Accueil > Histoire locale > Patrimoine > L'église Notre-Dame de l'Assomption à Taverny : le plus beau joyau de l'art gothique...

L'église Notre-Dame de l'Assomption à Taverny : le plus beau joyau de l'art gothique d'Ile-de-France !

Publié le : 03-09-2019

Eglise Notre-Dame de Taverny

Pendant cette période de vacances estivales, lors d'une balade, vous avez sûrement visité une cathédrale, une église mentionnée dans votre guide touristique.
Mais savez-vous que la Vallée de Montmorency recèle le plus beau joyau de l'art gothique de l'Ile-de-France avec l'église Notre-Dame de l'Assomption de Taverny ? Alors n'hésitez pas à la découvrir, elle est classée aux Monuments historiques depuis 1842 !

Eglsie de taverny (photo : Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)Tout d'abord, localisons cette église remarquable. Ne la cherchez pas au centre de Taverny. Elle se situe sur les hauteurs, à la lisière de la forêt de Montmorency. Elle a été édifiée à cet endroit car elle jouxtait alors le château de Taverny où séjournaient de nombreux rois de France.
En ce qui concerne l'initiateur de cet édifice, nous retrouvons l'incontournable famille de Montmorency qui a annexé les terres de Taverny au XIe siècle. Afin que leur prestige rayonne, Matthieu II de Montmorency entreprend, en 1218, la construction d'une église qui devait symboliser la grandeur de la famille.
Notons, pour l'anecdote, que "la rumeur orale" raconte que Blanche de Castille aurait assisté à la pose de la première pierre. On retrouve cet épisode sur l'un des vitraux de l'église…
Après le décès de Matthieu II, c'est son fils Bouchard IV qui prend le relais. En 1237, celui-ci rédige son testament et accorde la somme de dix livres pour des vitraux, ce qui tendrait à prouver que le chantier de l'église était bien avancé.
A moment de la construction de l'église, le style gothique est en pleine expansion et la famille Montmorency a souhaité marqué les esprits en imposant un édifice dominant toute la vallée !

Retable de l'Eglsie de taverny (photo : Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)A l'intérieur, vous pourrez admirer entre autres un retable exceptionnel offert par Anne de Montmorency, l'un des tout premiers triforium à claire-voie le long de la nef, du mobilier, de remarquables vitraux sans oublier l'orgue sur lequel a joué le compositeur Benjamin Godard (1849 – 1895) ! (voir aussi visite virtuelle en fin d'article)

Au côté de l'église jouxte le cimetière, théâtre d'un épisode de la série "Chapeau melon et bottes de cuir" (voir bonus en fin d'article).

Zoom sur le clocher et le portail de l'église

Eglsie de l'église de TavernyLe clocher de l'église de Taverny date du XVe siècle et non du XIIIe, comme le reste de l'édifice Il est en bois recouvert d'ardoises, des abat-sons superposés et quatre clochetons cantonnent une pette flèche hexagonale.
Cette flèche et les clochetons furent restaurés dans la seconde moitié du XIXe siècle.
Le portail méridional de l'église fut réalisé au XIXe siècle, suite à l'accomplissement d'un veau formé par Philippe VI de Valois pour la guérison de son fils, le futur Jean II le Bon, alors malade à Taverny.
En juin 1335, Jean, fils unique de Philippe VI de Valois et de Jeanne de Bourgogne est pris d'un mal étrange alors qu'il réside au château des Montmorency à Taverny.
Craignant pour la succession du royaume, le roi fait appel aux moines de l'abbaye de Saint-Denis pour obtenir la guérison du prince, alors âgé de 16 ans. Les religieux, accompagnés des chanoines de Notre-Dame de Paris, viennent en procession, pieds nus à Taverny, ils apportent au malade les saintes reliques qui sont exposées quinze jours dans l'église.
Durant la convalescence de son fils, Philippe VI fait le vœu de donner une somme d'argent pour la construction d'un portail en l'église de Taverny. Lorsque le prince recouvre la santé, son père marche jusqu'à Saint-Denis avec les reliques puis accomplit son vœu. Le portail prend le nom de "Porte du roi Jean".
Aucun texte d'époque ne vient étayer cette histoire, les archives mentionnent les fréquents séjours des rois Philippe IV le Bel, Philippe V le Long, Philippe VI de Valois au château des Montmorency à Taverny
Un vitrail posé en 1869 au tympan de ce portail relate l'épisode. (extrait infos disponibles sur le site de l'église).

Adresse de l'église de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Taverny : rue Jean XXIII à Taverny

 

Bonus

Visite virtuelle de l'église Notre-Dame de Taverny

Vidéo réalisée avec un drone présentant l'église de Montmorency.

Fiche Wikipédia consacrée à l'église Notre-Dame de l'Assomption

Façade de l'église de Taverny (Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)

 

Eglise Notre-Dame de Taverny

Pendant cette période de vacances estivales, lors d'une balade, vous avez sûrement visité une cathédrale, une église mentionnée dans votre guide touristique.
Mais savez-vous que la Vallée de Montmorency recèle le plus beau joyau de l'art gothique de l'Ile-de-France avec l'église Notre-Dame de l'Assomption de Taverny ? Alors n'hésitez pas à la découvrir, elle est classée aux Monuments historiques depuis 1842 !

Eglsie de taverny (photo : Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)Tout d'abord, localisons cette église remarquable. Ne la cherchez pas au centre de Taverny. Elle se situe sur les hauteurs, à la lisière de la forêt de Montmorency. Elle a été édifiée à cet endroit car elle jouxtait alors le château de Taverny où séjournaient de nombreux rois de France.
En ce qui concerne l'initiateur de cet édifice, nous retrouvons l'incontournable famille de Montmorency qui a annexé les terres de Taverny au XIe siècle. Afin que leur prestige rayonne, Matthieu II de Montmorency entreprend, en 1218, la construction d'une église qui devait symboliser la grandeur de la famille.
Notons, pour l'anecdote, que "la rumeur orale" raconte que Blanche de Castille aurait assisté à la pose de la première pierre. On retrouve cet épisode sur l'un des vitraux de l'église…
Après le décès de Matthieu II, c'est son fils Bouchard IV qui prend le relais. En 1237, celui-ci rédige son testament et accorde la somme de dix livres pour des vitraux, ce qui tendrait à prouver que le chantier de l'église était bien avancé.
A moment de la construction de l'église, le style gothique est en pleine expansion et la famille Montmorency a souhaité marqué les esprits en imposant un édifice dominant toute la vallée !

Retable de l'Eglsie de taverny (photo : Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)A l'intérieur, vous pourrez admirer entre autres un retable exceptionnel offert par Anne de Montmorency, l'un des tout premiers triforium à claire-voie le long de la nef, du mobilier, de remarquables vitraux sans oublier l'orgue sur lequel a joué le compositeur Benjamin Godard (1849 – 1895) ! (voir aussi visite virtuelle en fin d'article)

Au côté de l'église jouxte le cimetière, théâtre d'un épisode de la série "Chapeau melon et bottes de cuir" (voir bonus en fin d'article).

Zoom sur le clocher et le portail de l'église

Eglsie de l'église de TavernyLe clocher de l'église de Taverny date du XVe siècle et non du XIIIe, comme le reste de l'édifice Il est en bois recouvert d'ardoises, des abat-sons superposés et quatre clochetons cantonnent une pette flèche hexagonale.
Cette flèche et les clochetons furent restaurés dans la seconde moitié du XIXe siècle.
Le portail méridional de l'église fut réalisé au XIXe siècle, suite à l'accomplissement d'un veau formé par Philippe VI de Valois pour la guérison de son fils, le futur Jean II le Bon, alors malade à Taverny.
En juin 1335, Jean, fils unique de Philippe VI de Valois et de Jeanne de Bourgogne est pris d'un mal étrange alors qu'il réside au château des Montmorency à Taverny.
Craignant pour la succession du royaume, le roi fait appel aux moines de l'abbaye de Saint-Denis pour obtenir la guérison du prince, alors âgé de 16 ans. Les religieux, accompagnés des chanoines de Notre-Dame de Paris, viennent en procession, pieds nus à Taverny, ils apportent au malade les saintes reliques qui sont exposées quinze jours dans l'église.
Durant la convalescence de son fils, Philippe VI fait le vœu de donner une somme d'argent pour la construction d'un portail en l'église de Taverny. Lorsque le prince recouvre la santé, son père marche jusqu'à Saint-Denis avec les reliques puis accomplit son vœu. Le portail prend le nom de "Porte du roi Jean".
Aucun texte d'époque ne vient étayer cette histoire, les archives mentionnent les fréquents séjours des rois Philippe IV le Bel, Philippe V le Long, Philippe VI de Valois au château des Montmorency à Taverny
Un vitrail posé en 1869 au tympan de ce portail relate l'épisode. (extrait infos disponibles sur le site de l'église).

Adresse de l'église de l'église Notre-Dame de l'Assomption de Taverny : rue Jean XXIII à Taverny

 

Bonus

Visite virtuelle de l'église Notre-Dame de Taverny

Vidéo réalisée avec un drone présentant l'église de Montmorency.

Fiche Wikipédia consacrée à l'église Notre-Dame de l'Assomption

Façade de l'église de Taverny (Association Culturelle Notre-Dame de Taverny)

 

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil - Retourner à la page "Patrimoine"

Vous appréciez le Journal de François ? Soutenez-le ! Merci.

Retourner à la page d'accueil Retourner à la page "Patrimoine"


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28