[Fermer]
Fermer

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de Fançois

Le Journal de François
Vous êtes ici: Page d'accueil > Histoire locale > D'hier à aujourd'hui....

Newsletter

Saisissez votre adresse mail pour être informé des nouvelles du Journal de François

Voir l'agenda complet
Voir l'agenda expo
Voir l'agenda brocante

Agenda culturel

Voir l'agenda complet
share

NOUVEAUTE ! : Eric Darvoy, animateur du blog "Photimages…d'hier et d'aujourd'hui", nous propose régulièrement ce rendez-vous photo : il parvient à relier le passé avec le présent et cela devient spectaculaire !

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'église Sainte-Marie d'Eaubonne

La petite église est située au centre du village, au bord du fief de l’Olive, avec son cimetière accolé. Sa date de construction est sujette à caution, dans la mesure où le seul document dont nous disposons a été contesté par le Conseil du Prince de Condé, lors d’un procès qui l’a opposé, en 1786, au "seigneur" d’Eaubonne, Joseph-Florent Le Normand de Mézières.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'église Saint-Nicolas du Plessis-Bouchard

Le hameau du Plessis fait partie de la paroisse de Saint-Leu, diocèse de Paris, le collateur étant l’abbé de Saint-Martin de Pontoise, jusqu’à l’extrême fin du XIIe siècle. Une simple chapelle, dédiée à sainte Marie et construite au milieu du village, permet aux habitants d’éviter le déplacement jusqu’au bourg voisin. Vers 1122, Fouchard II de Montmorency-Bantelu donne à Saint-Martin de Pontoise l’église de Saint-Leu près Taverny, tandis que son frère Richard Ier, donne à l’abbaye pontoisienne l’église Notre-Dame du Moncelles à Taverny.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la fontaine de Saint-Prix

Cette fontaine est liée au pèlerinage de Saint-Prix, développé autour des reliques de Saint-Prix au XVème siècle). Au cours de celui-ci, et dans l’espoir d’une guérison, le pèlerin est plongé par trois fois de suite dans l’eau de la fontaine, dite « fontaine commode », où il invoque saint Prix, en criant trois fois « miracle ! ». Et cela le 25 janvier, jour de sa fête dans le Sanctoral ! Plus sûrement le 12 juillet, jour de la translation des reliques, comme semble l’indiquer l’abbé Lebeuf, ainsi que plus tard Auguste Rey.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur l'église Saint-André de Montlignon

La présence d’un lieu de culte, capellam de Molinnon, est attestée dans une bulle du pape Alexandre III, datée du 13 janvier 1160, confirmant les biens de l’abbaye Saint-Martin de Pontoise. L’ancienneté de l’édifice se remarque par son style très rustique, et par le chevet plat du chœur et les contreforts à ressauts des collatéraux.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la place de la Forge et la statue du Moissonneur de Saint-Leu-la-Forêt

Cette place, rendue célèbre à Saint-Leu et ses environs par son originale statue du moissonneur, a au moins 6 siècles d’existence. Située au cœur du village, elle était le rendez-vous idéal des charrettes et des diligences. Les chevaux se désaltéraient à la fontaine. Pendant ce temps, les forgerons remplaçaient les fers et les voyageurs se restauraient à l’auberge de la "Croix-Blanche"...

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur Sannois et la rue de Paris

Sannois est une commune du Parisis, d’une superficie actuelle de 483 hectares.
Dans les temps anciens, sur le flanc nord des buttes témoins de Cormeilles, où tourneront trois moulins, l’habitat se groupe autour de l’église Saint-Pierre, le long du vieux chemin joignant Paris à Argenteuil et Ermont, pour rejoindre l’oppidum gaulois de Taverny, ainsi que le long de la route royale reliant Paris à Pontoise.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la gare de Saint-Leu-la-Forêt et le réseau Paris Nord

La ligne Paris - Lille fut ouverte le 20 juin 1846 par la Compagnie des chemins de fer du Nord. Cette ligne passait alors par la vallée de Montmorency avant de bifurquer vers le Nord-Est à Saint-Ouen-l'Aumône et de suivre la vallée de l'Oise. L'itinéraire actuel plus direct par la plaine de France et Chantilly n'a été mis en service qu'en 1859, n'accordant plus dès lors qu'un rôle de desserte secondaire à cet ancien itinéraire.

D'hier à aujourd'hui....

Zoom sur la chapelle de Cernay à Ermont

Située rue du général Decaen, elle est construite en 1872 et restaurée à la fin des années 1990.
À partir de 1869, les Filles de la charité Saint-Vincent-de-Paul font bâtir au quartier de Cernay, près de la future station du même nom, un orphelinat de jeunes filles pour suppléer celui de la paroisse Saint-Roch à Paris, devenu trop étroit.

1 2 3 4