Retrouvons le récit complet de la famille Berton et les différents témoignages suite à la plainte déposée pour empoisonnement, sur le site du Cercle Historique d'Eaubonne.

Vous pouvez aussi retrouver les précdédentes énigmes eaubonnaises de Paul Morse >> enigmes eaubonnaises.

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Enigmes eaubonnaises"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire