Accueil > Tourisme > Les Apprentis Vagabonds > La Croatie, la Bosnie et le Monténégro au menu d'Amélie et Vincent qui marchent en direction de la Chine...
Restez informés
Inscrivez-vous
aux newsletters du Journal !
Je m'inscris

La Croatie, la Bosnie et le Monténégro au menu d'Amélie et Vincent qui marchent en direction de la Chine ! Suite de leurs aventures.

Publié le : 19-06-2018

Amélie et Vincent accueillie dans une famille en Bosnie

Nous les avions laissé en Slovénie après avoir passé un séjour au bord du Danube. Il est temps de retrouver nos deux "Apprentis vagabonds", Amélie de Saint-Gratien et Vincent, qui marchent en direction de la Chine (voir article).
Leurs dernières nouvelles sont bonnes ! Leur périple les a emmenés en Croatie, en Bosnie Herzégovine et au Monténégro. De nombreuses surprises les attendaient.

Croatie - Lac de Plitvice Un sentiment étrange pour nos aventuriers en abordant la Croatie. En effet, après un beau parcours en Slovénie, le chemin s'est détérioré en arrivant en Croatie où la forêt est saccagée par les travaux forestiers et de grosses tempêtes. Ils ont donc opté pour l'autostop : « On nous a dit et on a lu que l’autostop est difficile en Croatie. On tente l’expérience. Ok, la moitié des trajets nous a été offerte par des touristes. D’accord, un jour on n’a parcouru que 10 petits kilomètres en stop. Oui, parfois on a longé la route sur 15 kilomètres avant d’avoir une voiture. Un chauffeur nous a expliqué que l’autostop est interdit en Croatie. Mais nous avons parcouru plus de 700 kilomètres dans le pays. Donc, le stop en Croatie, ça marche. Il faut être patient. Ça tombe bien, le deuxième prénom de Vincent c’est Patience ! »
Des belles rencontres seront heureusement au rendez-vous. Parmi celles-ci, deux Français qui rejoignent la Thaïlande… en vélo !

Nos deux "Apprentis Vagabonds" ont apprécié la côte croate, les fameux lacs de Plitvice mais « n'ont pas trouvé leur place » dans ce pays où le tourisme est roi.
C'est alors qu'ils ont décidé de découvrir la Bosnie Herzégovine, pays qui les intriguait… « Le village frontalier semble à moitié abandonné. Nous croisons les premiers chiens errants. Ils seront partout dans le pays mais ne représentent pas un danger. Ils sont plutôt craintifs. Nous remontons plusieurs dizaines d’années en arrière. Les habitations, les poteaux électriques, les pubs, tout semble dépassé. Il est tard et la zone ne se prête pas au camping sauvage. » Mais Vincent et Amélie ont eu alors la bonne surprise de recevoir un accueil formidable. « Le quartier nous semble tout de suite plus accueillant. Il fallait dépasser nos a priori. »
Lors de leur parcours, ils visiteront la capitale Sarajevo où les stigmates de la guerre sont encore bien présents.
Ils ont vraiment apprécié les Bosniens qui sont généreux et accueillants : « On ne le comprend pas toujours aux premiers mots. La langue et les expressions de visages sont difficiles à déchiffrer. On a parfois l’impression de déranger, mais finalement, ils reviennent avec de la nourriture et un grand sourire. Leurs invitations sont pleines de spontanéité. »
Bosnie- Tunnel peuplé de chauves-sourisEnfin, petit scoop : Amélie a une peur bleue des chauves-souris ! Elle a eu du mal à traverser les 13 tunnels du parcours qui les emmenait en direction de Dubrovnik : « Le milieu de la montagne est dans le noir complet. La caillasse du chemin disparaît sous plusieurs centimètres de fientes. On le sent sous nos pas. Au-dessus de nos têtes, on entend des dizaines de chauves-souris. Je broie le bras de Vincent en avançant. Je ne serai jamais une Sarah Marquis (célèbre aventurière suisse) ! »

Enfin, actuellement, ils se trouvent au Monténégro et parcourent la Primoriska Planinarska Transverzla (ou PPT pour les initiés) en direction de l'Albanie : « Dès les premiers jours de randonnée, nous avons compris que nous allions nous plaire. Le paysage est superbe et les chemins sont très bien balisés. La PPT s’étend sur 168km. De Herceg Novi à Lisinje, le sentier suit la chaîne de montagnes proche de la côte. »
Ils ont apprécié la visite de Kotor, une vieille ville médiévale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Mais attention, l'eau est rare et l'approvisionnement se fait par les puits… Quant à la nourriture, Amélie et Vincent marchent parfois plusieurs jours sans voir le moindre magasin…
Nous les retrouverons prochainement en Albanie.

 Contact :  Page facebook et site internet des "Apprentis Vagabonds

En direction de la frontière bosnienne
Tunnel peuplé de chauves-souris
Bosnie - Vive l'autostop !
Bosnie - Chambre avec vue, Ciro Trail
Montenegro - Vue sur la baie de Kotor
Montenegro - Temple orthodoxe flambant neuf! Bar

 

Amélie et Vincent accueillie dans une famille en Bosnie

Nous les avions laissé en Slovénie après avoir passé un séjour au bord du Danube. Il est temps de retrouver nos deux "Apprentis vagabonds", Amélie de Saint-Gratien et Vincent, qui marchent en direction de la Chine (voir article).
Leurs dernières nouvelles sont bonnes ! Leur périple les a emmenés en Croatie, en Bosnie Herzégovine et au Monténégro. De nombreuses surprises les attendaient.

Croatie - Lac de Plitvice Un sentiment étrange pour nos aventuriers en abordant la Croatie. En effet, après un beau parcours en Slovénie, le chemin s'est détérioré en arrivant en Croatie où la forêt est saccagée par les travaux forestiers et de grosses tempêtes. Ils ont donc opté pour l'autostop : « On nous a dit et on a lu que l’autostop est difficile en Croatie. On tente l’expérience. Ok, la moitié des trajets nous a été offerte par des touristes. D’accord, un jour on n’a parcouru que 10 petits kilomètres en stop. Oui, parfois on a longé la route sur 15 kilomètres avant d’avoir une voiture. Un chauffeur nous a expliqué que l’autostop est interdit en Croatie. Mais nous avons parcouru plus de 700 kilomètres dans le pays. Donc, le stop en Croatie, ça marche. Il faut être patient. Ça tombe bien, le deuxième prénom de Vincent c’est Patience ! »
Des belles rencontres seront heureusement au rendez-vous. Parmi celles-ci, deux Français qui rejoignent la Thaïlande… en vélo !

Nos deux "Apprentis Vagabonds" ont apprécié la côte croate, les fameux lacs de Plitvice mais « n'ont pas trouvé leur place » dans ce pays où le tourisme est roi.
C'est alors qu'ils ont décidé de découvrir la Bosnie Herzégovine, pays qui les intriguait… « Le village frontalier semble à moitié abandonné. Nous croisons les premiers chiens errants. Ils seront partout dans le pays mais ne représentent pas un danger. Ils sont plutôt craintifs. Nous remontons plusieurs dizaines d’années en arrière. Les habitations, les poteaux électriques, les pubs, tout semble dépassé. Il est tard et la zone ne se prête pas au camping sauvage. » Mais Vincent et Amélie ont eu alors la bonne surprise de recevoir un accueil formidable. « Le quartier nous semble tout de suite plus accueillant. Il fallait dépasser nos a priori. »
Lors de leur parcours, ils visiteront la capitale Sarajevo où les stigmates de la guerre sont encore bien présents.
Ils ont vraiment apprécié les Bosniens qui sont généreux et accueillants : « On ne le comprend pas toujours aux premiers mots. La langue et les expressions de visages sont difficiles à déchiffrer. On a parfois l’impression de déranger, mais finalement, ils reviennent avec de la nourriture et un grand sourire. Leurs invitations sont pleines de spontanéité. »
Bosnie- Tunnel peuplé de chauves-sourisEnfin, petit scoop : Amélie a une peur bleue des chauves-souris ! Elle a eu du mal à traverser les 13 tunnels du parcours qui les emmenait en direction de Dubrovnik : « Le milieu de la montagne est dans le noir complet. La caillasse du chemin disparaît sous plusieurs centimètres de fientes. On le sent sous nos pas. Au-dessus de nos têtes, on entend des dizaines de chauves-souris. Je broie le bras de Vincent en avançant. Je ne serai jamais une Sarah Marquis (célèbre aventurière suisse) ! »

Enfin, actuellement, ils se trouvent au Monténégro et parcourent la Primoriska Planinarska Transverzla (ou PPT pour les initiés) en direction de l'Albanie : « Dès les premiers jours de randonnée, nous avons compris que nous allions nous plaire. Le paysage est superbe et les chemins sont très bien balisés. La PPT s’étend sur 168km. De Herceg Novi à Lisinje, le sentier suit la chaîne de montagnes proche de la côte. »
Ils ont apprécié la visite de Kotor, une vieille ville médiévale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Mais attention, l'eau est rare et l'approvisionnement se fait par les puits… Quant à la nourriture, Amélie et Vincent marchent parfois plusieurs jours sans voir le moindre magasin…
Nous les retrouverons prochainement en Albanie.

 Contact :  Page facebook et site internet des "Apprentis Vagabonds

En direction de la frontière bosnienne
Tunnel peuplé de chauves-souris
Bosnie - Vive l'autostop !
Bosnie - Chambre avec vue, Ciro Trail
Montenegro - Vue sur la baie de Kotor
Montenegro - Temple orthodoxe flambant neuf! Bar

 


Déposer un commentaire
0 commentaire(s)

Filtre anti-spam

Aucun commentaire

Informations Newsletter
  • Inscrivez-vous aux newsletters du Journal :
    "Agenda du week-end" et "Infos de proximité"
Contact
11 allée du Clos Laisnées, 95120 Ermont
06 89 80 56 28