[Fermer]
Fermer

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Le Journal de François
Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > D'hier à aujourd'hui....

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda complet
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

NOUVEAUTE ! : Eric Darvoy, animateur du blog "Photimages…d'hier et d'aujourd'hui", nous propose régulièrement ce rendez-vous photo : il parvient à relier le passé avec le présent et cela devient spectaculaire !

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la gare de Saint-Leu-la-Forêt et le réseau Paris Nord

La ligne Paris - Lille fut ouverte le 20 juin 1846 par la Compagnie des chemins de fer du Nord. Cette ligne passait alors par la vallée de Montmorency avant de bifurquer vers le Nord-Est à Saint-Ouen-l'Aumône et de suivre la vallée de l'Oise. L'itinéraire actuel plus direct par la plaine de France et Chantilly n'a été mis en service qu'en 1859, n'accordant plus dès lors qu'un rôle de desserte secondaire à cet ancien itinéraire.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la chapelle de Cernay à Ermont

Située rue du général Decaen, elle est construite en 1872 et restaurée à la fin des années 1990.
À partir de 1869, les Filles de la charité Saint-Vincent-de-Paul font bâtir au quartier de Cernay, près de la future station du même nom, un orphelinat de jeunes filles pour suppléer celui de la paroisse Saint-Roch à Paris, devenu trop étroit.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur le passage à niveau d'Ermont au niveau de la rue du Professeur Dastre.

Albert Dastre est physiologiste (Paris 1844-id. 1917). Elève de Claude Bernard et de Paul Bert, il succède à ce dernier en 1887, comme professeur de physiologie générale à la Sorbonne. Ses travaux portent principalement sur les vaso-moteurs, les anesthésistes, les matières colorantes du foie et de la bile. Son ouvrage le plus connu a pour titre La Vie et la Mort (1903). Il fut élu à l’Académie des sciences en 1904

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'église de Saint-Prix.

Une église primitive, à une seule nef, existait probablement à Tur vers 1085.
Au XIIIe siècle, l’église est reconstruite en forme de croix latine. Elle garde des éléments du XIe siècle, comme la corniche chanfreinée de la face orientale du clocher, décorée de billettes et reposant sur des modillons, et une autre corniche chanfreinée avec décor de denticules, sur la face occidentale intérieure des combles.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur Sannois et Franconville et l'axe principal qui traverse les deux villes.

Retrouvons Jean-Pierre Debard, l'auteur du livre "Mémoire en images : Franconville" (éditions Alan Sutton) qui ouvrait ainsi son livre :
Autour de Paris, nombreux sont les villages et les villes que traverse une "rue de Paris". Franconville, située sur un axe Paris-Pontoise n'échappe pas à la règle. Aux abords de 1900, ce n'est encore qu'un village rural.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'école Jules Ferry devenue la médiathèque Maurice Genevoix d'Eaubonne

Eric Darvoy, animateur du blog "Photimages…d'hier et d'aujourd'hui", nous propose désormais ce rendez-vous photo : il parvient à relier le passé avec le présent et cela devient spectaculaire !
A l'honneur ce mois-ci :  l'école Jules Ferry devenue la médiathèque Maurice Genevoix d'Eaubonne

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'église de Sannois

L’église primitive a totalement disparu, remplacée au XVIe siècle, par une nouvelle construction qui, à son tour, cèdera la place, à l’église actuelle. Le seul vestige conservé de cette église est un chapiteau dont trois faces sont ornées et représentent quatre personnages sur un fond de feuilles d’acanthe.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur Saint-Leu et sa grande rue.

Nous retrouvons Gérad Ducoeur, historien local qui nous décrit sur le site de Valmorency l'histoire de ce village devenue une ville impériale. Voici un extrait de cette histoire :
Les habitations s’implantent d’abord à l’orée de la forêt, près de la ligne des sources, qui sont fort nombreuses à Saint-Leu, puis à la périphérie de la place de La Forge, non loin de Calmeta. En 1470, la population saint-loupienne n’est que de 50 habitants. En 1645, Charles Leclerc de Lesseville reconstruit le château du Haut à l’emplacement du château seigneurial des Montmorency et, en 1693, Jean Lorieul, sieur de La Noue, édifie le château du Bas sur le fief d’Ort.

1 2 3